jeudi 31 octobre 2013

Neuilly-sur-Marne : Ce soir à l'Avenir sur la culture

Je serai ce en réunion-dîner consacrée à la culture dans notre ville, cette rencontre organisée par quelques habitants du quartier de l'Avenir, aura pour objectif d'une part, d'entendre les attentes des Nocéennes et des Nocéens en matière d'accès à la culture, et d'autre part, d'affiner nos propositions pour faire vivre notre commune.

Notre ville, dont le potentiel financier est connu et reconnu, peut se doter d'une politique résolument ouverte à la culture en mobilisant un budget respectable, en créant des sites en nombre, notamment une salle de spectacle et un cinéma et une programmation ambitieuse.

Chacune et chacun peut mesurer l'impact de la culture dans son quotidien, dans l'émancipation individuelle et collective qu'elle procure, tout comme sa capacité à faire du vivre ensemble, une dimension éducative et porteuse d'espoir.

Au travers de ces moments d'échanges, je présenterai quelques grands axes de ce que vous retrouverez dans nos propositions à l'occasion des élections municipales de 2014.

À très vite ! 

Écotaxe : le temps du dialogue

Le Parti socialiste salue la décision courageuse annoncée par le Premier ministre sur l’écotaxe. Cette décision va permettre de mettre un terme à l’engrenage de la violence pour faire place à un dialogue apaisé et constructif. Elle ouvre un nouveau temps de négociation entre tous les acteurs concernés, à l’échelle nationale comme à l’échelle locale, afin de bâtir collectivement des solutions équilibrées, adaptées et guidées par les principes de justice sociale et d’égalité des territoires.

Par cette décision de suspension qui n’est pas une annulation, le gouvernement montre qu’il est déterminé mais qu’il est à l’écoute des Français. Il tient compte de leurs interrogations comme des circonstances de ces interrogations. Comme les autres régions de France, la Bretagne subit de plein fouet une crise, qui touche en particulier le secteur agro-alimentaire, structurant pour le territoire, de nombreuses entreprises et de très nombreuses familles. En raison du caractère péninsulaire de la Bretagne, ses activités industrielles et agricoles sont extrêmement dépendantes du transport routier.  

L’UMP cherche depuis quelques jours à instrumentaliser les revendications des Bretons. Les élus bretons de l’UMP ont boycotté de manière irresponsable la réunion consacrée à la Bretagne ce matin autour du Premier ministre. Les élus de l’UMP ont-ils oublié que l’écotaxe a été imaginée pendant le quinquennat Sarkozy et adoptée sous le gouvernement Fillon ? Que c’est ce même gouvernement qui a signé un contrat mal négocié avec un partenaire privé Ecomouv, dont la rupture coûterait 800 millions d’euros aux finances publiques, pour créer le dispositif nécessaire à sa mise en œuvre et rédigé un décret pour sa mise en application le 6 mai 2012, jour de l’élection de François Hollande ?

En reprenant à son compte cette taxe, utile au financement de nos infrastructures et à l’évolution des transports de marchandises vers un modèle plus soutenable, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault n’a cessé depuis son arrivée au pouvoir de mettre en place des aménagements pour que la mesure voit le jour dans une version améliorée, débarrassée de ses effets négatifs initiaux.

Il l’a fait dans un dialogue permanent avec les acteurs concernés et il va continuer à le faire dans la nouvelle phase qui s’ouvre aujourd’hui.

Le Parti socialiste soutient la mise en œuvre de l’écotaxe sur l’ensemble du territoire national au terme de réaménagements, en particulier par l’amélioration des dispositions propres à la filière agricole et agro-alimentaire, et celles relatives aux régions dites périphériques. Cette taxe favorisera l’entretien et le renouvellement des infrastructures, le désenclavement des territoires, le développement économique et la création d’emplois, en particulier dans les PME-PMI, ainsi que la transition écologique, en diminuant les émissions de CO2 et en soutenant la relocalisation de la production ainsi que le développement des circuits courts. La mise en place de l’écotaxe doit s’inscrire dans une action plus large pour donner un nouvel avenir à l’agro-alimentaire en développant un nouveau modèle pour cette filière.

Concernant la Bretagne, le Parti socialiste rappelle que le gouvernement a pris une série d’initiatives ciblées : plan agro-alimentaire, mesures d’urgence et moyens financiers immédiatement disponibles pour les salariés et les entreprises en difficulté, mise en place d’un « Pacte d’avenir pour la Bretagne » pour moderniser l’appareil productif et annonce d’un contrat de plan Etat-Région anticipé entre l’Etat et la région Bretagne. 

mercredi 30 octobre 2013

Neuilly-sur-Marne : Sur le marché ce matin

J'ai eu le plaisir ce matin de visiter quelques commerçants du marché des Fauvettes avec des habitants du quartier.

Comme à chaque fois, l'accueil y est appréciable et les propositions de cafés pleuvent aussi vite que les remarques formulées face à l'inaction de la ville et du Maire.

Insécurité sur le marché liée à une multiplication des actes de vols par des pick-pocket, non respect des règles de propreté de quelques-uns, trouble à la circulation routière par le stationnement sauvage, autant de thèmes qui ont été mis en avant par les commerçants rencontrés.

À l'évidence, il faudra travailler différemment cette question du marché des Fauvettes. Je l'ai proposé à de nombreuses reprises : une police municipale peut gérer cela, que ce soit au travers de la mise en place de la "police des marchés" ou de la lutte contre les troubles au code de l'environnement, puis un service ASVP peut structurer le stationnement sur la ville et précisément en période de marché. 

Cela ne pourra prendre corps que si l'ambition d'une politique commerciale et artisanale est affichée et développée, ce qui vous l'aurez compris, est loin d'être le cas dans notre ville depuis de nombreuses années.

Je formulerai à l'occasion des élections municipales au travers de notre projet que nous affinons avec vous, notre approche et nos propositions pour faire vivre notre ville.

L'amateurisme doit à présent laisser place au professionnalisme et à l'action.

Je serai en fin de journée, une nouvelle fois aux Fauvettes pour échanger avec les représentants d'amicales de locataires sur le thème de la sécurité. 

À très vite. 


mardi 29 octobre 2013

L'Association "Neuilly-sur-Marne et Vous" dont la création date du 20 mars dernier, n'a pas le soutien du PS


*INFORMATION* aux employés communaux, commerçants, militants associatifs et habitants* 
 Vous êtes encore nombreux et nombreuses à m'alerter sur ce qui ressemble à un acte de manipulation politique.

L'Association "Neuilly-sur-Marne et Vous" (Améliorer la vie des Nocéens) présidée par l'actuel Maire et Vice-présidée par la Conseillère Générale et 2 maires-adjoints membres du PS, n'est pas la création du Parti Socialiste en vue des municipales de 2014.

