jeudi 29 mars 2012

Nos champions


Fête le Mur: c’est le mot d’ordre de Mohamed Assaoui

Il est ici question d’encourager les jeunes à s’évader d’une enceinte où l’on est consigné, de surmonter les obstacles que l’on nous impose ou que nous nous construisons.

D’autres m’ont fait la courte échelle pour qu’en mon temps j’enjambe ce mur, et c’est donc un devoir pour moi, et toujours un immense plaisir, de pouvoir rendre la pareille.

C’est la raison pour laquelle je me suis rendu, en compagnie de mon ami Stéphane Troussel,  Premier Vice-président du Conseil général en charge notamment  de  l’Égalité territoriale à la Courneuve,  Place Verlaine, dans les locaux de cette association crée il y a 16 ans par Yannick Noah.
Objectifs de celle-ci : initier les enfants à la pratique du tennis ; favoriser la mixité sur le terrain de sport dès le plus jeune âge ; permettre aux enfants de s'épanouir et de vivre ensemble dans un esprit solidaire et citoyen.

Ici on pratique aussi l'aide aux devoirs ; une petite bibliothèque et une ludothèque sont intégrées au local ; des projets de spectacles, d’expos, des sorties et évènements conviviaux sont organisés pour créer du lien et sortir les enfants de leur quartier.

Mais un autre aspect, voulu par notre grand champion, est aussi respecté : favoriser l'accès à une formation professionnelle et au haut-niveau pour les plus motivés.

Les enfants bénéficient de passerelles pour intégrer des clubs fédéraux.
Des rencontres sont régulièrement organisées.

Un  accès aux formations fédérales d'arbitrage est proposé.
 
Faire le mur, ici n’est pas qu’une formule, et je ne parle pas de l’art urbain, quoique de très belles œuvres égaient l’endroit, c’est réellement dépasser les frontières.

En effet depuis avril dernier un  programme d'échange entre des enfants de La Courneuve et ceux du quartier populaire d’Altgeld Gardens, dans lequel Barack Obama a notamment été travailleur social, permet à ceux-ci de communiquer sur les différents enjeux environnementaux et sociaux de leur ville grâce à un travail photographique.

Bref, encore une preuve des bienfaits que peuvent apporter à notre société des citoyens mobilisés, attachés aux valeurs républicaines de justice et de solidarité, pour peu qu’ils soient soutenus.
Ce que je fais à la Région Ile-de-France, l'origine même de mon engagement.

mercredi 21 mars 2012

Journée internationale de lutte contre le racisme

Vice-président de la Région en charge de la citoyenneté, ce qui regroupe notamment les questions de lutte contre les discriminations, de jeunesse et de démocratie, j’ai visité ce matin une classe travaillant sur les discriminations avec la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (licra)

L’actualité monstrueuse est malheureusement là pour confirmer la nécessité de ces actions.

Si la France condamne le racisme, c’est parce que c’est un appel à la haine, haine qui peut parfois amener aux violences physiques et aux meurtres.

Le racisme nait souvent de la peur de l’autre, de celui qu’on ne connait pas, de celui qui est différent de nous. Ce racisme nait d’une peur manipulée, d’une peur utilisée à de mauvaises fins, d’une peur qui peut tuer.

C’est en apprenant que l’on comprend. Apprendre ce que sont les discriminations, c’est avoir les moyens de mieux les combattre.

Je remercie ces jeunes lycéens, leurs professeurs pour s’être impliqués dans cette initiative et à la LICRA pour les actions qu’ils mènent.

lundi 19 mars 2012

L'avenir est entre de bonnes mains


J’étais ce samedi au Forum National des Initiatives Jeunes, organisé par Animafac, réseau national de 12 000 associations étudiantes, qui compte parmi ses partenaires la Région Ile-de-France.

Loin des stéréotypes, les jeunes ne sont ni individualistes, ni désabusés, bien au contraire.
Conscients des défis à relever, ceux-ci sont attachés aux valeurs de solidarité, de justice et de démocratie.

Cette manifestation était organisée pour nous le rappeler.

Des milliers de responsables associatifs, venus de toutes nos régions, un bouillonnement d’idées, des initiatives à foison.
Interview de Radio Campus


Ce fut l’occasion pour moi de retrouver des associations franciliennes que la Région Ile-de-France soutient par le biais de ma délégation.

Vous pouvez d’ailleurs consulter le site dédié à cet élan citoyen : http://www.projets-citoyens.fr/

vendredi 16 mars 2012

La jeunesse : actrice du changement


Rencontre avec des jeunes marocains impliqués dans le Programme Concerté Maroc, qui a récemment mis en place le Réseau Marocain Jeunesse et Concertation , constitué de 75 associations marocaines et  21 associations françaises,  accompagnés des associations de solidarité internationale Solidarité Laïque et Étudiants et Développement.



Le but de cet échange, et de ceux à venir : s’enrichir mutuellement par le partage d’analyses et d’expériences.

Une grande part des échanges s’est portée sur les différentes formes de dialogue entre la Jeunesse et les pouvoirs publics.
Des questions, par exemple, sur le fonctionnement du Conseil Régional d’Ile-de-France des Jeunes.

