lundi 30 décembre 2013

Loi sur la transparence, le décret publié

C'est aujourd'hui une obligation régie par la loi.

Une grande avancée sur le chemin de la transparence.

Le décret obligeant membres du gouvernement, grands élus, notamment les Présidents de Région, de département et les Maires, membres de cabinets ministériels et dirigeants d'entreprises publics à établir des déclarations de patrimoine et d'intérêts a été publié vendredi 27 décembre 2013 au Journal officiel.

Les Maires auront donc jusqu'au 1er Juin pour déclarer leur patrimoine auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. 

Les déclarations patrimoniales et d'intérêts des Maires seront publiées pendant la durée des fonctions ou du mandat sur un site internet géré par la Haute autorité.

À la veille des élections municipales de Mars 2014, ce décret vient nous rappeler l'obligation de transparence que nous devons à nos électrices et à nos électeurs. 

Je réaffirme ici, conformément à la loi, ma volonté de présenter en début, en cours et en fin de mandat, si j'étais élu Maire en Mars prochain, mon patrimoine qui fera l'objet d'une communication détaillée et publique. 

Je l'exigerai également de l'ensemble de mes colistiers qui se verront proposer une fonction au sein de l'exécutif municipal.

Je refuserai de confier une responsabilité de Maire-adjoint-e à un ou une collègue qui refuserait d'accéder à cette exigence de transparence. 

Cela est un engagement politique auquel je tiens. 

J'appelle toutes celles et tous ceux, qui, à NS'M, aspirent à exercer des responsabilités politiques, à s'engager vers plus de transparence. 

Elle est nécessaire et contribuera à enrayer les suspicions d'enrichissement personnel liée à l'exercice d'un mandat électif. 

NS'M : Du nouveau sur notre canton


En 2015, à l'occasion des élections départementales (ex-cantonales), notre ville, qui fut ville-canton, deviendra canton partagé avec la ville voisine de Gagny.

En effet, le gouvernement a mis en place une nouvelle répartition des cantons (loi du 17/05/2013), dont les priorités sont le rééquilibrage entre les territoires et l'instauration du principe de parité.

Pour 2015, nous devrons donc mener campagne sur deux villes pour défendre leurs intérêts au Conseil Général de la Seine Saint-Denis.

Les futurs élus auront donc pour ambition, de porter un projet politique fort pour que ce nouveau territoire-canton soit à la hauteur des exigences en matière sociales, environnementales et économiques de ses habitants.

Comme pour l'élection municipale de Mars prochain, nous développerons dans les prochains mois, nos propositions et nous présenterons notre ambition pour que ce nouveau canton reste représenté par des membres du Parti Socialiste. 

À très vite.

dimanche 29 décembre 2013

NS'M : Plus que 2 jours !

Dans moins de 3 mois, chacun et chacune pourra exprimer son choix à l'occasion des élections municipales qui se tiendront les 23 et 30 mars 2014.

Dans l'urne, le choix est individuel. 

Le Parti Socialiste auquel j'appartiens, aura son rôle à jouer, il présentera conformément aux statuts qui le structurent, une tête de liste, avec une équipe renouvelée, diverse, dynamique et pragmatique, pour faire vivre et grandir notre ville.

La Gauche locale sera rassemblée à nos côtés dès le premier tour. C'est une première. 

Un préalable avant tout cela :

Inscrivez vous sur les listes électorales avant le 31 Décembre 2013 en vous munissant des documents suivants : 

- Une pièce d'identité 
- Un justificatif de domicile 

Avec ces deux documents, dirigez vous à la Mairie de NS'M. 

Mon équipe se tient à votre disposition pour vous accompagner et vous aider dans vos démarches.

Pour cela, envoyez nous un mail sur : mavilleneuilly@gmail.com

Ensemble, donnons à NS'M un nouvel élan. 

Excellentes fêtes à vous. 

jeudi 26 décembre 2013

Le rassemblement de la Gauche, une utilité pour nos habitants

Communiqué de Stéphane Troussel, Président du Conseil Général et Gilles Poux, Maire de la Courneuve : « Nous sommes prêts à unir nos forces dans l’intérêt de La Courneuve et de ses habitant-e-s »

Depuis plusieurs semaines, tous deux candidats aux élections municipales afin de proposer nos projets pour La Courneuve, nous avons dit l’un et l’autre notre volonté d’agir pour le rassemblement de la gauche et notre disponibilité pour y travailler.

Ce rassemblement ne pouvait se faire que sur un projet, dans le respect mutuel, dans la clarté, loin des accords de façade.

Ce rassemblement est d’ailleurs souhaité par de nombreux citoyens que nous avons rencontrés sur le terrain.

Aujourd’hui, nous sommes parvenus à réunir les conditions de ce rassemblement de la gauche autour d’un projet partagé, qui intègre les priorités de chacun, et d’une liste équilibrée, qui respectera les convictions et le rôle de chacun, composée de Courneuviennes et de Courneuviens affilié(e)s ou non à des formations politiques. Des échanges doivent se poursuivre pour finaliser les termes de ce rassemblement renouvelé.

En responsabilité, nous sommes convaincus qu’en alliant nos énergies et en additionnant nos forces, comme maire et comme président du conseil général, nous serons plus forts pour mener à bien notre volonté commune d’améliorer le quotidien des habitants de La Courneuve, en partant de ce nouveau développement urbain et économique qui s’est concrétisé au fil des années.

Pour cela, nous agirons sur des questions essentielles telles que le développement économique et l’emploi, l’ambition éducative, la sécurité, le cadre de vie et l’espace public, l’aménagement et l’avenir de notre ville.

Nous sommes aujourd’hui persuadés que les gagnants de ce rassemblement seront les Courneuviens et les Courneuviennes pour lesquels nous allons unir nos efforts afin de construire avec eux l’avenir de notre ville.

mercredi 25 décembre 2013

Par Emeric Bréhier et Yannick Trigance, secrétaires nationaux à l’Education

Le Parti socialiste salue la constance avec laquelle le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon met en œuvre la refondation de l’école de la République.
 
Ainsi la création de 8 804 postes supplémentaires pour l’année 2014-2015, répartis dans le premier et le second degré, viendra renforcer la lutte contre le déterminisme social pointé par les résultats de l’enquête PISA 2012 et totalement absente de la politique menée par l’ancienne majorité UMP.
 
Deux critères ont été mis en avant pour assurer une juste répartition - l’évolution démographique des académies et les besoins sociaux - permettant ainsi à des académies jusque-là mal dotées de bénéficier d’un significatif apport en moyens humains.
 
