jeudi 23 juillet 2015

Participez ! Votez !


Vous avez encore 1 mois et demi pour vous inscrire sur les listes électorales et voter en décembre prochain !

L'enjeu est grand !

Nous devons nous mobiliser pour permettre la victoire de la gauche conduite par Claude Bartolone !

Je compte sur vous !

#AvecBarto 

mercredi 15 juillet 2015

Réaction après les incidents du 14 juillet

Une ambiance particulièrement tendue ces dernières 48h un peu partout en IDF.  

C'est la triste réalité au lendemain des festivités du 14 juillet. 

En Seine-Saint-Denis, de sombres individus ont incendiés des équipements publics pour exprimer je ne sais quel message. 

Voilà comment priver des milliers d'utilisateurs en cette période estivale. 

Ils ont par ailleurs mis en difficulté les secours et les fonctionnaires de police qui pourtant assuraient la sécurité de tous. 

À ceux qui sont responsables de ces actes, je souhaite que des sanctions d'une grande fermeté soient apportées  par la justice. C'est le sens de l'échange que j'ai eu avec le Préfet il y a quelques instants. 

Enfin, je veux une nouvelle fois exprimer toute ma reconnaissance aux forces de Police et de Gendarmerie qui ne ménagent jamais leurs efforts en cette période de forte tension.

Abdelhak Kachouri
Vice-président de la Région Île-de-France en charge de la Sécurité. 

vendredi 10 juillet 2015

Investiture aux régionales : En avant !

Hier soir, les militantes et militants socialistes ont approuvé la liste présentée par le Conseil Fédéral du Parti Socialiste de Seine-Saint-Denis en vue des élections régionales de décembre prochain. 

Je veux ici les remercier pour leur confiance renouvelée. 

C'est avec honneur et fierté que j'assume désormais ma responsabilité de colistier sur la liste conduite par mon ami Claude Bartolone et dans laquelle, nous accompagnent, des camarades aussi engagés que passionnés par le territoire Francilien. 

Nous venons de franchir une étape importante dans le processus démocratique de notre organisation politique. 

Nous devons à présent, laisser place à la campagne électorale, à la rencontre des Franciliennes et des Franciliens pour présenter nos propositions et valoriser notre expertise à la tête de la Région Île-de-France.

C'est le sens de mon travail depuis 2010 en tant que Vice-président de notre belle région, et ce sera demain encore, mon unique objectif : faire triompher nos idées pour une Île-de-France humaine.

En avant avec #AvecBarto ! 

Merci ! 

mercredi 8 juillet 2015

Les forfaits Imagin'R scolaire deviennent toutes zones

Le Conseil du STIF a adopté la mise en place à partir du 1er septembre 2015 d'une tarification unique pour l'ensemble des 825 000 abonnées au forfait annuel imagine R (hors aides des départements). 


Ce nouveau forfait donnera accès à l'ensemble des transports en commun de la région et cela toute l'année à partir de la rentrée.

 

Après la décision du Conseil du STIF du 12 février 2015 de créer un nouveau forfait toutes zones pour les détenteurs d'abonnement annuel, mensuel et hebdomadaire ainsi que pour les 425 000 abonnés Imagine'R étudiant, le STIF étend la mesure aux 400 000 élèves abonnés au forfait Imagine'R scolaire.

 

L'abonnement Imagine'R est ainsi aligné sur le tarif le plus bas de 333,90 €* pour l'année 2015/2016, auquel les départements peuvent apporter des aides complémentaires.

 

Imagine'R scolaire et étudiant offriront, comme pour les autres forfaits Navigo, l'accès à l'ensemble du réseau de transport en commun de l'Ile-de-France tous les jours de l'année a partir du 1erseptembre.