Il est vrai que la présence de 3 élus socialistes dans la direction de cette association dont la responsable du PS local pourrait laisser croire à un soutien de mon organisation politique.

Par ces quelques mots, je vous réaffirme qu'il s'agit d'une initiative non validée par le Parti Socialiste local et encore moins par la direction départementale et nationale.

J'ai à ce propos saisi officiellement la direction du PS.

La suspension des opérations de désignation est en partie liée à cela.

La demande d'une tutelle de notre section s'appuierait notamment sur la création de cette association sans l'aval du PS, ce qui est une faute politique pouvant nuire à notre organisation.

Je me réserve donc la possibilité de demander une tutelle à la direction nationale.

Évidement, je détaillerai bien au-delà de cette situation en alertant sur l'ensemble des problématiques que rencontre notre section.

Notre organisation politique est structurée autour de statuts et de règles votés par les militantes et les militants, qui fixent le calendrier de désignation de nos candidates et candidats et notamment celui où celle que l'on appelle "premier ou première des socialistes" (tête de liste).

Ce sera donc dans ce cadre exclusif, que le PS aura à désigner ses candidates et ses candidats pour les prochaines municipales dans notre ville.

Renouvellement, rajeunissement, compétences, dynamisme, diversité et avoir la qualité de membre du PS devront être des conditions à respecter pour porter les couleurs du PS, pour être candidate ou candidat.

Il s'agira aussi de respecter la charte éthique du Parti Socialiste qui indique notamment ceci : 

" Les élus ou dirigeants du parti, nationaux ou locaux, condamnés pour des délits relatifs à leurs responsabilités ou contraires aux valeurs et principes du Parti pourront être suspendus en cas de condamnation en première instance et exclus en cas de condamnation définitive." (consultable sur www.parti-socialiste.fr)

Le Maire ne pourra donc pas briguer l'investiture du PS.

Vous l'aurez compris, les ultimes manipulations visant à préserver un mandat acquis depuis 1977, produisent que rejet et déception.

Le choix du travail, de l'écoute, du partage, du vive ensemble, de l'intégrité et du respect de toutes et tous, est le seul porteur d'espoir.

Vous pouvez compter sur ma détermination, sur mon engagement à vos côtés, aujourd'hui et bien plus encore demain.

Nous présenterons une liste à l'occasion des Municipales de 2014, c'est à présent une certitude.

Neuilly-sur-Marne : Les Ecologistes d'Europe Ecologie-Les Verts ne soutiennent plus le Maire

J'ai eu l'occasion d'indiquer sur mon blog ces derniers jours, le refus des organisations de Gauche de soutenir le Maire sortant de Neuilly-sur-Marne, suite notamment, à sa condamnation pour agression sexuelle sur une employée communale en 2010.

La transparence nous impose de communiquer systématiquement pour que chacun et chacune puisse connaître la réalité des relations politiques entre le Maire et les Partis de la Gauche locale.

Ainsi, vous trouverez ci-dessous le communiqué d'Europe Ecologie-Les Verts qui clairement refusera de soutenir le Maire sortant à l'occasion des prochaines électionss municipales.

Ce sera donc sans le soutien de l'ensemble de la Gauche, Parti Socialiste compris, que le Maire briguera un 7ème mandat. (1977-1983, 1983-1989, 1989-1995, 1995-2001, 2001-2008, 2008-2014)

Communiqué du groupe local EELV Noisy-le-Grand et alentours

Gournay-sur-Marne, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand


Nous, militant/es EELV, trouvons inadmissibles les violences faites aux femmes, qu’elles soient verbales, physiques ou psychologiques, quelles que soient leurs qualifications (harcèlement physique ou moral, attouchements, viol, domination…)

Ainsi que le rappelle notre porte-parole nationale, « 75000 femmes majeures sont violées chaque année en France, moins de 10% portent plainte, et seuls 2% des accusés sont condamnés. Le viol n’est pas un fait divers, il est un fléau social, qui prend sa source dans les fondements sexistes de notre société »

Nous sommes indignés par le verdict du Tribunal de Créteil. Le sentiment d'impunité autorise les agresseurs à pousser toujours plus loin leur actes de violences sur les femmes, avec comme conséquence, l'effroyable réalité suivante : aujourd’hui, en France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon.

Nous n’accorderons ni confiance ni soutien à aucun élu qui ne prendra pas à ce sujet une position claire contre de tels faits et ne montrera pas toute l’exemplarité exigée par son statut dans l’exercice de ses fonctions.

Le groupe local EELV Noisy-le-Grand et Alentours
eelvmarne93@gmail.com 

vendredi 25 octobre 2013

Neuilly-sur-Marne : Aux Fauvettes Nord sur la sécurité

Je participerai ce jour, à un déjeuner organisé par des habitants du quartier des Fauvettes Nord.

Répondant à cette demande de rencontre, j'ai souhaité axer celui-ci sur le thème de la sécurité et de la prévention.

Sécurité, car à l'évidence, il nous faudra impulser une autre approche pour lutter contre l'insécurité dans ce quartier, notamment les conséquences du trafic de stupéfiants, puis, nous devrons renforcer nos dispositifs de prévention et de médiation afin d'éviter que de jeunes Nocéennes et Nocéens ne sombrent dans cette voie dramatique.

Je serai accompagné à cette occasion, d'un travailleur social exerçant à la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), et d'un commandant de police retraité ayant exercé à la brigade des stupéfiants de la Préfecture de Police de Paris.

Il s'agira au travers de cette énième rencontre sur la sécurité et la prévention, d'affiner nos propositions pour notre programme "Municipales 2014, Un Nouvel Élan pour NS'M".

À très vite. 

jeudi 24 octobre 2013

Loi famille : des avancées utiles

Lundi 21 octobre, Dominique Bertinotti, ministre déléguée à la Famille a présenté la méthode d’élaboration du projet de loi sur la famille. Ce projet de loi devra être soumis au Parlement à la fin du premier semestre 2014.

Le gouvernement a choisi une approche globale en mobilisant l’ensemble des leviers. Les travaux préparatoires, qui débutent dès maintenant, s’appuieront sur des auditions de l’ensemble des acteurs, sur des rapports et sur le lancement de quatre groupes de réflexion.

Ces groupes de réflexion travailleront sur différents axes thématiques : la médiation familiale et les contrats de co-parentalité, les nouveaux droits pour les enfants, la protection de l’enfance et l’adoption, et enfin la filiation, les origines, la parentalité. Ils seront pilotés par des personnalités qualifiées et par des professionnels spécialistes tels que : Marc Juston, Stéphanie Gargoulaud, Jean-Pierre Rosenczweig, Dominique Youf, Adeline Gouttenoire, Isabelle Corpart, Irène Théry et Anne-Marie Leroyer.

Selon l’INSEE, en 2011, il y avait 22% de foyers monoparentaux. 1 enfant sur 10 vit dans une famille recomposée. Comment ne pas tenir compte de cette réalité ?

