samedi 30 mars 2013

Neuilly sur Marne : La lettre est arrivée !

3 ans d'actions, 3 ans d'engagement au service des Franciliens et des Franciliennes, notamment vous, habitant et habitante de Neuilly sur Marne. 

De nombreux déplacements, de rencontres chez les habitants, de réunions de quartiers sont venus enrichir le travail politique engagé avec force et dynamisme.

Dans cette lettre, vous trouverez les principales politiques votées depuis mars 2010 au Conseil Régional d'île de France au travers de la responsabilité qui est la mienne en charge de la Sécurité, de la Politique de la Ville et de la Citoyenneté.

Dès lundi, cette lettre vous parviendra dans votre boîte.

Si vous souhaitez la recevoir en nombre ou sous format informatique, mon équipe se tient à votre disposition pour tout envoi. (envoi postal pris en charge à demander sur mavilleneuilly@gmail.com)

Malgré les nombreuses demandes de rendez-vous à traiter et à organiser (164), je me tiens à votre disposition pour un moment d'échange, un déplacement chez vous ou dans votre quartier, puisque l'Hôtel de Ville m'est malheureusement *interdit, tout comme l'affichage administratif, alors que la Région île de France, première d'Europe dont je suis l'un des dirigeants, agit grandement pour notre ville, au travers de la construction de logements sociaux, d'équipements publics etc.

Pour corriger cette aberration contraire aux principes élémentaires de la République, de la démocratie et de l'égalité de traitement, j'ouvrirai dès que possible une permanence au travers de la location d'un local.

A noter, je serai une nouvelle fois tout au long de ces prochaines semaines à votre rencontre, chez les commerçants, dans les associations, pour vous distribuer la lettre et aborder avec vous l'avenir à Neuilly, son développement, ses priorités et ses ambitions.

Distribution et rencontres dès demain ! (et oui, même le dimanche !)

A très vite !

*Une saisine des services de l’État est en cours de traitement afin de connaitre les règles applicables à toutes et à tous.



vendredi 29 mars 2013

Neuilly sur Marne : Municipales 2014, Construire l'Avenir

Vous êtes nombreux et nombreuses à vous demander ce que sera notre ville dans les prochains mois, dans les prochaines années.

Beaucoup d'entre vous, considèrent qu'il nous faut impulser une nouvelle dynamique, un nouveau souffle, un cap clair et ambitieux, une vision politique capable de rassurer les plus jeunes, en matière d'insertion et d'emploi, je ne n'oublie pas évidement la place des seniors, eux aussi, inquiets de ne pouvoir retrouver un emploi, un reclassement.

La présence des services publics devra aussi faire preuve d'une politique ambitieuse, car, après de nombreuses réunions d'appartements, chez l'habitant, il existe malheureusement de fortes injustices dans l'accès aux soins par exemple, y compris à Neuilly sur Marne.

Il s'agira aussi de renforcer notre offre en matière d'école, de crèche sans oublier la place d'un Lycée d'enseignement général, utile pour la réussite de nos jeunes.

Une ville comme la nôtre devra aussi faire preuve d'une attention particulière en matière de sécurité car la aussi, les difficultés existent et inquiètent notamment les acteurs économiques encore peu nombreux dans notre ville.

Il faudra s'y atteler avec force et pragmatisme car avoir un objectif en matière de sécurité c'est être capable de le porter, de l'expliquer, de l'assumer.

Les sujets d'actualité dans notre ville sont nombreux et les attentes des Nocéens et Nocéennes sont grandissantes, je le sais, pour répondre à cela, il nous faudra ensemble, écrire l'avenir, construire une vision, partager nos passions, pour que Neuilly soit à la hauteur de son ambition.

Avec tant d'autres, je suis engagé, avec mon organisation politique à porter et à traduire cette ambition.

Tout au long de ces prochaines semaines et de ces prochains mois, je poursuivrai mes rencontres de proximité pour vous entendre et construire ensemble Neuilly.

A très vite dans votre quartier, chez vous ou sur le marché !

Pour prendre RDV, envoyez un mail sur : mavilleneuilly@gmail.com

jeudi 28 mars 2013

Canal Seine-Nord Europe : Frédéric Cuvillier a raison de remettre à plat un projet bâclé, au coût non maîtrisé

Communiqué du groupe socialiste et républicain au Conseil régional d'Île-de-France

Guillaume Balas, président du groupe socialiste au Conseil régional, se félicite de la décision du Ministre délégué au Transports Frédéric Cuvillier de remettre à plat le dossier de Canal Seine-Nord Europe.

La version de ce projet majeur d’aménagement du territoire devant permettre de connecter le bassin de la Seine et le nord de l’Europe léguée par le précédent gouvernement présentait un manque de sérieux préoccupant quant à l’estimation de son coût.

« Tout comme le Grand Paris de Nicolas Sarkozy, le coût du projet Canal Seine-Nord Europe a été sciemment sous estimé d’un tiers par un gouvernement manifestement très désireux d’étoffer le tableau de ses ’’réalisations’’ avant les présidentielles » déplore Guillaume Balas.

« Frédéric Cuvillier a donc hérité d’un projet bâclé à défaut d’être bouclé dont la dérive des coûts menaçait la faisabilité.