C’est ainsi que l’académie de Versailles se verra dotée de 388 équivalents temps plein, 380 pour l’académie de Créteil ou encore 264 pour l’académie de Lyon.
 
Ces 8 804 postes supplémentaires permettront, dans le premier degré, d’accueillir 38 000 élèves supplémentaires, de poursuivre la mise en place du dispositif « plus de maitres que de classes » dans les zones difficiles, de relancer les RASED ou encore d’accueillir les élèves de moins de trois ans.
 
Pour le second degré, ils permettront l’accueil de 30 000 élèves supplémentaires (collèges et lycées) et de poursuivre le travail engagé pour l’éducation prioritaire.
 
Ces créations de postes sont une nouvelle démonstration de la détermination de la gauche de faire de l’éducation une des grandes réussites de ce quinquennat, pour la seule raison que c’est par la jeunesse que se prépare en grande partie le redressement de notre pays.

mardi 24 décembre 2013

Excellentes fêtes et douce année 2014

Mesdames, Messieurs, Chers amis,

C'est ainsi que l'année 2013 s'approche de 2014...

Une année rythmée d'un travail important à vos côtés, que ce soit à la Région île de France, à NS'M ou au travers de déplacements sur le territoire national. 

Des milliers de citoyennes et de citoyens rencontrés, des responsables associatifs,
de nombreux services de l'État, des acteurs économiques, des salariés...

À chaque fois, l'accueil y fut agréable, les discussions riches et la volonté de poursuivre notre important travail toujours aussi forte. 

La soif d'égalité et de justice nous rappelle ô combien nous devons amplifier nos actions pour enrayer ces nombreuses inégalités sociales, économiques et territoriales.  

Cela restera une grande priorité pour les mois qui viennent.

2013 va donc laisser place à l'ambitieuse année 2014...

Une année que je vous souhaite sereine, faite de réussites, d'une santé sans failles, d'un bonheur permanent, le tout enrobé d'un amour infini "de" et "pour" celles et ceux qui vous sont chers.

N'abusez pas des bonnes choses et surtout, prenez le temps de la sérénité en famille. 

Merci pour votre précieux soutien, merci pour vos nombreux messages de sympathie et d'encouragements, merci tout simplement d'être à mes côtés pour écrire de nouvelles pages ensemble.

Excellentes fêtes et douce année 2014. 


lundi 23 décembre 2013

NS'M :*Communiqué* Les Socialistes rassemblés

La décision est à présent écrite et envoyée par la Direction Nationale du PS au premier concerné, le Maire.

Conformément à nos statuts et à notre charte éthique, il n'y aura aucun soutien à l'égard du Maire Sortant. 

Ou en sommes nous aujourd'hui ? 

Nous étions 4 candidat-e-s à briguer l'investiture du Parti Socialiste, pour conduire la liste en Mars 2014.

L'une des 4 candidat-e-s, Joëlle Amozigh, adjointe au Maire, a fait le choix de soutenir le Maire. 

Je regrette ce choix, car la qualité et les compétences de notre camarade Joëlle, nous auraient été d'une utilité dans notre future équipe. 

Deux autres candidats, José Althey et Philippe Capian, ont fait le choix de retirer leur candidature et d'appeler au rassemblement autour de la mienne, au travers d'un courrier qu'ils ont envoyé au Premier Secrétaire, Harlem Desir. 

J'ai donc l'honneur d'être aujourd'hui, celui qui dans notre ville, reste le seul candidat à briguer l'investiture du Parti Socialiste pour l'élection municipale de Mars 2014. 

La direction nationale procédera à l'investiture aux alentours du 15 Janvier 2014.

Je veux par ces quelques mots remercier, José Althey et Philippe Capian, pour leur sens des responsabilités et leur exigence de travail collectif, d'abord au sein de notre famille socialiste, puis, avec nos partenaires de la Gauche locale. 

Je veux aussi réaffirmer ici, ma totale disponibilité à travailler avec celles et ceux, membres de l'actuelle équipe municipale, qui décideront d'œuvrer dans l'intérêt collectif des Nocéennes et des Nocéens.

L'individualisme doit laisser place au collectif. 

Le travail et la considération doivent retrouver leurs lettres de noblesse. 
 
Prôner le rassemblement doit se traduire au quotidien, c'est la raison pour laquelle j'ai proposé à Messieurs Althey et Capian et leurs soutiens, d'intégrer la dynamique de campagne qui est déjà ouverte aux partenaires de la Gauche, afin de construire ensemble et avec nos équipes respectives, l'avenir de NS'M, en mêlant nos forces, nos idées et notre exigence pour une ville ouverte et humaine.

Les sujets à traiter sont nombreux.

Notre projet, en cours de rédaction retracera l'ensemble des propositions que nous présenterons aux Nocéennes et aux Nocéens et se voudra le reflet de la dynamique que nous portons. 

Ces retraits de candidatures sont porteurs d'espoir et renforcent les socialistes Nocéens et la Gauche locale dans leur volonté d'apporter des réponses nouvelles aux nombreuses sollicitations de nos habitants. 

Chacune et chacun aura son rôle à jouer dans notre ambition pour demain. 

Nous ne voulons ni diviser et encore moins prôner la haine envers les uns ou les autres, nous ne répondrons ni ne commenterons les attaques, les insultes et l'agressivité, car notre seule volonté, consiste à avancer et à changer notre ville, avec une équipe renouvelée, efficace, compétente, représentative et saine.

L'alternative est en marche, et avec votre participation et votre soutien, nous relancerons notre ville. 

À présent, la décision est entre les mains de la Direction Nationale du PS, je l'attends avec sérénité et confiance. 

Vous pouvez compter sur notre totale disponibilité. 

Excellentes fêtes de fin d'année rythmées de douceurs et de moments familiaux agréables. 

Abdelhak Kachouri
Vice-président de la Région île de France 

samedi 21 décembre 2013

Opération de sécurisation avec les Ministres de l'Intérieur et del'Artisanat

Dans le cadre des opérations de sécurisations spécifiques aux fêtes de fin d'année, nous visiterons ce matin, en présence de Manuel Valls, Ministre de l'Intérieur et de Sylvia Pinel, Ministre de l'Artisanat, les dispositifs anti vol à mains armées installés dans le centre commercial de Rosny 2 par la Direction Territoriale de la Sécurité Publique de Seine Saint-Denis.

Nous rencontrerons également les acteurs de la sécurité qui dans cette période de fêtes, redoublent de vigilence et font face parfois, à une violence très forte.