Oui, la famille évolue, les besoins des parents et ceux des enfants aussi. Mais la famille reste pour les Français un facteur de stabilité, de protection et d’épanouissement. Aujourd’hui, il faut reconnaître, soutenir et accompagner toutes les familles et donner à chacun la possibilité d’une vie familiale.

Le Parti socialiste défend cette vision moderne de la famille sous l’angle de sa diversité. La reconnaissance de la diversité familiale permettra d’émanciper la famille du modèle unique que la droite tente de défendre malgré la réalité, cette droite qui n’a pas traité pendant ses années de pouvoir ces questions sociétales qui sont apparues.

Le Parti socialiste soutient l’action du gouvernement qui, à travers ce projet de loi, réformera la politique familiale pour la rendre plus juste et plus équitable afin d’améliorer le quotidien des parents et des enfants.

mardi 22 octobre 2013

Neuilly-sur-Marne : Message aux employés communaux et employées communales

Dans 5 mois se tiendront les élections municipales qui je l'espère, verront un profond changement politique à Neuilly-sur-Marne.

Changement sur le fond d'abord :

Oui, il faudra avoir une équipe municipale solide et solidaire qui saura relever les nombreux défis.

Oui, il faudra avoir une équipe compétente et rajeunie pour dynamiser NS'M.

Oui, il faudra oser le changement tant attendu depuis de très et trop nombreuses années.

Logement, emploi des jeunes, culture, services publics, sécurité, développement économique, commerces et artisanats etc..., autant de thèmes que nous devrons traiter avec le souci de la qualité et du sérieux.

Cela au service des 35 000 habitants et non au service d'un clan, d'un cercle de proches ou d'entrepreneurs fidèles et généreux.

Les grands projets urbains, l'arrivée du métro, l'enfouissement de la RN 34 devront être des projets transparents et ambitieux pour redonner à NS'M, une vie, un caractère, un souffle.

Changement sur la forme :

Je sais au travers des réunions, audiences et autres rencontres sur le terrain avec vous, la pression dont vous êtes victimes.

Quelques exemples concrets de témoignages reçus notamment par mail : " Bonjour Monsieur, je voudrais vous aider et voter pour vous car trop marre de cette pression à la mairie". " Vous savez, nous souffrons beaucoup de cette pression du maire et ses amis". " Courage Monsieur, ma voix, nos voix iront pour vous".

Cette pression révèle une inquiétude profonde de la part du Maire et de ses amis : voir une nouvelle équipe, investie par le PS et soutenue par la Gauche gagner lors des prochaines élections municipales.

Cette probabilité de victoire des forces politiques investies par leurs organisations, mettra un terme radical comme je le souhaite à des méthodes contestables tant sur le plan moral que judiciaire.

Mesdames et Messieurs les fonctionnaires de la Ville de Neuilly-sur-Marne,

Je suis informé au quotidien de la difficulté de vos missions, de la pression qui peut amener à une profonde remise en question notamment de votre présence au sein de la Ville.

Je vous demande de faire preuve de patience, car, vous le savez, nous sommes déterminés et de plus en plus nombreux et nombreuses à lutter et à combattre cette politique du mensonge, de la manipulation, de l'inaction et du clientélisme qui détruit l'image de notre ville en usant et abusant de méthodes qui visent à salir un homme engagé.

Nous connaissons les capacités de dénigrement du Maire et de ses amis, faites preuve de neutralité car cela répond à un seul de leur objectif : "barrer la route à Kachouri" (témoignage d'un très proche du Maire). Cela n'est pas sain.

Nous devons et nous pouvons changer l'histoire de NS'M, j'y crois et je suis totalement concentré sur cet enjeu.

François HOLLANDE, candidat, disait : " Le Changement, c'est maintenant".

Traduisons-le Ensemble pour donner Un Nouvel Élan à Neuilly-sur-Marne.

Je suis à votre entière disposition pour vous rencontrer.

Rejoignez-nous en nous envoyant vos coordonnées sur cette adresse : mavilleneuilly@gmail.com

À très vite dans les rues de NS'M.

Fidèlement.

Neuilly-sur-Marne : Rencontre de quartier

Je serai cet après-midi à l'invitation d'habitants et d'une amicale de locataires en visite de quartier pour y aborder notamment la question du déplacement et de la voirie.

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre des déplacements visant à construire une autre alternative, une autre relation entre les administrés et la puissance publique locale.

Elle vise aussi à donner une autre image du rôle des élus au sens large du terme, de leurs missions, de leur attention et de leur volonté d'agir au service de l'intérêt collectif.

Je profiterai de ce moment d'échange pour présenter les grands axes de la campagne municipale future en insistant sur le plan de déplacement urbain qu'il nous faudra retravailler. 

Vous avez la possibilité vous aussi d'organiser un RDV, pour cela, envoyez nous un mail sur mavilleneuilly@gmail.com

À très vite ! 

dimanche 20 octobre 2013

Lutte contre l'exclusion et la pauvreté : Une priorité gouvernementale

En écho à la marche contre la misère organisée au Trocadéro, jeudi 17 octobre, le président de l’Assemblée Nationale a coprésidé avec le président d’ATD-Quart Monde une conférence sur la pauvreté.
 
Comme le gouvernement s’y était engagé en janvier 2013, des militants associatifs ont pu témoigner de leur détresse quotidienne, de leurs « galères » mais ont montré également leur détermination à lutter contre la misère de chaque jour et nous ont montré une dignité exemplaire.
 
Le Défenseur des Droits a réitéré sa volonté de faire inscrire dans la loi un nouveau critère de discrimination : la précarité sociale. Cette inscription, ne pourra à elle seule résoudre les problèmes d’exclusion mais elle permettra de faire évoluer les mentalités et les comportements.
 
Cette manifestation a aussi été l’occasion de rappeler les mesures prises par le gouvernement contre la pauvreté : création de 8 000 places d’hébergement, augmentation de 10% du RSA, extension de la CMU-C et accès à une complémentaire santé pour 700 000 personnes, majoration de 25% de l’allocation de soutien familial pour les familles nombreuses vivant sous le seuil de pauvreté, garantie jeunes et extension des tarifs sociaux de l’énergie à quelques 8 millions de personnes.
 
Le Parti socialiste salue cet engagement déterminé à lutter contre la pauvreté dans notre pays. Dans le même esprit, il se réjouit du vote des députés socialistes pour le maintien du taux réduit à 5,5% de la TVA sur les produits de première nécessité.
 
La lutte contre la pauvreté doit se poursuivre tout au long du quinquennat : d’autres mesures sont à venir, comme la circulaire de George Pau-Langevin destinée à favoriser l’aide à la parentalité pour les familles précaires.
 