L’abandon du recours au Partenariat Public-Privé pour financer ce projet d’aménagement relève du bon sens, tant ce mode de financement est générateur mécanique de surcoût pour les collectivités territoriales. »

En prenant cette décision aujourd’hui, Frédéric Cuviller sauve Canal Seine-Nord Europe d’un naufrage opérationnel et financier annoncé tout en démontrant l’intention du gouvernement de mener à bien ce projet porteur d’un renouveau du transport fluvial.

Neuilly sur Marne : Conseil Municipal ce soir

Moment important dans la vie démocratique locale, il est l'occasion de confrontation d'idées et de présentation de propositions pour faire grandir Neuilly dans l'intérêt de ses habitants.

Celui la revêt un caractère particulier car il s'agira d'aborder les questions liées aux finances de la commune et notamment son budget.

Ouvert à toutes et à tous, je vous invite à vous y rendre à mes côtés.

Voici l'ordre du jour :

1°) Compte de gestion du receveur municipal. Budget principal de la Commune et budgets annexes. Exercice 2012.
2°) Compte administratif Commune. Exercice 2012.
3°) Présentation des annexes au compte administratif de la Commune.
4°) Récapitulatif des entrées et des sorties de l’actif durant l’exercice 2012.
5°) Compte administratif Assainissement. Exercice 2012.
6°) Compte administratif Port de Plaisance. Exercice 2012.
7°) Compte administratif Camping de Corse. Exercice 2012.
8°) Compte administratif Centre Equestre. Exercice 2012.
9°) Compte administratif Cité artisanale. Exercice.2012.
10°) Budget Primitif Commune. Exercice 2013.
11°) Vote des taux communaux d’imposition (taxe d’habitation, taxe sur le foncier et taxe sur le foncier non bâti et taux de cotisation foncière des entreprises)
12°) Vote du taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.
13°) Présentation des annexes au budget primitif de la commune.
14°) Attribution de subventions aux associations locales.
15°) Budget primitif Assainissement. Exercice 2013.
16°) Budget primitif Port de Plaisance. Exercice 2013.
17°) Budget primitif Camping de Corse. Exercice 2013.
18°) Budget primitif Centre Equestre. Exercice 2013.
19°) Budget primitif Cité Artisanale. Exercice 2013.
20°) Budget primitif Bar de la patinoire. Exercice 2013.
21°) Rattachements des charges et des produits à l’exercice.

Vous pouvez d'ici la, m'envoyer un mail sur mavilleneuilly@gmail.com pour toutes questions relatives aux points prévus à l'ordre du jour.

Retrouvez moi, ce soir 21h à l'Hôtel de Ville !

mercredi 27 mars 2013

L'emploi des jeunes : Notre priorité absolue

Sur proposition des élus socialistes et républicains, le Conseil régional d’Île-de-France prend en charge 20% des salaires (hors cotisations patronales) des Emplois d’Avenir embauchés par les associations et les coopératives franciliennes, en complément des 75% financés par l’Etat, ainsi que la formation des jeunes, en partenariat avec l’Organisme UNIFORMATION.

QUELS EMPLOYEURS ?

Associations et coopératives

QUEL PUBLIC ?

- Les jeunes sans emploi de 16 à 25 ans sans diplôme
- Les jeunes sans emploi de 16 à 25 ans titulaires d’un CAP ou d’un BEP
- Certains jeunes de 16 à 25 ans d’un niveau bac+3 résidents en ZUS
- Les jeunes de moins de 30 ans travailleurs handicapés (RQTH).

QUELS CONTRATS ?

- CDD et CDI bénéficient de la prise en charge gouvernementale.
- Seulement les CDI pour le complément de rémunération régionale.

QUI PAIE QUOI ?

- 75% du SMIC est pris en charge par l’Etat pendant 3 ans pour les emplois
dans les associations, 35% dans les Coopératives
- + 20% du SMIC pris en charge par la Région Île-de-France pour les CDI
(25% pour les jeunes en situation de handicap)
- TOTAL de 95% du SMIC pendant 3 ans pour les CDI dans les
associations (100 % pour les embauches de jeunes en situation de
handicap) et 55% dans les coopératives
- L’EMPLOYEUR N’A PLUS QU’A PAYER LES 5% RESTANTS (45% pour les
coopératives)
- La formation, obligatoire, du jeune embauché est intégralement prise en
charge par l’Organisme UNIFORMATION et la Région Île-de-France.

COMMENT EN BENEFICIER ?

PRENEZ CONTACT PRES DE CHEZ VOUS, DANS VOTRE SECTEUR, AVEC :

- La mission locale ou
- le Pôle emploi ou
- Cap emploi si vous envisagez de recruter un travailleur handicapé

POUR PLUS DE PRECISIONS, RENDEZ VOUS SUR :

- www.lesemploisdavenir.gouv.fr

- www.psidf.com/emploisdavenir-6583.html

- Ou en composant le 0810 18 18 18

lundi 25 mars 2013

Neuilly sur Marne : Conseil Municipal ouvert au public

Jeudi 28 Mars 2013, 21h à l'Hôtel de Ville, se tiendra le Conseil Municipal de notre commune.

Moment important dans la vie démocratique locale, il est l'occasion de confrontation d'idées et de présentation de propositions pour faire grandir Neuilly dans l'intérêt de ses habitants.

Celui la revêt un caractère particulier car il s'agira d'aborder les questions liées aux finances de la commune et notamment son budget.

Ouvert à toutes et à tous, je vous invite à vous y rendre à mes côtés.