Pour nous, Région île de France, organisateur des transports et acteur actif de la sécurité, dans cette période de fête, nous assurons avec nos équipes de la SUGE pour le réseau SNCF et du GPSR pour celui de la RATP, une sécurité renforcée pour l'ensemble des réseaux avec une attention particulière aux gares desservant les zones touristiques et commerciales.

La visite commencera d'ailleurs à Paris, pour converger en train vers Rosny 2. 

À l'issue de cette visite, nous ferons le point avec le Ministre de l'Intérieur, pour d'une part, aborder les difficultés en matière de sécurité dans notre département, et d'autre part, de programmer une visite dans quelques villes, notamment Neuilly-sur-Marne, courant Janvier ou Février 2014. 

vendredi 20 décembre 2013

Budget Régional 2014 : Voté !

Nous venons de finir nos travaux d'analyse du budget 2014 de la Région île de France.

Ces 3 jours de débats, d'échanges et de discussions parfois vives, nous ont permis de réaffirmer notre ambition pour une Région solide et solidaire.

2014, sera donc l'année des grandes ambitions ! 

Sur les volets dont j'ai la charge, la politique de la ville, la citoyenneté et la sécurité, les lignes budgétaires votées par les élus nous permettront de poursuivre nos engagements pour faire de notre Région, un territoire ou l'égalité et la justice sociale seront nos maîtres mots. 

Au delà de la théorie, nous agissons avec pragmatisme et dynamisme depuis de très nombreuses années au service des 12 millions de Franciliens et Franciliennes. 

Nous en sommes fiers ! 

Je profite de cet article pour remercier l'ensemble des acteurs et actrices du monde associatif qui font la vie de notre Région ! 

Excellentes fêtes de fin d'années à toutes et à tous ! 



NS'M : Nouvelle tentative de manipulation

Mesdames, Messieurs,

Vous avez certainement reçu des mains de quelques proches du Maire, un document appelant à soutenir Jacques Mahéas DVG et Joëlle Amozigh, encore membre du PS.

Comme vous le savez, le PS ne soutiendra plus Jacques Mahéas et doit dans la première quinzaine de Janvier 2014 désigner son candidat pour conduire la liste aux élections municipales de Mars prochain.

Joëlle Amozigh n'est donc pas habilité à utiliser le sigle "PS" puisque elle n'est et ne sera certainement pas investie au regard de son soutien indéfectible au Maire, et ce, malgré les instructions de notre organisation politique indiquant un refus clair de soutien

Le PS traite en ce moment ces problématiques et apportera des réponses en temps voulus allant selon nos statuts, jusqu'à l'exclusion du PS.

Elles seront nombreuses au sein du PS de NS'M si cette folie au service d'un homme qui mène droit dans le mur ses soutiens devait persister. 

Une nouvelle tentative de manipulation qui vise donc à masquer une fébrilité sans précédent mêlée à une profonde inquiétude quant à la dynamique qui de jour en jour prend de l'ampleur. 

Ne vous laissez pas "endormir", "manipuler" et "provoquer" par celles et ceux proches du Maire qui ne veulent que préserver quelques petits pouvoirs et responsabilités personnels au détriment de l'intérêt collectif. 

Nous mettrons toutes nos forces, avec vous, pour mettre fin à cette scandaleuse manière de pratiquer la politique à NS'M. 

Fidèlement. 




jeudi 19 décembre 2013

NS'M : Réaction à l'article du journal Le Parisien

Les rumeurs et autres mensonges ne prennent pas de congés.

Une spécialité locale qui doit laisser place à une autre forme de relation avec nos électrices et nos électeurs.

7h30, ce matin, le téléphone sonne, au bout du fil, un responsable associatif surpris par la clarté de l'article paru ce matin dans le journal Le Parisien, et qui pourtant était convaincu auparavant qu'il s'agissait d'une cabale contre le Maire sortant, me fait part de sa colère face à ce qu'il considère comme un mensonge insupportable entretenu par le Maire lui même, et sa "dynamique" équipe.

Pourtant, toutes mes communications sur mon blog ou sur le terrain sont rédigées avec précisions et reflètent la réalité.

J'ai été contacté par un journaliste du Journal "Le Parisien" auquel j'ai répondu objectivement à l'ensemble des questions posées sans chercher à dénigrer ni même à porter atteinte à des concurrents. 

J'ai fait la même chose en répondant aux questions de France 3, des magazines Le Point et Marianne, car, je le crois, toutes les vérités doivent être portées à la connaissance de celles et ceux qui élisent des élu-e-s.

Chacun et chacune connait la situation locale, nul besoin de l'étayer une énième fois ici. 

Chacun et chacune connaît à présent la position officielle du PS et de tous les partis de la Gauche locale; pas de soutien au Maire sortant puisque un candidat sera investi par la direction nationale du PS avant le 15 janvier 2014. 

En Mars 2014, nous serons à vos côtés pour donner à NS'M, l'élan qui lui manque. 


mercredi 18 décembre 2013

Séance du Conseil Régional d'île de France

Suivez en direct la séance du Conseil Régional d'île de France consacrée au débat et au vote du budget 2014.

À cette occasion, je présenterai à partir de 17h, les secteurs Citoyenneté, Lutte contre les discriminations, Égalité Femmes-Hommes, Violences faites aux femmes, Conseil Régional des Jeunes, Centre Hubertine Auclert, Associations,  Politique de la Ville et Sécurité dans les Lycées, les bases de loisirs, les transports et au travers de notre action en direction des commissariats dont nous finançons les constructions et-ou réhabilitation. 

À suivre en direct sur iledefrance.fr 

À bientôt ! 

mardi 17 décembre 2013

NS'M : Il fallait bien que cela arrive un jour

J'ai été informé ce matin de l'initiative de quelques Nocéens et Nocéennes qui, après avoir pris les conseils d'un avocat, ont fait le choix de déposer plainte auprès du Procureur de la République de Seine Saint-Denis avec pour objectif de l'alerter sur plusieurs dysfonctionnements Nocéens qui dureraient depuis de très nombreuses années.

Au delà du fond de cette démarche et des sujets sur lesquels ils et elles souhaiteront échanger avec la justice, je souhaite ici, réaffirmer mon attachement le plus total à la liberté d'expression de chacune et chacun, tout comme à la possibilité de saisir autant de fois que nécessaire la justice lorsque des éléments inquiétants sont portés à la connaissance générale. 

J'ai moi même transmis au parquet de Bobigny il y a quelques semaines, un document anonyme reçu dans ma boîte à lettres, et ce, conformément à l’article 40 du code de procédure pénal stipule :

"Toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs".