Ce 17 octobre nous a permis de voir la pauvreté sous un autre angle : il est de la responsabilité des socialistes de faire advenir une prise de conscience collective que la lutte contre la pauvreté et l'exclusion est indispensable dans notre pays;

vendredi 18 octobre 2013

« Ile-de-France 2030 » adopté à une large majorité

Jean-Paul Huchon, Président du Conseil régional d’Ile-de-France et Alain Amédro, Vice-président chargé de l’aménagement du territoire, après une journée entière de débats, ont fait adopter le projet de Schéma directeur régional (SDRIF), baptisé « Ile-de-France 2030 », par les élus régionaux.

Pour Jean-Paul Huchon, « avec ce document, c’est l’avenir de la Région Ile-de-France qui se dessine pour les années à venir. 

Avec le projet « Ile-de-France 2030 », la Région sera le territoire d’Europe qui investira le plus au cours des vingt prochaines années. En actant la relance massive de la construction des logements, en localisant les infrastructures de transports dont le Grand Paris Express et les grands équipements d’échelle régionale, ce projet va changer la vie des gens ».

Avec le projet « Ile-de-France 2030 », la Région construit la métropole francilienne, en s’adaptant aux modes de vie actuelle et future des Franciliens en termes de mobilité, d’emploi, d’habitat, de loisirs et de valorisation de l’environnement.

Alain Amédro indique : « C’est une nouvelle étape qui s’annonce pour l’Ile-de-France, celle de la mise en œuvre de son schéma directeur « Ile-de-France 2030 », à la fois projet d’aménagement, de transition et projet sociétal porté par le développement durable, avec et pour les Franciliens ! ».

« Ile-de-France 2030 » répond à 3 grands défis contemporains :

- Améliorer la qualité de vie des Franciliens en lançant la transition écologique,

- Contrer la crise avec le développement de l’emploi, de l’excellence économique et du rayonnement international,

- Renforcer la cohésion régionale avec la réduction des inégalités territoriales, sociales et environnementales.

La Région défend un aménagement solidaire auquel contribuent tous les territoires franciliens, qu’ils soient urbains ou ruraux. Un développement pérenne et durable n’est possible qu’en prenant en compte les interrelations des territoires.

Dernière étape pour le projet Ile-de-France 2030 : il devra être approuvé par le Conseil d’Etat avant le 31 décembre 2013. C’est le décret d’approbation finale du projet par le Conseil d’Etat qui donnera au document « Ile-de-France 2030 » sa force juridique.

jeudi 17 octobre 2013

Des logements sociaux de la Région pour les femmes victimes de violences

La Région renouvelle son partenariat avec la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF) au profit du relogement des femmes victimes de violences en IDF, sur la période 2013-2015. Pour ce faire, Jean-Paul Huchon et Emmanuelle Cosse Vice-présidente en charge du logement ont fait voter ce jour une subvention de 40 000 € pour le fonctionnement de ce dispositif.

La question du logement des femmes en difficulté, et notamment de femmes victimes de violences, a très tôt mobilisé l’Exécutif régional, avec la création en 1998, d’un dispositif permettant de soutenir les opérations d’investissement de création ou de réhabilitation d’établissements d’hébergement et d’accueil.

 En complément de ce soutien à des structures spécifiques, le Conseil régional a décidé de mettre en place une aide en faveur du logement des femmes victimes de violences conjugales ou familiales, dans le parc social ordinaire.

 Sous l’impulsion d’Emmanuelle Cosse et de Michèle Sabban, Vice-présidente en charge du personnel, la Région mobilise une partie du contingent de logements sociaux qu’elle finance, au profit du relogement de femmes victimes de violences en recherche de logement autonome et pérenne. Son action s’inscrit dans le cadre d’un partenariat avec les 16 associations franciliennes de la Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF)  et les bailleurs sociaux franciliens (AORIF).

« L’accès à un logement autonome est une étape décisive dans le processus de reconstruction de ces femmes. La Région a mis en place un dispositif exemplaire » se félicite Emmanuelle cosse

La Région s’est engagée à réserver chaque année 50 logements à ces femmes.

 Ces objectifs initiaux ont été largement dépassés, puisqu’en 2012, 244 logements ont été rétrocédés par la Région, et déjà 152 au 1er octobre 2013.

Ce dispositif de relogement a prouvé son efficacité puisque de juillet 2009, date de lancement du partenariat, à octobre 2013, ce sont 402 femmes qui ont été relogées.

De l’hébergement d’urgence au logement autonome, la Région est présente tout au long du parcours résidentiel des femmes accompagnées par les associations.

Téléphones portables et géolocalisation pour les femmes victimes de violences

Jean-Paul Huchon et Laure Lechatellier, Vice-présidente en charge de l’Action sociale, des Formations sanitaires et sociales, de la Santé et du Handicap, ont fait voter aujourd’hui une subvention de 26 573 € pour l’extension du dispositif expérimenté en Seine-Saint-Denis en faveur des femmes victimes de violences et en très grand danger : des téléphones portables avec géolocalisation reliés directement à une centrale d’urgence fonctionnant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Les téléphones sont attribués sur décision du parquet de Bobigny pour une durée de six mois renouvelable à des femmes victimes de violences conjugales et qui ont porté plainte.

Le portable est relié directement à une centrale d’urgence (Mondial assistance), dont le numéro est pré-enregistré. Il suffit à la victime d’actionner un bouton pour être mise en relation avec la centrale d’urgence. 

Les innovations technologiques de la géolocalisation rendront plus rapide le repérage de la victime activant le numéro d’alerte.

 Le dispositif a permis de rendre exceptionnels les contacts physiques de l’agresseur avec la femme victime qui se sent dès lors prise en considération, prise en charge et sécurisée. Ce sentiment de sécurité a permis à un grand nombre d’entre elles d’engager ou de reprendre un projet de vie, des démarches juridiques (divorce…), ou encore des démarches d’insertion professionnelle.

Pendant 3 années en Seine Saint-Denis :

-   92 femmes ont été admises au dispositif

-   148 enfants ont été concernés par la mise en protection de leur mère.

Ce dispositif innovant a été mis en place pour la première fois en Ile-de-France en 2009,  il est cofinancé par la Région Ile-de-France et le Département de Seine-Saint-Denis en partenariat avec Orange, Mondial Assistance et l’Association SOS victimes 93.


Neuilly-sur-Marne : L'activité nocturne du Maire et de sa femme...

 (ici, le Maire qui attend sa femme en train d'arracher mes affiches...)

Hier à 20h55, alors que je discutais avec des habitants, j'ai eu la joie en présence de ceux-ci, de constater en direct, l'œuvre du Maire et de sa femme !

Oui, oui, Monsieur et Madame !

L'un (le Maire) dans le véhicule Renault scénic, propriété de la Ville de Neuilly-sur-Marne, l'autre (la maire-adjointe), avec son véhicule personnel Clio.

L'objet du scandale ?

L'arrachage d'affiches !