Voici l'ordre du jour :

1°) Compte de gestion du receveur municipal. Budget principal de la Commune et budgets annexes. Exercice 2012.
2°) Compte administratif Commune. Exercice 2012.
3°) Présentation des annexes au compte administratif de la Commune.
4°) Récapitulatif des entrées et des sorties de l’actif durant l’exercice 2012.
5°) Compte administratif Assainissement. Exercice 2012.
6°) Compte administratif Port de Plaisance. Exercice 2012.
7°) Compte administratif Camping de Corse. Exercice 2012.
8°) Compte administratif Centre Equestre. Exercice 2012.
9°) Compte administratif Cité artisanale. Exercice.2012.
10°) Budget Primitif Commune. Exercice 2013.
11°) Vote des taux communaux d’imposition (taxe d’habitation, taxe sur le foncier et taxe sur le foncier non bâti et taux de cotisation foncière des entreprises)
12°) Vote du taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.
13°) Présentation des annexes au budget primitif de la commune.
14°) Attribution de subventions aux associations locales.
15°) Budget primitif Assainissement. Exercice 2013.
16°) Budget primitif Port de Plaisance. Exercice 2013.
17°) Budget primitif Camping de Corse. Exercice 2013.
18°) Budget primitif Centre Equestre. Exercice 2013.
19°) Budget primitif Cité Artisanale. Exercice 2013.
20°) Budget primitif Bar de la patinoire. Exercice 2013.
21°) Rattachements des charges et des produits à l’exercice.

Vous pouvez d'ici la, m'envoyer un mail sur mavilleneuilly@gmail.com pour toutes questions relatives aux points prévus à l'ordre du jour.

A jeudi !

dimanche 24 mars 2013

Neuilly sur Marne : Chez l'habitant en Bords de Marne

Une réunion d'appartement consacrée à la sécurité est organisée en fin d'après midi chez quelques habitants résidant en Bords de Marne.

A cette occasion, je présenterai la politique menée par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault sous l'autorité du Président de la République, François Hollande, en matière de lutte contre l'insécurité et notamment les cambriolages dont notre ville est aussi victime.

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre des "Rencontres de Quartiers pour le Changement" que j'organise avec mon équipe sur l'ensemble de la ville.

Vous aussi, organisez une réunion d'appartement sur le thème de votre choix, pour cela, envoyez moi un mail sur mavilleneuilly@mail.com

A très vite.

samedi 23 mars 2013

Première plénière du CRJ aujourd'hui : le discours


Mesdames, les Vice-présidentes, Ma chère Isabelle This-Saint-Jean, ma chère Henriette Zoughébi,
Mesdames et Messieurs les élu-es,
Monsieur Le Directeur général Adjoint des services, Monsieur Etienne Achille, (Qui ne devrait pas tarder à arriver),
Mesdames, Messieurs, les anciens et nouveaux membres du Conseil Régional des Jeunes,
Mesdames, Messieurs,
Mes cher-es ami-es,

Je suis très heureux de vous accueillir dans l’hémicycle de la Région Ile-de-France. Cet hémicycle est le lieu du débat pour les élus régionaux ; il accueille habituellement les nôtres. Aujourd’hui, et pendant les deux ans qui viennent, il accueillera aussi les vôtres. Je vous y souhaite donc la bienvenue.
Mais si je suis des vôtres aujourd’hui avec mes collègues Vice-présidentes et Conseillers régionaux, c’est pour faire davantage que vous ouvrir simplement les portes de la Région.


Je voudrais, au nom du Président Jean-Paul Huchon et de l’ensemble des élu-es vous donner un mot d’ordre :
Emparez-vous de cet hémicycle, emparez-vous de ce lieu et emparez-vous du débat.
Parce que nous avons besoin de vous entendre.
Il y a de cela 60 ans, presque jour pour jour, un grand député, choisi par ses pairs comme Premier Ministre, a conclu un grand discours par ces mots :
« Pensons à cette jeunesse anxieuse dont le destin est le véritable enjeu de nos débats, à ce pays inquiet qui nous observe et qui nous juge.
Travaillons ensemble à lui rendre la foi, les forces, la vigueur qui assureront son redressement et sa rénovation. »
Ce grand député, c’était Pierre Mendès-France. Soixante ans après, ces mots résonnent encore, et ils n’ont jamais été autant d’actualité.
Nous sommes aujourd’hui à un grand tournant de notre histoire. La crise est là, et elle s’est installée. Le pays est inquiet. L’effort de redressement et de rénovation, que nous menons avec le gouvernement, est un chemin long et douloureux. Il doit donc être mené en toute justice.
Cette justice, elle est bien entendu sociale : ceux qui sont le plus durement touchés par la crise étaient déjà fragiles, et le sont encore davantage.


Cette justice, elle doit être aussi générationnelle : on ne peut pas sacrifier les jeunes, qui n’ont encore rien construit, au prétexte de sauver ceux qui l’ont déjà fait. Il ne peut pas, il ne doit pas y avoir de génération sacrifiée.
Les élus représentent tous les Français, mais vous, vous représentez notre avenir… Mais pas seulement, vous représentez surtout notre présent !
Certains, encore trop nombreux, semblent l’oublier,
Certains ont durant trop longtemps mené des politiques jeunesses marginalisantes, voire même stigmatisantes.
Et, à moins d’être désespéré, on ne sacrifie pas cette richesse de notre pays.
Il faudrait être fou pour se couper de notre jeunesse.