-En conséquence, tout fonctionnaire qui viendrait à omettre d’informer le parquet de l’existence d’une infraction (hors les contraventions) commettrait une faute de nature à engager la responsabilité de l’Etat ou de la collectivité auquel il appartient.

-En outre, il pourrait être inquiété comme complice de l’auteur de l’infraction, en se refusant à la dénoncer comme la loi lui en fait devoir. 

Une obligation donc. 

Je fais le choix en responsabilité de ne pas commenter ces démarches et d'attendre les suites judiciaires qui seront réservées à cette saisine du Parquet.  


lundi 16 décembre 2013

Hommage aux deux soldats morts au combat à Bangui

Le chef de l’Etat, François HOLLANDE, présidera à l’Hôtel national des Invalides, le lundi 16 décembre, la cérémonie d’hommage national aux deux caporaux du 8ème régiment parachutiste d’infanterie de marine, Antoine LE QUINIO et Nicolas VOKAER, morts au combat à Bangui.

Le Président de la Région île de France, Jean-Paul Huchon, m'a demandé de le représenter dans ce moment de recueillement.  

Je présente à la famille de ces deux soldats toutes mes condoléances et j'adresse également à la grande famille militaire toutes mes pensées. 

Les drôles de rencontres de Monsieur le Maire et de ses proches

La campagne électorale est propice à l'organisation de meetings ou de réunions politiques, cela est normal et autorisé par le code électoral. 

Elle permet aussi l'usage de salles municipales dès lors qu'un règlement d'utilisation est connu voire pour une meilleure clarté, voté au conseil municipal et présenté aux différents candidats et ce, pour éviter les abus ou l'utilisation partisane exclusivement tournée vers un camp ou, et c'est malheureusement le cas à NS'M, vers un homme, le Maire, Jacques Mahéas. 

En effet, nous assistons depuis quelques mois, à l'utilisation des locaux de l'Hôtel de Ville pour l'organisation de la 7ème campagne municipale de Jacques Mahéas.

Un huissier a déjà constaté à deux reprises l'usage de salles au sein de l'Hôtel de Ville, avec plateaux repas.

Cet usage sera porté à la connaissance de la commission en charge de la vérification des comptes de campagne.

Une nouvelle fois, le Maire, utilisera l'une des salles de l'Hôtel de Ville en milieu de semaine pour y mobiliser ses fidèles employés communaux, ses militants et ses quelques proches restants, qui au passage vivent sous pression cette séquence ubuesque d'un élu s'accrochant à son mandat après 36 années à la tête de la commune. 

Afin d'éviter ce type d'abus, je propose qu'un règlement d'utilisation des salles soit mis en place dans les plus brefs délais et porté à la connaissance des Nocéens et des Nocéennes.

Cela concerne l'ensemble des salles municipales notamment celles des berges de la Marne, de Pagnol qui semble être très active le week-end, de Léo Lagrange, de l'avenir, sans oublier celle du temps libre qui elle aussi pose beaucoup de questions dans sa gestion. 

Ainsi, nous éviterons d'une part, l'utilisation non déclarée en week-end de ces salles, et d'autre part, les rumeurs d'enrichissement personnel.

La transparence est nécessaire sur ce domaine également. 

Si j'étais désigné par mon organisation politique puis élu Maire avec votre soutien en Mars prochain, je mettrais un terme à ces abus et je préserverais la maison commune, l'Hotel de Ville, en refusant la location ou le prêt aux organisations politiques, syndicales, associatives ou religieuses. 
 
Le Maire et ses proches doivent aussi respecter les règles de notre République sans aucune exception. 

NS'M doit retrouver un fonctionnement sain pour lui redonner une crédibilité auprès de ses habitants. 


samedi 14 décembre 2013

Rapport sur l'intégration

Suite à l'annonce du Premier ministre faite en juillet dernier d'ouvrir un débat pour refonder notre politique d’intégration, des personnalités qualifiées  - représentants des services de l’Etat, des collectivités territoriales, des associations, des partenaires sociaux ainsi que des chercheurs et experts du sujet - lui ont remis un rapport le 13 novembre, soit il y a un mois.

Il ne s’agit pour l’instant que de pistes de réflexions et propositions formulées par des personnalités de la société civile qui par leur activité réfléchissent à cette question, et que pour certaines le PS ne partage pas. Elles ne constituent en rien des propositions et encore moins des décisions politiques du gouvernement, qui doit se pencher désormais sur la définition des axes d’une nouvelle politique d’intégration dont tout le monde s’accorde à dire qu’elle est aujourd’hui insuffisante dans ses résultats.

Cyniquement, comme à ce qui devient son habitude, et avec une grande irresponsabilité, en feignant de confondre un rapport remis il y a un mois par des experts et des intentions gouvernementales actuelles, Jean-François Copé a encore cherché à instaurer sciemment la confusion dans le débat public, dans une démarche de calcul politicien. Au-delà de la malhonnêteté du procédé, M. Copé fait à nouveau le choix d’instrumentaliser les peurs en agitant la menace d’une "déconstruction de la République" et même d'un "retour du voile à l'école" auquel nous sommes complètement opposé. Et lui qui passe son temps précisément à fragiliser le socle et les valeurs de la République, lui qui de "pains au chocolat" en "ni-ni" a tant fait pour banaliser et légitimer le Front National.

Ce type de procédé est particulièrement irresponsable et vise à empêcher tout débat démocratique serein et éclairé sur une question pourtant qui le mérite. 

L'intégration est un défi majeur pour la République, il nécessite beaucoup de vérité et d'engagements sincères, pas des mensonges et des petits calculs.

Le PS a quant à lui engager une offensive depuis plusieurs mois pour défendre la République une et indivisible, sociale, laïque et démocratique, celle des droits et des devoirs pour vivre ensemble, contre les extrémismes nourris justement par les égarements de l'UMP et de son chef.

vendredi 13 décembre 2013

NS'M : Insertion et emploi, une politique à renforcer

Je serai ce soir aux côtés de responsables associatifs et à leur demande pour aborder le rôle des associations dans notre ville et notamment celui de la structure "Le Martin Pêcheur".

Au travers de cette rencontre, nous aborderons la question de l'insertion des publics jeunes et fragilisés par des parcours scolaires non adaptés à leur profil tout en analysant les demandes et les attentes des publics concernés.

La synthèse des bilans quantitatifs, qualitatifs et financiers en notre possession des années passées, permettra de mieux comprendre le fonctionnement de cette structure, ses objectifs et son ambition pour les prochaines années.

Ainsi, après ce travail utile et légitime en matière de transparence, nous affinerons notre approche et proposerons dans notre projet municipal une autre voie si nécessaire.