De ses propres mains, Madame Mahéas (qui a reconnu son acte par SMS, regardez la photo...) sous surveillance de son Maire de mari, arracha l'une après l'autre mes affiches ...


Pratique démocratique Nocéenne ?

Sentiment d'impunité suprême ?

Vision Royale du pouvoir local ?

Mépris des règles élémentaires de la pratique démocratique ?

Ridicule ?

Peut être tout à la fois tant ces pratiques exaspèrent l'électeur et l'électrice.

On pourrait d'ailleurs se demander pourquoi le Maire utilise des moyens municipaux à des fins politiques pourtant interdits par la loi ? (regardez la photo)

(Ici, après leur acte, en rentrant dans leur parking...)
 

Vérifications faites, le véhicule (en photo) est bien la propriété de la ville.

Mission militante ?

Mission personnelle ?

Intégration au compte de campagne ?

Il serait dommage qu'une deuxième condamnation pour usage abusif de biens communaux vienne entacher encore plus la situation judiciaire du Maire.

Nous y reviendrons en temps voulus avec l'aide de nos conseils.

En attendant, voyez le visage réel de celui qui doit pourtant avec hauteur diriger la ville.

Au lieu d'être au contact de ses administrés, Monsieur le Maire et sa femme, préfèrent être dans la violation du code de l'environnement en souillant leur ville avec les restes d'affiches qu'ils auront eux mêmes mises au sol (regardez la photo).                               
                                                                                        (Ici, les affiches arrachées par la femme du Maire)


À moins de 3 mètres, il y avait pourtant des poubelles... mais à Neuilly-sur-Marne, eux, ils ont le droit, apparemment.

Nous poursuivrons notre travail de collage, de rencontres avec vous et d'écoute des problématiques que vous rencontrez.

Les méthodes du Maire, de sa femme et plus généralement de son équipe, finiront bien par cesser, par les urnes.

Les Nocéennes et les Nocéens n'ont plus confiance dans cette équipe qui se soucie davantage de son avenir et de ses indemnités d'élus, que des difficultés que rencontrent les habitants.

Nous engagerons ainsi avec vous, une voie plus saine, plus apaisante, plus respectueuse de chacune et chacun.

Une voie ou l'intégrité sera notre fil conducteur.

Je m'y engage, je ne cesserai de défendre cet idéal.

Drôle de fin de carrière pour un Maire qui après avoir passé 36 années à diriger la ville en est rendu à ce type de méthode d'un autre temps.

Je réaffirme ici, mon souhait de débattre avec le Maire sur l'avenir de la ville, publiquement.

Pour celles et ceux qui souhaitent les photos : demandez les sur mavilleneuilly@gmail.com déjà 3 demandes de journalistes.

À très vite !

La Région Ile-de-France est fière d’avoir soutenu Michael Levitt, prix Nobel de chimie 2013

Le prix Nobel de chimie a été décerné le 9 octobre à Michael Levitt, Martin Karplus et Arieh Warshel, tous trois spécialistes de la modélisation des réactions chimiques.

 
Co-lauréat du prix Nobel de Chimie 2013 Michael Levitt est un biophysicien et chimiste américano-israélo-britannique. Il est un pionnier de la modélisation informatique des réactions chimiques. Il est récompensé "pour le développement de modèles multi-échelle pour les systèmes chimiques complexes".
 
Michael Levitt a été accueilli en France entre 2003 et 2004, grâce au dispositif des Chaires Blaise Pascal par Joël Janin, Professeur Emérite de Biophysique à l’Université Paris-Sud, au sein du Laboratoire d’Enzymologie et Biochimie Structurale du CNRS de Gif-sur-Yvette.
 
Pour mémoire, le dispositif  régional des Chaires internationales Blaise Pascal vise à :
- permettre l’accueil de chercheurs étrangers de très haut niveau, de toutes disciplines et de réputation mondiale, dans un laboratoire ou un établissement d’enseignement supérieur d’Ile-de-France ;
- insuffler une dynamique scientifique, en permettant des échanges entre jeunes chercheurs des laboratoires franciliens et scientifiques de très haut niveau international ;
- contribuer par là-même au rayonnement international des laboratoires franciliens.
 
«La Région Ile-de-France est très fière d’avoir permis l’accueil de Michael Levitt. 

C’est pour notre Région un honneur et une chance d’être la 1ère Région européenne de recherche, une Région ouverte et accueillante qui rayonne vers l’international » déclare Isabelle This Saint-Jean, Vice-présidente de la Région Ile-de-France en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche.

mardi 15 octobre 2013

Neuilly-sur-Marne : Une élue engagée, une militante passionnée

Elle fut aussi engagée que passionnée pour et par les autres.

Tout au long de ces années passées en tant qu'élue locale à Neuilly-sur-Marne, Rose-Hélène aura su redonner du sens à l'engagement politique avec cet objectif permanent de mettre en avant l'individu, ce qui la caractérisait et la rendait ainsi attachante.

Élue disponible, à l'écoute et attentive aux sollicitations des habitants, Rose-Hélène laisse derrière elle, la marque de la sympathie et du respect.

Par ces quelques mots, par cette pensée, je lui souhaite de trouver le repos éternel.

Je présente à sa famille, à ses enfants et à l'ensemble de ses proches,  mes condoléances les plus intenses et sincères.

  

lundi 14 octobre 2013

Le choix de la cohérence

Mesdames, Messieurs,

Comme vous le savez, j'ai à cœur de défendre chaque jour la transparence et le respect envers nos électrices et nos électeurs. 

Depuis 2008, j'ai exercé la fonction de Maire-adjoint en charge des questions de sécurité et de prévention à Saint-Ouen.

J'ai pu à cette occasion, renforcer le rôle de la municipalité en matière de sécurité, en permettant l'arrivée de policiers municipaux en nombre, en multipliant presque par 3 le nombre d'ASVP, en donnant plus de moyens à nos médiateurs avec l'installation d'une plage horaire "nocturne", en créant un point d'accès aux droits et en permettant d'être un partenaire actif et pragmatique de l'État.

Dans ce cadre, j'ai activement œuvré pour que Saint-Ouen soit dotée d'une Zone de Sécurité Prioritaire, ce qui fut acquis le 14 septembre 2012, avec une installation par le Ministre de l'Intérieur, Manuel Valls.

Cette responsabilité m'a permis d'être au cœur des préoccupations des habitants. 

Cette responsabilité fut une expérience inoubliable. 

Je veux ici remercier l'ensemble des partenaires et collègues de la Mairie de Saint-Ouen, avec lesquels nous avons fait évoluer les problématiques.

La vie nous réserve parfois des surprises, elle nous guide au gré des histoires personnelles, professionnelles ou politiques ici ou la.

J'ai donc fait le choix comme vous le savez, de quitter Saint-Ouen, malgré mon attachement familial et amical à cette ville, dont je suis très reconnaissant pour le rôle qu'elle aura joué dans ma vie.