Et l’on sait bien que ceux qui souffrent le plus de la crise sont les jeunes : 24,2% des 15-24 ans sont au chômage. Un quart d’entre eux ne trouvent pas de travail. A l’âge où la vie est grande ouverte, vous voyez se réduire les fenêtres.
Pour les jeunes les plus modestes, c’est même la double peine. Dans certains quartiers, c’est même la moitié d’entre eux qui sont sans travail. Sans parler des nombreuses discriminations, liées aux origines, ou encore à l’adresse de résidence.
Cela n’est pas acceptable et cela l’est d’autant moins quand on est une femme et que l’on doit faire face, à titre personnel ou professionnel à des préjugés d’un autre temps !
Ces comportements fragilisent notre pacte républicain, et nous avons besoin de vous pour nous accompagner à faire évoluer les mentalités et cela dès le plus jeune âge.

A tout cela s’ajoute le lot d’incompréhensions face à un monde qui change très vite : l’arrivée du numérique, qui est un peu votre seconde nature, change aussi la façon dont nous débattons, dont nous construisons des réponses à nos difficultés.
Elle change aussi la façon d’apprendre, de se former, de construire sa pensée.
Les incompréhensions entre les générations sont des choses courantes dans l’histoire. Mais quand elles viennent en même temps qu’une crise, alors tout semble brouillé.

Mais nous ne vous oublions pas.
Le Président de la République a fait de la jeunesse la priorité de son quinquennat. Les emplois d’avenir, les contrats de génération, la réforme de l’Université, les plans numériques sont autant de politiques qui doivent permettre à chacun de trouver sa place.

En Ile-de-France, le défi est aussi grand, sinon plus. Nous sommes une région jeune – plus jeune que la moyenne des Français.
Le Conseil Régional a donc fait de la jeunesse l’une de ses grandes priorités pour 2013 :

Nous voulons encore faire grandir l’apprentissage, continuer à rénover les lycées pour améliorer vos conditions d’études, investir dans l’Université et dans la Recherche pour préparer votre avenir. Mais, je laisserai la parole aux Vice-présidentes concernées, Isabelle This-Saint-Jean et Henriette Zoughebi, en charge de ces questions.
Je sais leur investissement sans relâche, sur ces sujets si primordiaux pour notre jeunesse.
Nous accompagnons aussi ceux qui décrochent, parce qu’ils ont le droit à une deuxième chance.
Nous vous facilitons l’accès aux transports, grâce à la Carte Imagin’R.
Nous vous soutenons quand vous souhaitez partir vous former ou faire un stage en Europe.
Nous sommes aux côtés des associations et des réseaux d’éducation populaire, dans lesquels vous êtes très actifs.
Nous facilitons l’accès des jeunes à la culture, dans les lycées, grâce aux ciné-clubs, dans des espaces adaptés, comme les Fabriques de la Culture.
Nous sommes à vos côtés lorsque vous cherchez un logement, lorsque vous avez besoin d’une mutuelle pour vous soigner. Demain, nous le serons encore davantage, avec la décentralisation, puisque nous serons responsables de service public d’orientation.
Dans la traversée de la crise, dans la traversée de cette période de transition qui dure et s’étire avant qu’un nouveau monde prenne forme, nous sommes à vos côtés.

Mais nous ne pouvons réussir tout cela sans vous. J’ai dit que nous avions besoin de vous entendre.
Parce que vous avez des idées pour votre avenir et pour le nôtre.
Parce que vous apportez un regard différent du nôtre.
Parce que vous vivez des choses que nous ne vivons pas, ou que nous n’avons pas vécues. J’ai dit que nous avions besoin de vous entendre. Mais nous devons être pour cela capables de vous écouter.

C’est la vocation de ce Conseil Régional des Jeunes. Nous l’avons installé en 2004, il y a neuf ans, pour vous faire une place dans le débat public et pour mieux répondre à vos besoins. Vous ne faites pas que les exprimer, vous construisez avec nous les réponses qui sont les plus pertinentes. J’y vois un objet de fierté.
Les générations de Jeunes Conseillers Régionaux qui vous ont précédé ont beaucoup travaillé. La vocation politique de certains est d’ailleurs née dans cet hémicycle.
Je voudrais remercier en particulier la promotion précédente, qui a fortement contribué au dernier rapport, que nous avons voté en Assemblée en septembre dernier, et qui donne à cette session son nouveau visage. C’est aussi grâce à eux que vous êtes avec nous aujourd’hui.




Je voudrais remercier aussi les services du Conseil Régional, Etienne Achille, Séverine Mignon, Jean-Christophe Ulmer, mais aussi et surtout vos animatrices Laurence Varon et Céline Pruchniak, d’avoir su porter ce projet auprès de tous les acteurs régionaux.
Parce que, vous en êtes déjà la preuve, il est une réussite.

Les dossiers sur lesquels vous allez travailler jusqu’en 2015 sont stratégiques. Vous commencerez dès aujourd’hui, à l’occasion de votre première séance de travail en assemblée plénière.
Je les ai évoqués : lutter contre le décrochage scolaire, mieux s’orienter, penser l’Ecole de demain, prévenir les problèmes de santé, lutter contre les discriminations. Ce sont des préoccupations essentielles.
Elles détermineront l’avenir des jeunes Franciliens. Les réponses que vous construirez avec nous, nous aideront tous, collectivement, à bâtir l’horizon que nous souhaitons atteindre ensemble et le monde que nous souhaitons partager demain.