Il ne s'agira pas de porter des critiques inutiles et inconsistantes, mais de tenter d'apporter des réponses concrètes aux jeunes soucieux de retrouver de l'espoir et le chemin de l'avenir.

jeudi 12 décembre 2013

Cohésion Nationale et Citoyenneté - Président d'Honneur à l'IHEDN

J'ai eu le plaisir de Présider hier, à l’École Militaire de Paris en tant qu'invité d'honneur, la session de clôture du séminaire "Cohésion Nationale et Citoyenneté" organisé par l’Institut des Hautes Études de la Défense Nationale (IHEDN, organisme gouvernemental rattaché au Premier Ministre).

Au travers de ce moment de réflexion, j'ai pu en présence de nombreux officiers de l'Armée de Terre et du Préfet Bouchité, évaluer le travail de qualité mené par les hommes et les femmes issus de divers horizons professionnels et politiques.

Après nos débats, j'ai remis les diplômes à ceux et celles-ci en les encourageant à poursuivre leur engagement pour faire grandir notre République.  

Vous trouverez sur mon blog, le lien qui vous permettra d'avoir accès aux documents produits à l'occasion de ces travaux. 

mercredi 11 décembre 2013

Île-de-France : 2014 sera marquée par une nouvelle avancée vers la tarification unique des transports

Le groupe socialiste et républicain à la Région Île-de-France réaffirme son engagement en faveur de la réforme de la tarification des transports publics franciliens et de la mise en place de la tarification unique du pass Navigo. 

Cette position s’inscrit dans la lignée des engagements de campagne de la majorité et réitérés lors d’une délibération adoptée par le Conseil régional en décembre 2011.

Les Conseillers régionaux socialistes et républicains sont conscients que le financement de cette mesure attendue ne doit peser ni sur les usagers, ni sur les collectivités et ne doit pas compromettre l’amélioration de l’offre et de la qualité de service engagée par la majorité régionale au STIF et à la Région.

Néanmoins, le premier groupe de la majorité souhaite marquer l’année 2014 d’une nouvelle avancée d’envergure vers la tarification unique. Une étape supplémentaire qui contribuera au développement du sentiment d’appartenance au territoire régional et permettra de lutter contre le sentiment de relégation qui touche certains de nos concitoyens en Île-de-France.

C’est pourquoi, les groupes EE-LV et socialistes, le Président de la Région Ile-de-France et Président du STIF ainsi que l’Exécutif régional proposeront ensemble au prochain conseil d’administration du STIF une modération des tarifs du pass Navigo pour les zones 1-5 ainsi que la mise en place du dézonage pour toutes les « petites » vacances scolaires (Toussaint, Noël, Hiver et Pâques) au cours de l’année 2014.

Pour Guillaume Balas, président du groupe socialiste et républicain « Depuis 2010, la majorité régionale avance de concert vers la tarification unique. Depuis le début des discussions sur le budget, la question n’était pas de savoir si nous allions trouver un accord, mais bien de définir quel nouveau pas vers la tarification unique nous souhaitions franchir ensemble en 2014. Le compromis auquel nous sommes arrivés est satisfaisant : nous faisons un pas supplémentaire vers la tarification unique tout en faisant un effort supplémentaire en direction des usagers qui paient le plus cher. 

Cette nouvelle avancée montre notre détermination, mais je le répète, pour appliquer la tarification unique à toute l’Île-de-France, nous avons besoin de nouvelles ressources dont les leviers sont tous à l’Assemblée nationale. »


Les ministères de l'Intérieur et de la Justice annoncent une « troisième vague » de zones de sécurité prioritaires

Les ministères de l'Intérieur et de la Justice annoncent, mercredi 11 décembre 2013, le lancement de 16 zones de sécurité prioritaires supplémentaires et l'extension de quatre zones existantes. 

Cette « troisième vague » porte à 80 le nombre total de zones de sécurité prioritaires. Elle permet « la prise en compte, pour deux tiers, de territoires qui n'avaient pas été sélectionnés lors des deux précédentes vagues et, pour le dernier tiers, de territoires identifiés comme fragiles », commente-t-on au cabinet de Manuel Valls.

« Les nouvelles ZSP seront mises en œuvre progressivement d'ici à la fin du premier trimestre 2014 », indique-t-on place Beauvau. « Les procureurs de la République, les préfets et les élus vont à présent se concerter pour déterminer les objectifs de chaque zone, circonscrire un territoire précis et définir la structure de la cellule de coopération. » Manuel Valls avait, au cours des dernières semaines, déjà annoncé la création de certaines d'entre elles.

Voici la liste des 16 nouvelles zones de sécurité prioritaires :

ZONE POLICE

- Caen et Hérouville-Saint-Clair : quartier Grâce-de-Dieu ;
- Rennes : quartier Blosnes ;
- Orléans : quartier de l'Argonne ;
- Reims : quartiers Croix-Rouge et Wilson ;
- Maubeuge (Nord) : quartier à déterminer ;
- Lens (Pas-de-Calais) : quartier de la Résidence ;
- Lyon : VIIIe arrondissement ;
- Paris : XXe arrondissement ;
- Le Havre (Seine-Maritime) : quartier Mont-Gaillard et Mare-Rouge ;
- Torcy (Seine-et-Marne) : quartier à déterminer ;
- Trappes (Yvelines) : quartier à déterminer ;
- Toulon : quartiers de la Beaucaire et Sainte-Musse ;
- Gonesse : quartier à déterminer.

ZONE GENDARMERIE

- Communes de Villefontaine et de L'Isle-d'Abeau (Isère) ;
- communes de Cluses, Scionzier et Bonneville (Haute-Savoie).

ZONE MIXTE 

- Communes de Forbach et Behren (Moselle).

Voici la liste des quatre zones de sécurité prioritaires étendues :

- Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) : extension au quartier de Baie Mahau (devient une ZSP mixte) ;
- Chambéry : extension à la commune de Montmélian ;
- Asnières et Gennevilliers (Hauts-de-Seine) : extension à Colombes ;
- Valence, extension à Fontbarlettes.

Selon le cabinet du ministre de l'Intérieur, les zones de sécurité prioritaires ont permis « un renouvellement important des méthodes de travail » des forces de l'ordre et de la justice, fondé sur une « coordination de l'action des services sur des objectifs et un territoire précis ». Et d'ajouter : « Au début, certains élus étaient réticents. Aujourd'hui, tous les acteurs s'accordent à dire que c'est un bon dispositif. »

lundi 9 décembre 2013

NS'M : Un débat public, j'y suis favorable

À l'approche des élections municipales et face aux grossiers mensonges tenus par la dream team (équipe de rêve) visant à porter atteinte à toutes celles et tous ceux qui oseraient proposer un autre projet que celui porté par le Maire en place depuis 36 ans, je propose l'organisation de rencontres publiques sur l'ensemble des quartiers de notre ville.