Nous entrons dans une phase de désignation interne pour les prochaines élections municipales, j'ai décidé de m'engager dans ma nouvelle ville, à Neuilly-sur-Marne en déposant ma candidature pour succéder au Maire sortant.

Dans un souci de respect des uns et des autres et de cohérence, j'ai souhaité dans cette phase de désignation rendre mon mandat local afin de me consacrer exclusivement au processus de désignation.

Par ces quelques mots, je veux vous remercier pour toute la confiance que vous avez su m'accorder depuis de nombreuses années à Saint-Ouen.

Je sais ce que je vous dois dans mon parcours professionnel, politique et dans la construction de ma vie. 

Belle route à vous, Audoniennes et Audoniens. 

Saint-Ouen est une grande Ville, je lui souhaite réussite ! 



dimanche 13 octobre 2013

Lampedusa, Malte : des vies brisées au nom de la liberté

"Ils disaient"

Ils disaient :  "l'embarcation est fiable, ne vous inquiétez pas, mettez vos enfants dans vos bras et calez vous par la".

Ils disaient :  "surtout ne levez pas les bras pour éviter que l'on nous voit, gardez votre tête baisée pour votre sécurité".

Ils disaient : " si vous enfants pleurent de froid, réchauffez-les avec vos bras, rassurez-les en leur disant que Lampedusa est presque la".

Ils disaient : " la traversée est un risque à prendre pour construire votre vie là bas. 

Ils disaient : " On peut mourir mais notre étoile est la.

Ils avaient omis de leur dire...

À Lampedusa, des vies par centaines furent enlevées par la folie humaine.

Enfants, père, mère, on leur disait, calez vous par la, à Lampedusa on saura effacer votre douleur.

À celle-ci, on y ajoute la tristesse d'avoir perdu un être cher, un enfant, son père, sa mère.

Calés dans un centre de rétention, ils  nous disaient "nous, on ne peut vous accueillir, il faudra repartir".

Le cœur lourd, ils s'apprêtent à repartir, maigre lot de consolation, ils repartiront dans une embarcation sécurisée, homologuée, avec, comme souvenir du périple traumatisant, le corps de leur parent, de leur enfant.

Europe, terre d'humanité et d'égalité, réveille toi.  

Nos enfants et nos parents disparaissent au nom de la liberté.

Paix à vos âmes, aux petits anges partis trop tôt, aux hommes et femmes qui ont tendus la main aux anges à Lampedusa et à Malte. 

samedi 12 octobre 2013

Agir pour la défense des victimes de la route : Je soutiens cette démarche, faites comme moi, signez la pétition

Pourquoi c'est important

"Chaque année, de nombreuses personnes sont victimes d'accidents de la route :
-plus d’1 million d'accidents dans toute l'Union européenne 
-30 700 décès en 2010.
-31 000 personnes tuées chaque année sur les routes dont 850 enfants de moins de 14 ans,

-250 000 personnes grièvement blessées 
-1 200 000 blessés légers. 

Les Européens voyagent et déménagent constamment d'un pays à l'autre et le risque d'être victime est tout aussi élevé lorsque l'on se trouve à l'étranger. Ces chiffres montrent l'importance qu'il y a à agir avec pertinence et efficacité en ce qui concerne les droits des victimes d'infractions ou d'accidents de la route.

Ce problème appelle une action de l'UE où l' un de ses objectifs est d'offrir à ses citoyens un espace de liberté, de sécurité et de justice dans lequel la libre circulation est assurée ".

Pour ces victimes, les droits fondamentaux doivent être respectés. Il en existe justement une série reconnue dans la Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne (la «Charte UE») et la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH) (source : Communication de la commission au parlement européen 2010 et {SEC(2011) 580 final} {SEC(2011) 581 final}).

Mais qu’en est-il de son application effective ?

Basons- nous sur un cas concret loin d’être isolé :

Le 14 octobre 1999 à Séville en Espagne, un camion frigorifique heurte l'arrière du véhicule d'un couple franco marocain tout juste retraité. Le mari décède. La femme s'en sort avec de graves blessures et souffre encore aujourd'hui de nombreuses séquelles.
Toute une famille détruite à cause de cette tragédie et une assurance, AXA, qui a très mal géré le recours :
-Procès verbal de l’accident communiqué à la famille au bout de 3 ans
-Très peu d’informations transmises à la famille
-Dernier rapport médical datant de 2003 (on est en 2013…) 
-Dossier perdu au sein du tribunal de Séville (Axa avait la charge d’enrichir le dossier de nouveau)...

Nous ne pouvons être considérés comme un numéro de dossier sur lequel les assureurs négocient.

Par ailleurs, alors qu’un jugement espagnol vient tout juste d'être rendu après 14 ans de procédures à l'encontre de la compagnie adverse Zurich, force est de constater que les préjudices réels physiques de la passagère qui nécessite aujourd'hui une tierce personne n'ont pas été pris en compte.

Où est le droit européen, le système de carte verte sensé harmoniser la législation de protection de victimes d'accidents de la route et surtout cette charte des droits fondamentaux de l’UE ? 

En l'espèce, c'est le droit local qui a été appliqué loin de toute vision européenne de la protection des victimes. Il n'a pas englobé les conséquences réelles physiques et psychologiques subies par la blessée. Ceproblème de qualification des préjudices est d'ailleurs dénoncé par les associations espagnoles de défense des victimes d'accidents de la route elles-mêmes (cf : Colectivo de Associaciones de victimas de trafico con el proyecto para la valorisacion de los danos y prejudicios causados a las personas en accidentes de circulacion - Espagne).

Cette famille dont je vous parle, détruite par ce drame survenu il y a 14 ans : c'est la mienne, et ce père de famille parti trop tôt....c'est le mien. 

Comme cette tragédie aurait pu toucher n'importe qui, militons pour la protection des victimes d'accidents de la route en demandant l'application effective de la charte des droits fondamentaux de l'UE afin de sortir des longues batailles judicaires et procédurales ne faisant que retarder la possibilité de faire son deuil dignement. 

Signez, transférer, parlez, pour que justice soit faite !
http://www.avaaz.org/fr/petition/Pour_la_defense_des_droits_des_victimes_daccidents_de_la_route_For_the_rights_of_the_crash_road_victims//?launch

vendredi 11 octobre 2013

Prix Nobel de la paix : une institution récompensée

L'attribution du prix Nobel de la paix à l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) vient reconnaître l'importante contribution de cette institution au bannissement total de ces armes qui ont fait tant de ravages en un siècle. 

Le Parti socialiste se réjouit de ce choix qui se justifie pleinement alors que l'année 2013 marque la 25ème commémoration du bombardement chimique du 16 mars 1988 par l'armée irakienne à Halabja, dans le Kurdistan irakien, à la suite duquel 5000 kurdes perdirent la vie. Le massacre chimique du 21 août 2013, commis aux abords de Damas, par le régime criminel de Bachar Al-Assad, est venu rappeler tragiquement l'urgence d'anéantir les arsenaux chimiques syriens.