Françoise Sagan dit que « la jeunesse est la seule génération raisonnable. » Je ne sais pas si c’est la seule. Mais c’est en tout cas l’âge où l’on fait les choix les plus importants. Quand il faut faire des choix collectifs, mieux vaut compter sur vous.

Je vous remercie et vous souhaite d’excellents travaux.

vendredi 22 mars 2013

Neuilly sur Marne : Venez me rencontrer au marché de la patinoire

Comme chaque samedi matin, je serai demain au marché de la ville situé au pied de la patinoire à 10h.

Nous prendrons le temps d'échanger autour des sujets que vous voudrez bien aborder, qu'il s'agisse de sujets locaux ou nationaux.

A cette occasion et selon vos souhaits, nous fixerons ensemble un rendez-vous afin d'affiner nos discussions au travers d'une audience plus longue.

Pour prendre RDV : mavilleneuilly@gmail.com

A demain !

jeudi 21 mars 2013

« Le plan d’investissement gouvernemental permettra de construire plus de logements sociaux. A nous de veiller à leur juste répartition sur le territoire. »

Communiqué du groupe socialiste au Conseil régional d'Île-de-France

A travers son président Guillaume Balas, le groupe socialiste au Conseil régional d’Île-de-France se félicite des mesures contenues dans le Plan d’Investissement pour le Logement présenté aujourd’hui à Alfortville par le Président de la République.

« A travers 20 mesures, le gouvernement donne à l’ensemble des acteurs du logement des moyens à la hauteur des enjeux. En cette période de crise, le logement constitue, avec l’emploi, la principale préoccupation des Français. Alors que la Fondation Abbé Pierre recense près de 3,6 millions de mal logés et que les cas d’impayés de factures énergétiques se multiplient, le lancement d’un ambitieux plan de construction de logements sociaux et de rénovation énergétique n’a jamais semblé aussi nécessaire. »

« Mesure phare de ce plan d’investissement, la réduction du taux de TVA à 5% en 2014 pour la construction de logements sociaux permettra de soutenir la construction d’une offre nouvelle, condition essentielle pour résoudre la crise du logement en Île-de-France. Cette mesure était particulièrement attendue dans notre région, où 70% de la population est éligible au logement social et où les loyers dans le privé ont augmenté de 32% entre 2000 et 2010. pour faire face à cette situation, la Région a fixée comme objectifs la construction de 70 000 logements dont 30% de logements sociaux dans la zone dense. »

Cependant, cet effort ne doit pas occulter la question de l’équilibre entre les différentes catégories de logement et leur juste répartition sur le territoire. Le parc locatif francilien ne se distingue pas que par la pénurie et sa piètre performance énergétique, mais aussi par une répartition déséquilibrée de l’offre, au détriment de la mixité sociale.

Encore trop de communes, bien souvent dirigées par des maires de droite, rechignent à respecter les obligations de la Loi SRU ou les contournent en ne construisant que des logements sociaux de catégories supérieures. Or la situation est claire : l’urgence porte sur le logement social et très social. Il faut construire prioritairement ces catégories et veiller à leur juste répartition à l’échelle du territoire francilien.

Le durcissement de la Loi SRU par la Loi Duflot pose les bases d’une meilleure maîtrise de la mixité sociale des territoires par les pouvoirs publics. Les élus de la majorité du Conseil régional d’Île-de-France, devenu un acteur majeur du logement, veilleront à ce que la réponse quantitative à l’urgence ne se fasse pas au détriment de la qualité de vie des Franciliens.

Contact presse :

Benjamin GUY / benjamin.guy@iledefrance.fr
01 53 85 68 57 / 06 38 36 23 68


mercredi 20 mars 2013

Neuilly sur Marne : Réunion avec des fonctionnaires locaux

Projet de décentralisation, rôle de la fonction publique territoriale, statut, missions, salaires, retraite et revalorisation, autant de thèmes qui seront abordés ce soir chez l'habitant.

Accompagné d'un spécialiste de la fonction publique, je prendrai le temps d'écouter les fonctionnaires, leurs inquiétudes, leurs attentes, leurs souhaits et leur perception de ce que doit être le service public.

Depuis l'arrivée de François Hollande, Président de la République et du gouvernement de Jean-Marc Ayrault, priorité a été donnée au renforcement du statut des fonctionnaires en donnant plus de consistance encore aux missions qui doivent se rapprocher au quotidien des difficultés des territoires dans lesquels ils et elles exercent.

Cette rencontre sera la première d'une série de dix autres sur cette thématique.

Si vous aussi, vous souhaitez organiser une réunion chez vous, cela sera possible en envoyant un mail sur mavilleneuilly@gmail.com

A très vite.


mardi 19 mars 2013

Neuilly sur Marne : Réunion d'appartement ce soir

Après la visite il y a quelques semaines de la brigade canine de la Police Nationale située dans l'enceinte du commissariat de Neuilly et en présence du Préfet Lambert, je serai ce soir, une nouvelle fois, chez l'habitant pour entendre d'une part les doléances, et d'autres part, présenter les quelques options possibles qui pourront être engagées à court terme dans la perpective d'un déménagement.

Conscient des fortes nuisances que cette proximité avec les résidences créée, je suis déterminé à trouver une solution pérenne qui réponde aux attentes des habitants, aux fonctionnaires sans oublier les chiens policiers qui faute de lieu adapté, vivent dans des conditions inquiétantes.

dimanche 17 mars 2013

Neuilly sur Marne : Maison Blanche

Je participerai Mardi 19 mars 2013, à la réunion publique qui sera consacrée à l'aménagement de l'actuel site "Maison Blanche".