Les sujets ne manqueront pas au regard du "ras le bol" ressenti par les Nocéennes et les Nocéens face à l'inaction et à l'incapacité de la dream team de traiter les situations avec sérieux, consistance et compétence. 

Cela est un constat d'amateurisme malgré les très nombreuses années passées aux responsabilités. 

Au travers de ces débats, chacun et chacune pourra exceller dans la présentation de son bilan et dans l'annonce de ses ambitions et de sa vision pour l'avenir.

Je tiens pour ma part à votre disposition mon bilan de Vice-président de la Région de France. (envoi possible sur demande par mail).

La pratique de la démocratie c'est être capable d'affronter le suffrage universel, de lui donner la possibilité d'exprimer son avis, ses critiques, ses exigences et ses attentes pour l'avenir. 

La pratique de la démocratie ce n'est pas de faire appel aux électeurs et aux électrices juste à la veille d'une élection car le risque de perdre existe.

Pratiquer de la sorte, s'appelle du clientélisme, de la manipulation et de la démagogie. 

Vous le savez, nous poursuivons notre ambitieux travail pour affiner nos propositions. Nous voulons une ville dynamique, ouverte, humaine, tournée vers la considération de toutes et tous, pas d'un clan. 

Nous voulons une ville avec une équipe qui saura la piloter avec des femmes et des hommes disponibles et collectifs.

Notre détermination est intacte et notre motivation profonde.

Je fais donc ouvertement la proposition au Maire

Confrontons nos projets, présentons nos bilans et nos équipes. 

Sécurité, logement, insertion, développement économique, politique du logement, petite enfance, éducation,  culture, services publics, associations, rénovation urbaine, urbanisme etc... 

Je suis totalement ouvert aux débats publics face à la population. 

Je ne me suis ni me déroberai jamais de mes responsabilités politiques. 

Osez Mesdames et Messieurs, rencontrons ensemble la population, proposons à la presse de se joindre à nous en toute transparence. Elle manque cruellement à NS'M. 
 
Osons aller de l'avant, osons dépasser les petits privilèges, les petits avantages, les petits pouvoirs, décidons de construire une autre image pour notre ville.

Nous en sommes capables. 

"Nous serons au rendez-vous des municipales de mars 2014, avec votre soutien, nous changerons notre ville"

À bientôt. 

samedi 7 décembre 2013

NS'M : Le Maire n'est plus soutenu par le PS, ni par la gauche

Ce matin, sur le marché, une distribution d'un support appelant à soutenir le Maire et une adjointe membre du PS à l'occasion des municipales de mars 2014 pouvait laisser croire à un soutien de mon organisation politique le Parti Socialiste. 

Par ces quelques mots, je vous réaffirme que le PS ne soutient plus et ne soutiendra pas la liste conduite par Jacques Mahéas même si dans celle-ci se trouveront d'anciens militant-e-s et élu-e-s PS.

Leur exclusion sera prononcée. 

C'est donc une nouvelle fois, une manipulation qui vise à entretenir la confusion dans l'ultime intérêt du Maire.

Le PS tout comme l'ensemble des organisations de la gauche locale, refusent d'apporter leur soutien pour les raisons que l'on connaît. 

La direction nationale du PS a une nouvelle fois été saisie par mes soins il y a quelques minutes. J'ai d'ailleurs transmis un exemplaire du support distribué ce matin. 

Je vous communiquerai sur mon blog les suites réservées à cette situation. 

Vous recevrez également dans votre boîte à lettres différents documents expliquant les raisons de la décision du PS et copie du jugement confirmant la condamnation du Maire pour agression sexuelle. 

Excellent week-end. 

vendredi 6 décembre 2013

NS'M : L'hommage à un grand homme

Nelson Mandela s'en est allé hier.

Homme de valeur, de cœur et profondément tourné vers l'amour de son prochain, ce grand homme nous aura par ses écrits, son expérience traumatisante dans les prisons d'Afrique du Sud et ses combats pour l'égalité, guidé, pour, à notre tour préserver et défendre les valeurs de respect et de dignité. 

Au travers le monde, sa disparition aura fait couler des larmes, les larmes d'hommes et de femmes passionnés par cet homme si exceptionnel. 

Je veux par ces quelques mots dire combien j'ai été touché par l'histoire de ce grand homme. 

Aux côtés des anges, il pourra à présent, leur raconter son parcours, ses douleurs et l'espoir qu'il n'a jamais cessé d'avoir dans son long chemin pour la liberté. 

Paix à son âme. 

Neuilly-sur-Marne, notre ville, doit lui rendre hommage. 

Je propose qu'un équipement public porte son nom. La médiathèque pourrait être la meilleure solution au regard de son attachement à l'éducation par la culture.

J'invite donc la municipalité à prendre une décision en ce sens.


Par Emeric Bréhier et Yannick Trigance, secrétaires nationaux à l’Education

Le Parti socialiste salue la saisine du Conseil supérieur des programmes (CSP), par le ministre de l'Éducation nationale Vincent Peillon, en vue d'une refonte des programmes du primaire et du collège.

Le CSP, qui devra remettre ses propositions au ministre en février 2014 pour le cycle de la maternelle et en avril 2014 pour les trois autres cycles, sera notamment invité à plancher sur des sujets comme l'individualisation des pratiques, le renouveau du collège unique sans bouleversement de la distribution des horaires, des "heures professeurs" permettant d'avantage d'autonomie au bénéfice des élèves de collège ou encore un travail sur les apprentissages fondamentaux en primaire.

A l'heure où les conclusions de la dernière enquête PISA viennent mettre en lumière la situation préoccupante de notre système éducatif, le sérieux avec lequel le gouvernement agit pour refonder l'Ecole de la République est un message fort et serein adressé à nos concitoyens.

Ce sérieux tranche avec l'inconsistance coupable de l'UMP qui, au lieu de s'inscrire dans le mouvement de refondation, préfère instrumentaliser les élèves dans l'espoir d'en tirer un quelconque bénéfice politique, à l'exemple de la proposition de loi défendue hier par Xavier Bertrand pour démanteler la réforme des rythmes scolaires.

Le sérieux contre l'inconsistance, l'intérêt collectif contre les manoeuvres politiciennes, la mise en place d'une politique ambitieuse face à un mépris de l'Education nationale, voilà une preuve de ce qui opposera toujours la gauche et la droite dès qu'il s'agit de la jeunesse : la seconde en a peur et la rejette quand la première s'appuie sur elle pour construire la France de demain.