 

 

« Comme pour les millions d'utilisateurs d'un forfait Navigo et Imagine R étudiants, 400 000 collégiens, lycéens et apprentis pourront profiter du dézonage toute l'année dès la rentrée scolaire. Aboutissement d'un long travail avec les élus, les opérateurs et le STIF, la mise en œuvre au 1er septembre du Pass Navigo unique étendu à l'ensemble des bénéficiaires d'Imagine'R offrira à tous une tarification juste et solidaire. Elle incarne concrètement l'unité du territoire francilien et de ses habitants. » 

Jean-Paul Huchon, Président de la Région Ile-de-France et Président du STIF

 

mardi 7 juillet 2015

Réforme de la taxe d'apprentissage : Communiqué de la Région IDF

Baisse de ressources pour les CFA Franciliens : la Région Ile-de-France prépare une mesure d'urgence et alerte le gouvernement. 

 

L'année 2015, 1ere année de mise en œuvre de la réforme de la taxe d'apprentissage, est une année difficile pour de nombreux CFA franciliens : 60% d'entre-eux voient leurs ressources diminuées dont 30% marqués par de très fortes baisses. Face à cette situation d'urgence, le Conseil régional va soumettre lors de la séance plénière de vendredi des mesures financières destinées à limiter les conséquences de la réforme, et alerte le gouvernent sur les conséquences d'une dégradation de l'appareil de formation francilien. 

 

La réforme du financement de l'apprentissage instaurée par la Loi Sapin du 5 mars 2014 a considérément modifié les règles de financement des CFA. En effet, suite à cette réforme, 78 CFA sont concernés par une baisse de la collecte de 43 M€ : pour 25 d'entre eux, cette baisse est supérieure à 30%, pour 14 d'entre eux elle est même supérieure à 40% ! 


Face à cette situation, la Région Ile-de-France a décidé d'inscrire lors de la séance plénière du 10 juillet des mesures financières d'urgence afin de pouvoir soutenir de manière transitoire les CFA mis en difficulté suite à cette réforme. 

 

Au moins de juin, Jean-Paul Huchon et Hella Kribi-Romdhane ont écrit une lettre à François Rebsamen, Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, afin de l'alerter sur la situation. Des discussions sont en cours avec le Ministère pour examiner une solution conjointe. 

 

Pour Hella Kribi-Romdhane, Vice-présidente de la Région en charge de l'Apprentissage, de l'Emploi et de la Formation professionnelle, « les conséquences de la réforme de la Taxe sont très préoccupantes pour de nombreux CFA, et il est de notre responsabilité d'essayer de limiter ses impacts sur le terrain. Seulement, il s'agit d'une mesure d'urgence : la Région ne dispose ni des moyens ni des leviers pour compenser le manque à gagner lié à cette réforme sur le long terme. » 

 

Pour le Président du Conseil Régional, Jean-Paul Huchon : « Il apparait clairement que nos CFA sont les grands perdants de la réforme, alors même que l'Ile-de-France est la région moteur du développement de l'apprentissage en France avec plus de 20% des effectifs, et une dynamique que beaucoup de régions nous envient. Le Gouvernement ne pourra atteindre ses objectifs de 500 000 apprentis en 2017 si l'appareil de formation francilien se dégrade. »

jeudi 2 juillet 2015

Communiqué commun sur la canicule de la Région IDF et de la Ville de Paris.

Paris devrait connaître un nouveau pic de pollution demain, pour le quatrième jour consécutif. Anne Hidalgo, Maire de Paris, et Jean-Paul Huchon, Président de la Région Ile-de-France, demandent à l'Etat de mettre en place des mesures d'urgence, dont la circulation alternée

 

AIRPARIF prévoit que le pic de pollution à l'ozone, qui touche la capitale depuis trois jours, se poursuivra vendredi, entraînant le maintien de la procédure d'information du public.

 

Alors que les effets de cet épisode de pollution peuvent être aggravés par la canicule, Anne Hidalgo et Jean-Paul Huchon demandent à l'Etat de mettre en place dès vendredi la circulation alternée, le contournement de l'Ile-de-France par les poids-lourds de transit et la réduction des vitesses de circulation sur les autoroutes et voies rapides.

