vendredi 26 février 2016

Affaire Mahéas - Kachouri : je suis relaxé !


Il y a maintenant 2 ans, en pleine campagne municipale, Jacques Mahéas et une partie de l'équipe municipale déposaient plainte contre moi, pour diffamation.

Sans revenir sur le contenu de la citation directe qu'ils avaient engagé, je souhaite par ces quelques mots, dire ma satisfaction après la relaxe décidée à mon égard par la Cour d'Appel de Paris il y a quelques minutes.

J'en suis heureux. 

Cette décision montre à quel point la justice est attachée à la liberté d'expression et ce d'autant plus, dans le contexte dans lequel nous sommes.

Ce dossier étant clos, je propose au Maire une entrevue afin de tourner définitivement la page de cette séquence en regardant ensemble l'avenir.

Nos expériences, nos histoires et nos parcours si différents ne peuvent être qu'utiles pour faire grandir notre ville qui vit de très nombreuses situations difficiles notamment sur le plan de la sécurité. 

Je fais donc ouvertement une offre de service en me mettant à la disposition de Jacques Mahéas pour réfléchir ensemble à la réussite de notre ville. 

J'en appelle à la responsabilité collective pour choisir un autre chemin que celui de l'invective. Pour ma part, je prends l'engagement de favoriser toutes les actions succeptibles de favoriser le respect entre toutes et tous.

Je réaffirme ma totale détermination dans la préparation des prochaines échéances électorales avec celles et ceux qui le souhaitent, avec comme priorité absolue, les prochaines élections municipales. 

Merci pour votre soutien si précieux et pour vos très nombreuses marques de sympathie et de gentillesse.

Abdelhak Kachouri.

lundi 15 février 2016

Nouvelle fusillade à Neuilly-sur-Marne : Rassurer la population,comprendre les peurs, agir.


Une nouvelle fois, les détonations ont réveillées les habitants du quartier des Fauvettes.

Sur fond de trafic de drogue, un règlement de compte a fait deux victimes dont une blessée gravement dans la nuit de vendredi à samedi.

Malheureusement, nous assistons à une surenchère de la violence qui puise son sens dans la volonté de contrôler les points de vente de drogues qui génèrent des dizaines de milliers d'euros.

Neuilly n'est plus à l'abri de ce phénomène qui touche beaucoup de villes de notre département et plus largement de notre pays.

A la peur légitime des habitantes et des habitants s'ajoutent les questionnements. Nous devons permettre la discussion.

Nous devons agir en bonne intelligence.

Nous devons engager une série de rencontres avec les habitants, les commerçants, les jeunes et les associations pour trouver des solutions concrètes. Évidemment, sur le plan judiciaire, je souhaite que les services de police transmettent suffisamment d'éléments pour permettre à la justice d'identifier et de poursuivre les auteurs de ces actes.

Afin de rassurer la population, je propose donc au Maire d'organiser sans plus attendre une réunion de travail en Mairie afin d'une part, d'échanger avec les élus sur les mesures à envisager et à renforcer, et d'autre part, de préparer les rencontres de quartiers sur ce sujet qui ne manquera pas d'occuper notre quotidien pour de longs mois encore car ce fléau gangrène notre société.

Une lettre du Maire à l'attention des habitantes et des habitants des Fauvettes serait aussi la bienvenue pour rassurer et réaffirmer notre volonté de poursuivre la lutte contre le trafic de stupéfiants.

J'ai une expertise reconnue sur ces sujets depuis de nombreuses années, je la mets donc à la disposition du premier magistrat de la ville dans l'intérêt des Nocéennes et des Nocéens. Je me rendrai disponible pour accompagner sans condition Monsieur le Maire dans toutes les initiatives qu'il organisera sur ce thème.

mardi 9 février 2016

Préparer l'avenir.

A quelques amis soucieux de mon avenir...

Je ne suis pas de celles et de ceux qui abandonnent. Je ne suis pas de celles et de ceux qui baissent la tête. Je ne suis pas de celles et de ceux qui considèrent qu'une bataille perdue est définitive. Je ne suis pas de celles et de ceux qui acceptent de regarder une situation politique se détériorer sans agir. 

Je suis précisément l'inverse de tout cela

A 39 ans, je ne compte laisser aucune occasion aux fossoyeurs de l'engagement politique et citoyen de s'exprimer à ma place. 

Je n'ai hérité d'aucun poste prestigieux après mon mandat de Vice-président de la Région IDF. Je ne suis pas Préfet, ni même programmé pour être inspecteur de je ne sais quoi contrairement à ce qu'affirme la rumeur. 

J'assume différentes fonctions professionnelles (dans le privé) dont celle de chef d'entreprise (Agence de Conseil sur les questions de Sécurité publique et Gestion de crise). Ma philosophie de vie puise son sens dans le travail, la persévérance et le respect de l'autre. Le tout enrobé d'une patience absolue. 

Rien, pas un centimètre ne sera laissé à ces fossoyeurs car pour moi en politique il y a aujourd'hui deux approches qui se confrontent  : "Il y a ceux qui bâtissent, et ceux qui réseautent". Les premiers préparent l'avenir collectif, les seconds, le leur. 

J'ai toujours aimé servir l'intérêt général c'est un secret pour personne. 

Traduction concrète et très précise : En route vers les législatives 2017, puis les municipales dans ma ville à Neuilly-sur-Marne dans laquelle le Maire enchaîne son 7ème mandat, puis les départementales et enfin les régionales. 

Je participerai à chacune de ces séquences électorales avec force et engagement. Nous réfléchissons déjà avec des dizaines de citoyennes et de citoyens, de militantes et de militants, à la rédaction d'un projet et à des propositions concrètes. 

Plusieurs associations sont en cours de déclaration dans différentes Préfectures franciliennes. 

Voilà pour l'état d'esprit.