Il s'agira à cette occasion d'entendre les Nocéens et les Nocéennes dans leurs choix, leur volonté, leurs idées pour engager la transformation de ce bel endroit qui représente une grande partie de notre ville.

Une réunion publique qui devra en appeler d'autres, dans les quartiers de la ville, avec les acteurs associatifs, les commerçants, les fonctionnaires municipaux, pour présenter les projets imaginés et, cela est essentiel, au Conseil Municipal, avec les élus.

Rendez-vous, Mardi 19 mars 2013,
18h30, Hôtel de Ville de Neuilly sur Marne.

mercredi 13 mars 2013

Déplacement à Villiers le Bel (95)

Je serai demain toute l'après midi et la soirée à Villiers le bel pour y rencontrer les associations Franciliennes.

A l'invitation de mon ami Ali Soumaré, Conseiller Régional d'île de France, je prendrai le temps de découvrir les actions portées par les associations financées par la Région IDF tout en donnant la possibilité à d'autres d'être soutenues.

Je rappèlerai à cette occasion l'engagement fort de la Région en matière de prévention, de médiation, d'accompagnement des publics fragiles, sans oublier le volet citoyenneté et lutte contre les discriminations qui place notre institution parmi les plus avancées et performantes.

A suivre...

mardi 12 mars 2013

Neuilly sur Marne : Nouvelle rencontre avec les commerçants

Dans le cadre des Rencontres de Quartiers du Changement, je rencontrerai une nouvelle fois, demain, les commerçantes et les commerçants de Neuilly sur Marne.

Plusieurs sujets ont d'ores et déjà été abordés notamment deux, importants, que sont la sécurité et le pouvoir d'achat.

Je serai à cette occasion accompagné d'un représentant de la Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises (CGPME) de Seine Saint-Denis dont le siège se trouve dans notre ville.

A l'issue de ces rencontres, j'organiserai une réunion avec la Préfecture pour une présentation des dispositifs de sécurité mis en place par l'Etat.

Une rencontre personnalisée peut s'organiser dans votre commerce.

Pour cela, envoyez un mail sur cette adresse mavilleneuilly@gmail.com, mon équipe se chargera de vous contacter.


samedi 9 mars 2013

Neuilly sur Marne : Chez l'habitant dans le quartier de l'avenir

Logement et travail. Tels sont les deux thèmes que j'aborderai avec une dizaine d'habitants du quartier de l'avenir qui m'accueillera Mardi 12 Mars en soirée autour d'un café.

Deux thèmes d'actualité qui à Neuilly sur Marne, comme sur le territoire national, sont des priorités politiques portées par le Président de la République, François Hollande.

Une crise du logement qui créée de plus en plus de difficultés dans l'obtention d'un toit, que l'on soit jeune ou désireux de vivre dans un appartement adapté à la composition de sa famille, la réalité est dure, il nous faudra donc renforcer nos capacités de constructions de logements tout en organisant une meilleure communication locale avec les propriétaires Nocéens qui pourraient proposer leur bien à la location.

La collectivité pourrait se porter "garante" à l'image de ce que fait la Ville de Paris.

La question du travail reste aussi une priorité absolue.

A l'occasion de cette rencontre, je présenterai les mesures gouvernementales et les propositions pour favoriser l'embauche des jeunes Nocéens sans oublier nos seniors.

Une initiative qui s'inscrit dans le cadre des "Rencontres de Quartiers du Changement".

Pour programmer vous aussi une réunion chez vous, envoyez un mail sur : mavilleneuilly@gmail.com

vendredi 8 mars 2013

Neuilly sur Marne : Le Métro programmé, une dynamique à engager

C'est officiel, l'avis du gouvernement a été rendu le 6 mars 2013, par la voix de son chef, Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre.

Par cette annonce, le nouveau Grand Paris sera pour les Nocéens et les Nocéennes, une occasion historique d'avoir un transport en commun rapide, efficace et en connexion avec d'autres moyens de transports, reliant Paris et d'autres villes de la Seine Saint-Denis et plus largement l'ensemble du territoire Francilien.

Ainsi, la ligne 11 du Métro remplacera le projet initial qui nous aurait permis de sillonner le département de Neuilly sur Marne à Saint-Denis Pleyel.

Aujourd'hui, il nous faudra faire un changement à Rosny sous Bois pour atteindre cet objectif.

C'est pour quelques uns une défaite, pour d'autres, comme moi, une joie, une fierté de voir que les habitants de notre ville sont respectés et entendus dans leur choix.

Avec ses deux stations "*Neuilly-Fauvettes et *Neuilly-Hôpitaux", notre ville se verra dotée pour la première fois de son histoire de moyens de transports conséquents (RER A, Métro, Bus), qui devront amener l'ensemble des décideurs politiques locaux, c'est vital, départementaux, c'est utile, régionaux, c'est incontournable et nationaux c'est central, à prendre la mesure des enjeux que cela implique.

Enjeu économique, par l'obligation qui doit être la nôtre d'anticiper l'arrivée du métro, en engageant une vrai politique de développement économique ambitieuse, permettant aux entreprises d'investir dans notre ville, enjeu social, car il nous faudra retravailler le vivre ensemble, la mixité sociale et l'offre du logement, enjeu culturel, en propulsant une politique d'accès à la culture, une politique assumée et ouverte à tous, enjeu de sécurité, car il nous faudra et c'est une nécessité absolue, être performant dans nos approches pour lutter contre les phénomènes d'insécurité et bien d'autres enjeux encore qui feront grandir
Neuilly sur Marne.