Le Parti socialiste rappelle le rôle déterminant de la France et la fermeté du président de la République après la révélation de l'usage de l'arme chimique par le régime syrien. François Hollande a pris et conservé jusqu'au bout une position ferme aboutissant à l'adoption de la résolution 2118 du Conseil de sécurité des Nations Unies et la destruction de l'arsenal chimique de la Syrie.

jeudi 10 octobre 2013

La transparence de la vie publique : Applicable aussi à Neuilly-sur-Marne ?

Le Conseil constitutionnel à validé hier l'essentiel de la loi sur la transparence de la vie publique.

Le Parti socialiste se réjouit de cette décision. Malgré l'opposition et les recours de la droite, cette loi qui traduit un engagement fort du président de la République en faveur d'une République exemplaire va maintenant pouvoir s’appliquer.

Elle va permettre à la France d'être l'un des pays les plus en avance en matière de transparence et de contrôle des patrimoines des élus et des responsables publics, et de lutter contre les conflits d’intérêts.

C'est une des conditions pour rétablir la confiance entre les élus et les citoyens. C'est une avancée majeure de la modernisation de notre vie publique.

Et à Neuilly-sur-Marne, on en est ou de la déclaration de patrimoine des élu-e-s ? 

mardi 8 octobre 2013

Rencontre autour des emplois d'avenir

Jean-Paul Huchon, Président de la Région Ile-de-France et Emmanuel Maurel, Vice-Président en charge de la formation professionnelle, de l’apprentissage, de l’alternance et de l’emploi vous invitent à assister à la rencontre autour des Emplois d’avenir organisée avec les têtes de réseau du monde associatif le : 

Mercredi 9 octobre prochain à partir de 14h30 au Conseil Régional
Salle Pierre-Charles Krieg
33, rue Barbet de Jouy - Paris 7ème.
 
Différents temps forts rythmeront cette rencontre :
 
- Point de situation sur le dispositif régional : éléments quantitatifs et qualitatifs, ajustements du règlement d’intervention de l’aide régionale, mise en place des dispositifs de formation.
 
- Table ronde (15h20) : Une formation ciblée et évolutive pour sécuriser les recrutements. Présentation des outils mis à disposition des employeurs et des modalités pratiques puis échanges.
 
- Table ronde (16h20) : Le retour sur expérience des Emplois d’avenir. Témoignages d’associations qui ont recruté, de salariés et d’une mission locale puis échanges.
 
 

Gay Games 2018 : Une chance pour notre région

Jean-Paul HUCHON, Président de la Région Ile-de-France, et Francis PARNY, Vice-président en charge des Sports et des loisirs, se félicitent que l’organisation des Xème Gay Games soit confiée à Paris et à notre Région en 2018.

 

 

Pour Jean-Paul HUCHON,  « Face à deux candidatures de grande qualité (Londres et Limerick), la candidature parisienne a su s’imposer : dynamisme de l’équipe française, attractivité de la région Ile-de-France et qualité des infrastructures sont autant d’éléments qui ont été déterminantsDe par son message d’ouverture, d’égalité et d’acceptation de l’autre, les Gay Games offrent la possibilité au pays de se rassembler, au-delà de la communauté LGBT ».

 

 

Pour Francis PARNY, sur place à Cleveland pour soutenir le comité d’organisation, se réjouit de « la tenue de cette compétition sportive et artistique dans notre région.  Nous avons jusqu’en 2018 pour construire une dynamique autour de cet événement militant et sportif, nous allons nous y atteler dès aujourd’hui notamment à travers nos politiques régionales qui sont fortement impliquées dans la lutte contre toutes les discriminations ».

 

 

La Région Ile-de-France tient à adresser un message de félicitation particulier aux bénévoles du comité d’organisation qui ont porté cette candidature depuis deux ans. Ils peuvent être assurés du soutien de la Région pour contribuer à la réussite de ce bel événement.

 

Neuilly-sur-Marne : Les désignations suspendues par la Direction Natiionale du PS

Mesdames, Messieurs, 

Vous avez été nombreuses et nombreux à me solliciter pour comprendre l'article paru le 30 septembre dans le journal "Le Parisien" dans son édition 93, consacré à la suspension du processus de désignation des candidat-e-s socialistes souhaitant succéder au Maire sortant à l'occasion des Municipales de 2014.

La réalité est celle-ci : la direction nationale du Parti Socialiste a fait le choix de suspendre le processus de désignation pour permettre d'une part, aux candidat-e-s de trouver le chemin du rassemblement, et d'autre part, de convaincre le Maire, d'accepter le renouvellement espéré par nos adhérent-e-s et les Nocéennes et les Nocéens. 

Cette décision a été prise pour préserver les intérêts exclusifs des militants et des militantes qui doivent pouvoir se prononcer sans pression, ni clientélisme, susceptibles de tronquer les opérations de vote.

Je partage donc cette décision et j'appelle l'ensemble des candidat-e-s à se réunir afin de trouver avec le Maire sortant et la direction du Parti Socialiste une solution politique rassembleuse et respectueuse de chacune et chacun.

Cela fait plus d'un an que l'alerte les élus locaux et le Maire de ce probable scénario qui devient malheureusement aujourd'hui réalité. 

Il nous faudra donc engager des discussions politiques pour apaiser les tensions et retrouver le chemin du rassemblement.

Le Maire devra jouer un rôle central dans cette séquence d'apaisement qui s'ouvrira au plus vite je l'espère. 

Ses 36 années passées à la tête de la ville lui confèrent une expérience unique qui doit être saluée et respectée.

Les socialistes sont une grande famille, elle doit se rassembler au plus vite.

Je mettrai toute mon énergie pour trouver ce chemin en restant ouvert à la discussion. 


lundi 7 octobre 2013

Neuilly-sur-Marne : Profession : "Décolleur" d'affiches...

37. C'est le nombre d'appels reçus pour me décrire la même situation : dès que mes équipes collent mes affiches appelant à s'inscrire sur les listes électorales, une équipe de 2 individus, sur un scooter, ou parfois en voiture, muni d'un sac à dos, prend plaisir à arracher mes affiches. 

Anti-démocratie ? Service commandé par le pouvoir local ? Acte isolé ? Jalousie ? Ma cravate est trop rose ? 

Disons plutôt des choses simples : l'alternative que je pilote avec de plus en plus d'habitants, dérange, irrite, agace et crispe chaque jour un peu plus.

Il va falloir s'y habituer car j'ai prévu de renforcer davantage notre action. 

Je ne me détournerai pas de l'objectif fixé : Installer une nouvelle équipe qui saura faire de Neuilly-sur-Marne, une ville ouverte, tournée vers ses habitants et l'avenir. 