Disparition de Nelson Mandela : Message d'Harlem Desir

C’est avec une immense tristesse que j’apprends ce soir la disparition de Nelson Mandela.

Au-delà de l’Afrique du Sud, c'est le monde qui perd aujourd’hui son plus grand combattant contre le racisme, et une figure universelle de l’égalité et de la fraternité.

Inflexible combattant contre l’apartheid, au prix de 27 ans de sa liberté, Nelson Mandela, Madiba pour son peuple, a été l’artisan inlassable de la réconciliation entre les noirs et les blancs en Afrique du sud. Il aura consacré toute sa vie à l'émancipation de son peuple dans un combat qui restera une source d'inspiration pour l’humanité toute entière.

Nelson Mandela incarne la révolte contre l’asservissement, la liberté retrouvée de tout un peuple mais aussi la force du pardon. C’est au bagne de Robben Island qu’il forgera sa volonté de renoncer à toute haine et de « libérer à la fois l’opprimé et l’oppresseur ».

Sa libération en 1990 a été un moment inoubliable pour ma génération de militants antiracistes et anti-apartheid.

Premier Président de l’Afrique du Sud après l’apartheid, il a été un démocrate exemplaire en créant des institutions démocratiques pour l'Afrique du Sud et en refusant un pouvoir personnel.

Nelson Mandela restera une référence pour tous les combattants de la liberté et de l'égalité, il est de ces êtres rares en lesquels l'humanité entière se reflète. Je garde en mémoire l’image d’un homme à la présence et au charisme extraordinaire de force et d’humilité.

En mon nom personnel et au nom des socialistes français, j’adresse mes sincères condoléances à la famille de Nelson Mandela, à l'ANC et à l’ensemble du peuple sud-africain.

jeudi 5 décembre 2013

Le Président de la République autorisé à engager les forces françaises en Centrafrique

Le Conseil de Sécurité de l'ONU a adopté aujourd'hui à l'unanimité la résolution 2127 proposée par la France et qui mandate la force de l'Union africaine, la MISCA ainsi que la France en tant que soutien, pour aider à rétablir la sécurité en République centrafricaine.

Le Parti socialiste salue l'engagement constant de la France qui, avec les organisations régionales africaines, n'a eu de cesse depuis près d'un an de sensibiliser les Etats membres de l'ONU et de l'Union européenne sur la situation sécuritaire et humanitaire en Centrafrique.

Le Parti socialiste observe que les violences commises aujourd'hui à Bangui justifient l'urgence d'agir pour prévenir les dangers menaçant la région, et dont les conséquences potentielles concernent autant l'Afrique que l'Europe.   

NS'M : Le calendrier est arrivé !

 Vous l'avez surement reçu dans votre boite à lettres hier dans la journée.

Si cela n'est pas le cas, vous le recevrez d'ici demain, puisque les distributeurs seront encore en action durant ces prochaines 48heures.

J'organiserai aussi plusieurs distributions sur la ville dans les prochains jours afin d'offrir ce support utile aux Nocéennes et aux Nocéens.

Vous pouvez aussi le recevoir chez vous par envoi postal, pour cela, envoyez nous votre adresse sur notre mail : mavilleneuilly@gmail.com

Mon équipe se chargera de l'envoi à nos frais.

Excellente journée !

mercredi 4 décembre 2013

École de la République : les effets du renoncement

Les responsables de droite rivalisent d’indécence dans leurs commentaires sur les résultats de l’enquête PISA sur le niveau scolaire des jeunes Français, tentant de faire oublier que les années visées par cette étude sont celles de leur exercice des responsabilités. 

Pourtant, ils ne parviennent pas à cacher l’échec patent de dix ans de leur politique éducative destructrice, guidée par des coupes budgétaires aveugles et le renoncement à l’ambition d’égalité républicaine. M. Wauquiez ne dit pas autre chose quand il dénonce, au sujet du collège unique, le fait « qu’on cherche à traiter tous les enfants de la même manière. » Ni M. Chatel lorsqu’il sous-entend que les jeunes professeurs recrutés depuis l’alternance seraient de mauvais élèves.

De quel bilan messieurs Chatel et Wauquiez peuvent-ils se prévaloir ? Suppression de la formation des enseignants au mépris de la pédagogie, indispensable dans un contexte où les jeunes professeurs prennent souvent leurs premiers postes dans des établissements difficiles, semaine de 4 jours qui accentue les inégalités scolaires, suppression massive de postes RASED qui jouent un rôle majeur dans l’accompagnement des élèves en difficulté : c’est cela qu’ils ont mis en œuvre.

Consciente du désastre laissé par la droite, la majorité a, dès 2012, lancé une réforme ambitieuse de l’école pour que celle-ci redevienne le fer de lance de la réussite de tous les enfants et le creuset du vivre-ensemble. La jeunesse était la priorité numéro 1 de François Hollande : cette promesse se concrétise, jour après jour, dans la politique menée. Elle ne laisse aucun enfant au bord du chemin.


mardi 3 décembre 2013

NS'M : Dîner autour d'acteurs associatifs Nocéens

Je serai ce soir aux côtés de responsables associatifs pour aborder le rôle des associations dans notre ville. 

Subvention, accompagnement par les services publics, intégration d'actions portées par les associations dans la programmation culturelle, rôle des associations d'aide aux plus fragiles, des sujets que nous aborderons avec le temps qu'il nous faudra. 

À l'occasion de la préparation des élections municipales de Mars 2014, j'ai fait le choix de m'appuyer d'avantage sur la force des réseaux associatifs Nocéens qui contribuent à la vie de notre ville et de nos quartiers, et reconnaissons-le, parfois, comblent quelques carences de la puissance publique.

Il s'agira au travers de ce moment d'échange convivial, de solidifier nos propositions et de construire une autre forme de relation de travail entre la collectivité et le monde associatif. 

Ma fonction de Vice-président en charge notamment des associations au plan régional me permet de bien évaluer l'importance de la considération à l'égard de ces nombreux acteurs associatifs tout en dénonçant le clientélisme politique qui amène à de lourdes conséquences pour les publics suivis. 

D'autres rencontres sont prévues. 

