mercredi 11 avril 2018

Yannick TRIGANCE énième héritier du Roi Mahéas ?


Pas de changement radical du blog, pas de changement de charte graphique, juste quelques éléments installés pour plus de sécurité dans la perspective des prochaines municipales. 

Ce sera aussi l’occasion de m’exprimer sur l’énième stratégie "foireuse" du Maire qui aurait décidé de passer le témoin aux prochaines élections municipales à son nouveau directeur de cabinet venu d'Epinay-sur-Seine... Un parachuté ? Le messie ?  Le sauveur ?

A en croire notre jeune Maire, il n'y aurait pas de successeur-e "au niveau" pour diriger notre belle ville... Les membres de son groupe apprécieront...

Quand on sait l’ambiance désastreuse qui règne au sein de sa majorité qui est fracturée en deux, on s’imagine bien les suites très complexes que cette idée de « génie » du Maire provoquera !

41 ans de mandats à profiter du système électoral et ses travers et même pas capable de préparer une nouvelle équipe pour lui succéder ! C’est du Mahéas !

Certes, il gesticule, il fait mine de connaître la moitié du monde, il organise des déjeuners avec les ennemis d'hier pour toujours imaginer et concocter les sales coups de demain ! C'est du Mahéas ! Jamais de face, toujours par derrière !

Le résultat de ses méthodes est pourtant connu : La solitude politique. Aucun Maire de Seine-Saint-Denis, n'est autant méprisé que Mahéas !

Pathétique fin de parcours pour celui qui se rêvait en Maire populaire mais qui restera un élu amer !

J’y reviendrai tout comme sur le rôle potentiel de l'actuel directeur de cabinet, *Yannick TRIGANCE, car notre ville n'est pas une planque pour ceux qui ont échoué sur d'autres terres.

Après avoir fait croire qu'il passerait le flambeau à Mme Bailly en 2008, puis à Mme Amozigh en 2014, parions qu'il tentera de faire croire une nouvelle fois qu'il passera la main à son nouveau directeur de cabinet en 2020 ! Mais attention... Il nous dira "je tire la liste, puis je laisse la place..." L'oiseau n'est pas né hier...

Pourtant, il existe une opposition au sein de sa propre majorité... Il lui faudrait faire preuve de courage en se démarquant publiquement de la folie du premier magistrat qui s'accroche au pouvoir depuis 1977... On y travaille...

2020 promet d'être une année mouvementée pour notre jeune Maire ! 

À très vite !

* Yannick Trigance est élu Régional et a fait toute sa carrière politique à Epinay-sur-Seine avant de perdre la mairie en 2001 aux côtés de Bruno LE ROUX.  Tête de liste toujours à Epinay en 2008, Il a été balayé dès le premier tour avec seulement 32%, puis en 2014 toujours tête de liste avec 27%. Est venu s'ajouter la perte des 2 cantons, celui d’Epinay puis celui de Saint-Ouen et plus récemment, la circonscription que le PS détenait depuis des lustres. Ces précisions se veulent factuelles et doivent permettre aux électrices et aux électeurs de comprendre l’impossibilité qu’aura Monsieur Trigance de relever la ville s’il decidait d’en briguer la direction. Considérons aussi que son parachutage sera particulièrement rejeté et âprement  combattu par celles et ceux qui légitimement aspirent à d’autres responsabilités. Je l’ai dit plus haut, Neuilly ne sera jamais une planque pour apparatchik. Une communication plus complète sera sur mon blog dans les prochaines semaines et dans toutes les boîtes à lettres de la ville.