Ces méthodes cesseront dans les prochains mois, j'en suis convaincu, et ce, avec l'aide de la justice.

Une plainte pour détérioration sera déposée par mes avocats et les identitées (photos et vidéos à l'appui, et oui...la technologie) des responsables de ces actes répétés qui affaiblissent la démocratie seront transmises à la justice sans aucune hésitation.

Dommage que cette fine équipe ne donne pas autant d'importance et de présence aux missions qui leur sont confiées dans le cadre de leur fonction d'agent territorial et-ou d'élu-e.

À très vite. 




Naufrage à Lampedusa : Pensées et émotion

Le Parti socialiste tient à exprimer sa plus vive émotion après le dramatique naufrage qui s’est déroulé au large de Lampedusa, faisant 150 morts et plus de 200 disparus, pour la plupart des personnes migrantes, dont des enfants.


C’est une tragédie humaine d’une ampleur rare qui vient ainsi d’avoir lieu aux portes de l’Europe et qui endeuille aujourd’hui nos pays. Nos pensées vont vers ces familles qui ont perdu des proches et vers les habitants de Lampedusa qui font face à ce drame immense.

Depuis vingt ans, face à une Europe qui se transformait en forteresse, la Méditerranée a été trop souvent le cadre de telles tragédies, à des échelles moindres, se transformant en cimetière de l’Europe pour de nombreux migrants.

L’Union Européenne doit aujourd’hui s’interroger sur la gestion de ses frontières maritimes qui la transforment parfois en forteresse notamment pour les demandeurs d’asile. L’Europe ne saurait rester indifférente face aux destins tragiques de ces familles qui ont quitté leurs terres d’origine dans l’espoir d’une vie meilleure et qui l’auront perdue.

dimanche 6 octobre 2013

Neuilly-sur-Marne : Rencontres avec des habitants

Je serai aujourd'hui en fin de matinée aux côtés de militants socialistes, à la rencontre d'habitants, pour y aborder les enjeux pour notre ville à l'occasion des élections municipales.

La sécurité et le cadre de vie seront deux thèmes que nous aborderons.

Puis, cet après midi, je serai dans le quartier Pasteur, à l'invitation de propriétaires de maison, soucieux de réfléchir ensemble à la circulation routière dans leur quartier et à la sécurité, notamment face aux cambriolages ou tentatives. 

Ces rencontres s'inscrivent dans le cadre de la préparation du Projet Politique Municipal que nous présenterons aux électrices et aux électeurs en Mars prochain.

N'hésitez pas à contacter mon équipe sur cette adresse mavilleneuilly@gmail.com pour programmer une rencontre chez vous. 

À très vite et bon dimanche en famille ! 

vendredi 4 octobre 2013

La Région Ile-de-France prend acte avec satisfaction de la confirmation de la notation « AA+ » par l’agence Standard & Poor’s

L’agence de notation Standard & Poor’s  a attribué la note à long terme « AA+ » et à court terme « A-1+ »  à la gestion financière de la Région Ile-de-France. Le conseil régional prend acte avec satisfaction de la confirmation de cette notation.
 
« La reconnaissance par S&P « d’une gouvernance et d’une gestion financière très positives » et « d’une gestion de la dette prudente » est la traduction de la stratégie financière rigoureuse mise en œuvre depuis plusieurs années par la Région » indique Marie-Pierre de la Gontrie, première Vice-présidente en charge des Finances. « Nous aurons la même détermination en faveur d’un budget volontaire mais responsable pour 2014 en tenant compte des fortes contraintes pesant sur les ressources régionales » ajoute-t-elle.
 
La note « AA+ » est le niveau de notation le plus élevé pour une collectivité française, compte tenu de la méthode retenue par ces agences de notation selon laquelle une collectivité locale ne peut être notée au dessus de son Etat souverain.
 
Les évaluateurs ont notamment mis en avant les éléments suivants :
-        une gouvernance et une gestion financière très positive
-        des objectifs budgétaires clairs
-        une gestion de la dette et de la trésorerie prudente et optimisée
-        une planification financière réaliste
-        une forte transparence financière.
 
L’agence Standard & Poor’s souligne toutefois le risque que fait peser sur la capacité d’investissement de la Région l’absence de marges de manœuvre sur les recettes, consécutive notamment à la baisse des dotations de l’Etat. Depuis la réforme de la taxe professionnelle, les Régions sont en effet les collectivités disposant de la plus faible autonomie fiscale.
 
Pour Jean-Paul Huchon, Président de la Région Ile-de-France : « l’appréciation de l’agence illustre  la capacité de la majorité régionale, dans toute sa diversité, à porter de manière responsable une politique ambitieuse au service de ses priorités : l’emploi, la jeunesse et les grands investissements. Cependant, face aux poids croissants des dépenses obligatoires, pour les lycées, la formation professionnelle ou encore les transports, l’Etat doit impérativement redonner aux Régions, à l’aune d’un nouvel acte de décentralisation, une autonomie fiscale compatible avec les compétences qu’elles doivent mettre en œuvre. »

« Ile-de-France 2030 » : le Nouveau Grand Paris de tous les Franciliens

Le 18 octobre prochain, le projet qui transformera l’Ile-de-France de demain sera définitivement adopté par l’assemblée régionale. Opter pour un développement plus juste, plus équilibré et plus durable, fruit d’un travail partagé par tous les territoires : c’est l’Ile-de-France 2030 qui se dessine pour tous les Franciliens.

 Ce projet de schéma directeur (SDRIF), auquel travaille la Région depuis 2008, intègre aujourd’hui le Nouveau Grand Paris. Il a pour mission d’assurer la cohérence de l’aménagement de la Région Capitale et de l’ensemble de l’action publique sur son territoire.

Améliorer la cohésion sociale et territoriale, faire progresser la qualité de vie de ses habitants, protéger la biodiversité et renforcer le dynamisme économique de l’Ile-de-France : ce sont les grandes ambitions du projet Ile-de-France 2030. Dans les jours à venir, trois événements s’en font l’illustration :

- Le 5e Congrès national des Parcs naturels régionaux, du 2 au 4 octobre, se tient pour la première fois en Ile-de-France. Placé sous le signe de la transition énergétique, il est l’occasion de rappeler que le projet de schéma directeur organise le développement économique francilien pour l’inscrire dans une perspective durable et équilibrée. 

- Le colloque, « Ile-de-France : une région unique ? Portrait des Franciliens dans leur territoire », le 7 octobre 2013, sous l’égide de la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation pour l’Innovation Politique, interrogera les fractures sociales et territoriales spécifiques à l’Ile-de-France –  des fractures que le projet « Ile-de-France 2030 » entend précisément résorber.

- Le projet de tramway T6, dont le centre de maintenance sera inauguré le 14 octobre, illustre la priorité donnée à l’emploi et à la mobilité des salariés dans le schéma directeur.