À très vite ! 

lundi 2 décembre 2013

Le FN passé au crible

A l'occasion de la sortie du dernier numéro de la Revue Socialiste, revue d’idées et de débats sur Parti socialiste, intitulé "Le FN passé au crible", le PS organise un Entretien de Solférino le mercredi 4 décembre 2013 à 19h00.
En public et diffusé en direct sur le site internet du PS, ce débat rassemblera Gaël Brustier, sociologue et auteur de "La guerre culturelle aura bien lieu" et Sarah Proust, secrétaire nationale du PS à la riposte et auteure de "Le FN : le hussard brun contre la République". Il sera introduit par Alain Bergounioux, conseiller auprès du Premier secrétaire aux relations avec les revues et les fondations et directeur de la rédaction de la Revue socialiste et conclu par Delphine Mayrargue, secrétaire nationale du PS à la formation.
Alors que le PS et son Premier secrétaire Harlem Désir ont fait de la bataille idéologique et politique contre le FN et l’émergence d’un bloc droitier extrémisé une priorité, cet Entretien de Solférino sera l’occasion d’échanger sur les mutations du FN, les caractéristiques du discours de Marine Le Pen et la stratégie à adopter pour affronter la menace frontiste.

NS'M : La Gauche rassemblée, unanime et unie pour les municipales

Une première dans notre ville. 

C'est donc avec une certaine émotion que j'ai terminé la série de rencontres initiées en direction des partenaires pour les élections municipales de Mars 2014.

Ainsi, après le PCF, le Front de Gauche et les Verts d'Europe Écologie, le Parti Radical de Gauche et le MRC appelleront clairement à soutenir la liste que le PS présentera en Mars prochain sous certaines conditions.

À l'unanimité, ces forces politiques de la Gauche, refuseront d'apporter leur soutien à la même équipe sortante et notamment au Maire.

La présence de celui-ci sur le marché dans le cadre d'actions ou dans toutes autres initiatives organisées par le PS n'est ni validée, ni encouragée par la direction du PS. 

Un courrier de celle-ci à son attention est en cours de rédaction. 

Je félicite donc l'ensemble des partenaires politiques pour leur sens des responsabilités et leur souhait d'offrir une autre alternative aux Nocéennes et aux Nocéens. 

Cette alternative prend forme. 

Les objectifs et les chantiers sont nombreux : 

- impulser une politique culturelle 
- créer un service public de la jeunesse compétent et tourné vers la réussite de nos jeunes 
- mettre à plat l'ensemble des structures associatives gérées par des élus ou fonctionnaires pour les doter d'objectifs évaluables 
- construire une politique économique ambitieuse 
- engager une autre forme de consultation pour les grands chantiers de la ville 
- construire une politique de sécurité, de prévention et de médiation 
- changer notre approche en matière de traitement du logement social en y mettant plus de transparence 
- créer un centre ville 
- engager une réflexion sur la place des seniors 

Autant de sujets que devra traiter la future équipe municipale, qui sera pour la première fois, diverse, compétente et à la disposition de ses administré-e-s.

Après l'investiture par le PS, nous proposerons à nos partenaires d'affiner ces objectifs au travers de rencontres thématiques et publiques. 

Nous viendrons comme je le fais depuis quelques temps déjà, vous rencontrer, vous écouter et vous proposer d'écrire l'avenir de NS'M ensemble.

Je profite de ce billet pour vous réaffirmer que je n'apporterai ni réponse aux attaques, ni commentaire aux articles du blog tenu par le Maire-adjoint en charge de la Sécurité et proche du Maire, Jean-Pierre Maljean. 

J'ai fait le choix d'exercer des responsabilités politiques, je suis donc imperméable depuis de nombreuses années à toutes formes d'attaques, d'insultes, de menaces et notamment, celles, orchestrées plus récemment, par la dream team, soucieuse de préserver quelques privilèges à NS'M. 

" Tout ce qui augmente la liberté augmente la responsabilité."  Victor Hugo.

Je fais donc le choix de la responsabilité et de la hauteur.  

Le changement se dessine avec vous, merci de votre précieux soutien. 

À très vite. 


dimanche 1 décembre 2013

Poursuivre nos efforts pour relancer l'emploi

L'inversion de la courbe du chômage est un signe d'espoir pour le pays. Car au-delà des données chiffrées, il y a la situation concrète de femmes et d'hommes dans les bassins de vie. Pour la première fois, la courbe s'inverse chez les demandeurs de catégorie A. Pour le sixième mois consécutif, le chômage des jeunes recule.

C'est le résultat de la cohérence et de la persévérance de l'action engagée depuis l'alternance. C'est la force du volontarisme déployé par le président de la République, le gouvernement et la majorité parlementaire face aux discours de fatalité ou de résignation. C'est la traduction d'une mobilisation générale, puissante et constante depuis dix-huit mois, contre le chômage et pour la croissance. Celle-ci passe par trois principaux leviers.

La politique active de l'emploi se déploie à travers les emplois d'avenir, les contrats de génération, les emplois francs, le plan de formations aux emplois non pourvus. Elle passe par le renforcement des moyens du Pôle Emploi pour une prise en charge toujours plus qualitative et personnalisée de la situation des demandeurs d'emploi. Elle se traduit aussi par la mise en oeuvre des dispositions de la loi sur la sécurisation de l'emploi conciliant solutions pour le maintien des salariés dans l'emploi et capacités d'adaptation des entreprises à la conjoncture.

La stratégie de soutien à l'investissement et à l'activité des entreprises est massive, fidèle au pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi engagé depuis un an. Financement des entreprises avec la BPI et le CICE notamment, structuration de filières productives associant grandes entreprises, PME, pôles de compétitivité, universités et centres de formation, plans de reconquête industrielle, mesures favorables à l'innovation, encouragement à la recherche, investissements d'avenir, transition écologique et énergétique, simplification des démarches et des procédures, l'ensemble de ces orientations s'inscrivent dans la volonté de bâtir une croissance durable.

Enfin, la relance de l'activité et de l'emploi en Europe sont portées par la France depuis mai 2012. Stabilisation et consolidation de la zone euro, pacte de croissance avec la mobilisation des fonds structurels et des ressources de la banque européenne d'investissement, ou encore action coordonnée des gouvernements et des institutions européennes contre le chômage des jeunes et pour favoriser leur entrée dans la vie professionnelle - à travers la "garantie-jeunes" notamment - contribuent à créer les conditions d'un contexte de confiance et de croissance.

Cette volonté et cette stratégie doivent désormais être confortées et amplifiées afin que la baisse amorcée de la courbe du chômage s'inscrive durablement dans l'économie et la société. C'est le sens de la politique conduite par le chef de l'État et le gouvernement. Faire réussir cette politique d'intérêt général, pour l'emploi, la croissance, le pouvoir d'achat, la préparation de l'avenir, doit mobiliser toutes les énergies et tous les efforts de la nation.