L'arrivée du Métro est une chance, nous devons chacun et chacune considérer que le choix du gouvernement est un choix réfléchi, responsable et travaillé avec les collectivités territoriales.

Cela n'empêche en rien le renforcement de l'offre existante, par l'amélioration de la fréquence des bus, notamment le 113 et le 203.

Il ne doit y avoir aucune place aux aigreurs d'antan d'un autre temps qui ne font guère évoluer notre ville.

En ma qualité de Vice-Président de la Région île de France et habitant de Neuilly sur Marne, je me félicite de cette avancée, et félicite l'action du gouvernement sans oublier le travail important mené par Jean-Paul Huchon, Président de la Région île de France et Président du STIF.

*Je propose des nouvelles dénominations pour ces futures stations. J'en ferai la demande auprès du Président du STIF.

mercredi 6 mars 2013

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Île-de-France ontrencontré la volonté du Gouvernement Ayrault

Jean-Paul HUCHON, président de la Région Île-de-France, et Pierre SERNE, Vice-Président de la Région Ile-de-France en charge des transports et des mobilités se félicitent des engagements pris ce mercredi 6 mars à Noisy-Champs par le Premier Ministre sur le grand projet de transport francilien : « Le « Nouveau Grand Paris » acte un effort sans précédent en faveur des transports en Île-de-France.

La voix de la Région qui défend depuis 2006 le service public des transports a été entendue. En triplant les investissements pour moderniser le réseau (7 milliards d’ici 2017), les conditions de transports des usagers s’amélioreront rapidement au quotidien » déclare ainsi Jean-Paul HUCHON.

La Région Île-de-France a également su convaincre que le plan de mobilisation et le Grand Paris Express sont les deux faces d’un seul et même projet : « Pour le développement économique et le désenclavement des territoires, personne ne doit être laissé au bord du chemin, notamment en matière de transports publics.

C’est cette formidable opportunité pour l’égalité et l’emploi que nous avons défendu lors de toutes les consultations publiques » souligne Pierre SERNE.

Pour le Président de la Région Île-de-France, les engagements qui ont été pris constituent un acte majeur pour la compétitivité et l’emploi dans une période économique difficile.

« Chaque année, ces travaux vont induire près de 15.000 emplois qui profiteront directement aux habitants de l’Ile-de-France. C’est un atout majeur pour le développement de nos territoires».

Le « Nouveau Grand Paris » est l’aboutissement d’un travail important du Premier Ministre, des Ministres Cécile DUFLOT et Frédéric CUVILLIER, des services de l’Etat dans un partenariat constant et constructif avec la Région Ile-de-France.

« Ce travail collectif et harmonieux a permis de réformer la gouvernance du projet en refaisant du Syndicat des transports d’Ile-de-France une autorité organisatrice de plein exercice », ajoute Pierre SERNE.

« C’était essentiel pour assurer une meilleure efficacité du service public francilien » conclut Jean-Paul HUCHON.

Pour le financement de la modernisation et l’extension du réseau existant, le Conseil régional d’Ile-de-France va engager directement 2.5 milliards d’euros d’ici à 2017, dans le cadre d’un nouveau contrat de projet avec l’Etat.

Jean-Paul HUCHON présentera le détail des engagements pris devant la commission des finances de la Région Île-de-France.




mardi 5 mars 2013

Neuilly sur Marne : Avec le Préfet en visite nocturne

Je serai ce soir à partir de 23h, en visite des quartiers de Seine Saint-Denis, notamment ceux de Neuilly sur Marne.

Par cette présence, il s'agira une nouvelle fois, d'observer le fonctionnement nocturne des effectifs de sécurité publique, de les encourager, de leur réaffirmer notre soutien, ainsi que ceux de la RATP et de la SNCF qui sécurisent les transports franciliens dont j'ai la charge.

Conscient des problématiques en matière d'insécurité à Neuilly sur Marne, je profiterai de occasion, pour engager avec le Préfet, une série de rencontres notamment avec les commerçants que je rencontre régulièrement.

A suivre.




Neuilly sur Marne : Affichage...libre ?

174 et 43 c'est le nombre de mails et d'appels reçus depuis hier matin de Nocéens et de Nocéennes qui se demandent ce qui se passe sur les panneaux d'affichage libre ...

Petit rappel juridique :

L'affichage libre est réglementé par la loi n° 79-1150 du 29 décembre 1979 et par le décret d'application n° 82-220 du 25 février 1982 ; il est actuellement régi par les articles L. 581-13, R. 581-2 et R. 581-3 du code de l'environnement.

Les communes sont tenues d'informer (directement ou sur demande) les citoyens des emplacements d'expression libre disponibles sur leur territoire.

Voilà qui est fait en terme de rappel, important, car Neuilly-sur-Marne, est aussi en République.

S'agissant de notre ville, mon équipe a pris le soin de coller des affiches d'informations, relatant ma disponibilité en tant qu'élu régional, une adresse mail pour les prises de rendez-vous, ma photo, et l'adresse de mon blog www.abdelhakkachouri.com...

Rien de plus normal dans une ville qui théoriquement devrait se réjouir de la pratique démocratique... Non ?