Mais surtout un exposé, par nos jeunes partenaires, des difficultés rencontrées pour convaincre leurs décideurs de la nécessité d’une plus grande concertation, bien que de récentes avancées dans ce domaine soient notables.
Ceux-ci veulent contribuer au développement de leur pays, être une force de proposition au sujet des politiques publiques nationales, notamment liées à la jeunesse. 


Ce fut un moment précieux où chacun a pu exprimer ses convictions et son volontarisme.

A suivre…

lundi 12 mars 2012

Rencontre pour la jeunesse en diffIcultés

J'étais cet après midi avec le Président de la Région île de France, Jean-Paul Huchon pour débattre de l'avenir de notre jeunesse.

Cette rencontre s'est tenue au Conseil Économique, Social et Environnemental avec une centaine de jeunes présents.

Formation, apprentissage, orientation, éducation autant de thèmes abordés qui ont permis à la région IDF de valoriser son action au service de sa richesse : la jeunesse.

Nous avons avec Jean-Paul Huchon réaffirmés notre ambition pour favoriser la réussite de chacun dans le respect des parcours souhaités.

C'est sur, de notre côté, c'est l'action qui nous guide !

A lire ci-dessous...

La Médiation contre le décrochage scolaire.


Jean-Paul HUCHON et Najat Vallaud-Belkacem
Aujourd’hui, les Apprentis d’Auteuil, fondation dont l'objet est de former des jeunes en difficulté, ont organisé les Rencontres pour la Jeunesse en difficulté.

Une journée de débats réunissant des experts, des représentants du monde associatif et du monde politique autour de cette question : comment aider les jeunes les plus vulnérables ?


Jean-Paul HUCHON, président du Conseil régional d’Ile-de-France, lors de la table ronde « Emploi des jeunes, insertion : quelles solutions pour demain ? » a exposé les nombreux dispositifs que la Région met en place pour améliorer l’insertion des jeunes en difficulté.

 

Notamment la médiation scolaire, un volet du dispositif cadre « Médiation, Prévention et Protection» que j’ai présenté en Séance plénière le 16 février dernier.

Entre juin 2010 et mars 2011 254 000 jeunes de plus de 16 ans ont quitté leur formation sans obtenir le diplôme sanctionnant cette formation.

Ce nouveau dispositif permettra de soutenir des actions d’accompagnement des jeunes dans le système éducatif, dès le plus jeune âge,  afin de lutter contre la déscolarisation.
Avec Jeanette Boughrab

Avec mon groupe, nous avons fait de la lutte contre le décrochage scolaire la Grande Cause régionale pour l’année 2012.

Nous favoriserons donc la mise en place d’un véritable bouclier social éducatif, afin de soutenir les plus fragiles.
En effet, le poids de l’origine social est chaque année plus déterminant dans la réussite scolaire.

Des exemples :
-          Grâce à la complémentaire santé étudiante, d’avantage d’étudiants peuvent se soigner.
-          Pour lutter contre la précarité étudiante, la Région a l’ambition de constituer, chaque année, 4000 places en résidences étudiantes et 1000 places pour apprentis ou jeunes travailleurs.                                          

vendredi 9 mars 2012

8 Mars 2012 - Journée Internationale de la Femme


" Les hommes rêvent, se fabriquent des mondes idéaux et des dieux. Les femmes assurent la solidité et la continuité du réel "  René Barjavel

Sensible aux questions liées aux inégalités entre les femmes et les hommes, l’adoption du rapport pour "l’Egalité Réelle" et contre les discriminations, voté le 16 février dernier permet de relancer le débat sur  la question des inégalités femmes-hommes.


A l’occasion de la Journée Internationale de la Femme, j’ai souhaité rencontrer des actrices de terrain et échanger avec des femmes qui exercent des métiers de filière traditionnellement reservées aux hommes.

A cet effet, je me suis déplacé le 7 mars 2012, en compagnie du Président de la Région Ile-de-France, Jean-Paul HUCHON, sur l'aéroport d’Orly pour discuter autour des questions de la féminisation des métiers de l’aéroportuaire.



Etaient présents : La Fédération Nationale de L’Aéroportuaire Marchand, des représentants d’AIRLINAIR, d’AIR EMPLOI , de JEREMY, du Groupe EUROPE handling ainsi que de Mosaïk RH.




Ici, j'ai passé la matinée du 8 Mars 2012 avec l’association  les Femmes Médiatrices de Pantin dont l’action vise à résoudre les conflits par le biais de la médiation sociale et culturelle, à lutter contre l'exclusion, à tisser du lien social, à favoriser l'autonomie des femmes,  à faciliter les relations entre les habitants et les institutions ainsi qu'a lutter contre les violences de toute nature. L'accueil fut chaleureux et les témoignages poignants.



Dans la même journée j'ai déjeuné avec de jeunes étudiantes responsables d’associations afin d’échanger sur leurs engagements  et discuter des orientations de la Région Ile-de-France en matière d’Egalité réelle et de lutte contre les discriminations.