jeudi 29 mars 2012

Nos champions


Fête le Mur: c’est le mot d’ordre de Mohamed Assaoui

Il est ici question d’encourager les jeunes à s’évader d’une enceinte où l’on est consigné, de surmonter les obstacles que l’on nous impose ou que nous nous construisons.

D’autres m’ont fait la courte échelle pour qu’en mon temps j’enjambe ce mur, et c’est donc un devoir pour moi, et toujours un immense plaisir, de pouvoir rendre la pareille.

C’est la raison pour laquelle je me suis rendu, en compagnie de mon ami Stéphane Troussel,  Premier Vice-président du Conseil général en charge notamment  de  l’Égalité territoriale à la Courneuve,  Place Verlaine, dans les locaux de cette association crée il y a 16 ans par Yannick Noah.
Objectifs de celle-ci : initier les enfants à la pratique du tennis ; favoriser la mixité sur le terrain de sport dès le plus jeune âge ; permettre aux enfants de s'épanouir et de vivre ensemble dans un esprit solidaire et citoyen.

Ici on pratique aussi l'aide aux devoirs ; une petite bibliothèque et une ludothèque sont intégrées au local ; des projets de spectacles, d’expos, des sorties et évènements conviviaux sont organisés pour créer du lien et sortir les enfants de leur quartier.

Mais un autre aspect, voulu par notre grand champion, est aussi respecté : favoriser l'accès à une formation professionnelle et au haut-niveau pour les plus motivés.

Les enfants bénéficient de passerelles pour intégrer des clubs fédéraux.
Des rencontres sont régulièrement organisées.

Un  accès aux formations fédérales d'arbitrage est proposé.
 
Faire le mur, ici n’est pas qu’une formule, et je ne parle pas de l’art urbain, quoique de très belles œuvres égaient l’endroit, c’est réellement dépasser les frontières.

En effet depuis avril dernier un  programme d'échange entre des enfants de La Courneuve et ceux du quartier populaire d’Altgeld Gardens, dans lequel Barack Obama a notamment été travailleur social, permet à ceux-ci de communiquer sur les différents enjeux environnementaux et sociaux de leur ville grâce à un travail photographique.

Bref, encore une preuve des bienfaits que peuvent apporter à notre société des citoyens mobilisés, attachés aux valeurs républicaines de justice et de solidarité, pour peu qu’ils soient soutenus.
Ce que je fais à la Région Ile-de-France, l'origine même de mon engagement.