Et pourtant... les photos prises par des habitants montrent bien que cette pratique a encore du chemin devant elle car la dynamique qu'elle peut enclencher mêlée aux actions développées peut déranger.

Et puisque ces affiches collées sur les miennes sont celles de mon organisation politique, je laisse la direction de celle ci, saisie au niveau national, gérer cette aberration, étrangère aux valeurs d'expression de la démocratie que nous portons avec force, dans le pays, dans le monde et aussi...à Neuilly-sur-Marne.

Cette triste réaction d'un autre temps n'enlève rien à l'attente et aux exigences très fortes des Nocéens et des Nocéennes en matière d'emploi et d'insertion, de logement pour tous, de santé, de sécurité, de transports et de culture.

C'est cela, l'important.

Je reste donc mobilisé, sans me détourner de l'essentiel, je suis concentré sur mon objectif de faire grandir Neuilly sur Marne, avec d'autres, ses habitants, ses acteurs associatifs, ses commerçants, ses entrepreneurs, je vous reçois toujours sur RDV, pas à la Mairie puisque un refus m'a été signifié, mais dans votre quartier, chez vous autour d'un café.

A très vite dans les rues de Neuilly !

lundi 4 mars 2013

Face à la crise, unir les Franciliens au lieu de les opposer

Communiqué des élus du groupe socialiste et républicain à la Région Île-de-France

Deux articles publiés ce matin sur le site internet du Monde l'attestent : les réflexions et négociations sur l’acte III de la décentralisation sont entrées dans leur ultime ligne droite.

En tranchant entre plusieurs hypothèses de répartition des compétences entre les différents acteurs publics d’Île-de-France, le gouvernement va en réalité définir sa conception de l’aménagement territorial francilien.

La région capitale est un territoire unique par sa vitalité économique, démographique et culturelle. Si cette vitalité est un atout indéniable, elle implique également une vigilance de tous les instants.

En effet, cette dynamique repose sur la solidarité entre les territoires et le maintien d’un équilibre et d’une cohérence dans l’aménagement de la région.

Ces principes indispensables à l’Île-de-France ne s’imposent pas d’eux même. Ils sont défendus, débattus et garantis par la région Île-de-France à travers son Schéma Directeur d’Île-de-France (SDRIF).

Fruit d’une négociation associant l’ensemble des acteurs publics franciliens, le SDRIF détermine le projet d’aménagement et d’urbanisme de l’Île-de-France à l’horizon 2030.

Il est le garant de l’équilibre territorial en matière de logements et de transports, il détermine où et comment les Franciliens habiteront, travailleront et se déplaceront.

C’est un avenir collectif qui concerne les presque 12 millions d’habitants des 8 départements qui composent l’Île-de-France.

Aussi, pour les Conseillers régionaux socialistes et républicains, la mise en œuvre de politiques opérationnelles répondant à des besoins spécifiques de certains territoires franciliens ne peut se faire au dépend de la cohérence stratégique de l’ensemble de la région.

Cohérence stratégique dont le SDRIF est le seul et unique garant.

En clair, s’il est possible que les problématiques du logement ne peuvent être abordées de la même manière dans la zone dense et en grande couronne, il est impensable que les politiques opérationnelles s’affranchissent d’une cohérence stratégique globale.

L’accroissement des inégalités sociales et territoriales en seraient le résultat.

Privilégier la métropole à la grande couronne reviendrait à abandonner les 2 millions de Franciliens vivant sur 70% du territoire de la région, alors même que le risque de relégation des territoires périphériques et de leurs habitants n’a jamais semblé aussi prégnant à la faveur de la crise majeure que nous vivons.

Guillaume BALAS, président du groupe socialiste et républicain

dimanche 3 mars 2013

Neuilly sur Marne : Audience sur Rendez-vous

N'ayant pas la possibilité de recevoir dans la maison commune qu'est l'Hôtel de Ville, je reste malgré cette impossibilité à la disposition des Nocéens et des Nocéennes pour aborder les difficultés ou les sujets que vous souhaitez.

Vous êtes déjà nombreux et nombreuses à m'adresser des demandes par mail, celles ci seront traitées par mon équipe et une date d'audience vous sera proposée.

Je reçois uniquement sur Rendez-vous et selon votre souhait : au Conseil Régional d'île de France ou à Neuilly sur Marne, en bas de votre quartier ou chez vous autour d'un café.

N'hésitez pas à faire votre demande en m'envoyant un mail sur cette adresse : mavilleneuilly@gmail.com

Les audiences peuvent se tenir tous les jours jusqu'à 22h30.

A très vite !

samedi 2 mars 2013

Neuilly sur Marne : A la rencontre des commerçants

Je serai tout au long de cette journée dans les rues de Neuilly sur Marne pour y rencontrer les commerçants, qui par leur présence, dynamisent la ville.

A cette occasion, je réaffirmerai l'action gouvernementale en matière de relance économique, d'accompagnement de l'artisanat et de pouvoir d'achat.

Il s'agira aussi d'aborder l'insécurité ou son sentiment dont les commerçants sont victimes et ou la puissance publique devra apporter des réponses encore plus précises.

Le Préfet de la Seine Saint-Denis, Christian Lambert, que je rencontre régulièrement, sera prochainement à mes côtés pour recevoir les commerçants et leur présenter les dispositifs retenus.

Vous pouvez me demander un RDV, je reçois dans ma permanence ou je me déplace dans votre quartier.

Pour cela une adresse : mavilleneuilly@gmail.com

A très vite.