 

Pour agir avec plus de rapidité et d'efficacité en cas de pic de pollution, Anne Hidalgo et Jean-Paul Huchon demandent aussi que l'arrêté interpréfectoral - qui fait l'objet d'un travail de réécriture engagé par l'Etat - intègre dans sa nouvelle version la notion de persistance d'un épisode de pollution pour l'ozone, et non plus uniquement pour les PM10.
 

Conformément aux dispositions adoptées en mai 2014 par le Conseil de Paris, la Ville de Paris maintiendra vendredi, pour le quatrième jour consécutif, la gratuité du stationnement résidentiel.


Afin d'inciter les Parisiens à privilégier des modes de transports respectueux de l'environnement, Paris poursuivra aussi demain les mesures suivantes de gratuité :
- une heure d'Autolib' pour les abonnés un jour 
- un abonnement journée à Vélib', qui permettra d'utiliser le service gratuitement pour une durée de 30 minutes par trajet.

 

Anne Hidalgo et Jean-Paul Huchon invitent tous les Franciliens à recourir chaque fois que cela est possible aux transports propres et collectifs, au covoiturage ou aux circulations douces.


mercredi 1 juillet 2015

Forum régional de lutte contre le décrochage scolaire

La lutte contre le décrochage scolaire constitue une priorité pour la Région Ile-de-France. L'assemblée régionale a voté en 2013 un plan d'action dont les objectifs reposent sur le développement de la prévention du décrochage ainsi que son traitement, notamment en direction des publics les plus fragiles, sous la forme d'un accompagnement renforcé dans et hors l'école. 

Grande cause régionale en 2012, la lutte contre le décrochage fait depuis l'objet d'un plan d'action spécifique doté d'un budget annuel de 2 M€. 

Dans ce cadre, Henriette Zoughebi, Vice-présidente chargée des Lycées et des politiques éducatives vous invite au Forum régional de lutte contre le décrochage scolaire préparé en concertation avec l'Education nationale et en présence de nombreux acteurs et partenaires tels que : l'Etat, les formateurs de l'apprentissage, les collectivités, les associations, les partenaires sociaux, les parents d'élèves et les jeunes le :  

                                                       Mercredi 1er Juillet 2015

Les échanges débuteront par l'intervention de Pierre Lena, Astrophysicien, membre de l'Académie des sciences, professeur émérite à l'Université Paris Diderot, Président d'honneur de la fondation « La main à la pâte » : « Imaginaire, cultures, raisonnement : Penser l'école de la réussite de tou-te-s ». 

Cette édition sera marquée par un point d'étape sur les protocoles de sécurisation des parcours scolaires menés sur les territoires de Coulommiers (77), Saint-Denis-Aubervilliers (93), Gonesse-Sarcelles (95), Paris (10e-11e-19e et 20earrondissements).

Les résultats d'une enquête réalisée par le bureau d'étude BSA, à la demande de la Région Ile-de-France sur le phénomène du travail rémunéré des jeunes lycéens seront dévoilés à cette occasion. 
Son objectif : déterminer l'impact du travail rémunéré sur leur réussite, leur acquisition de diplôme, leur décision de poursuite d'études, leur insertion professionnelle et le cas échéant leur décrochage. (Échantillon de 3 499 jeunes).

Enfin, cette rencontre permettra de rendre compte des initiatives partenariales qui ont vu le jour : 

- Développer la mise en réseau pour sécuriser les parcours de formation ; 
- Prévenir le décrochage scolaire en accompagnant les jeunes lors de transitions difficiles ou d'accidents de parcours (passage du collège au lycée  ou au CFA, maternité, longue maladie) ; 
- Permettre le retour en formation notamment par la dynamique des micro-lycées.