lundi 17 juillet 2017

James AUDEBERT : Nouveau Maire ?

Ambiance à la mairie...

L'information circule de plus en plus dans la ville et pourtant je suis persuadé (comme tant d'autres d'ailleurs), que c'est une énième stratégie du Maire qui consiste à empêcher toutes formes d'alternatives et d'ambitions qui pourraient le voir davantage en difficulté au sein de sa majorité. 

La méthode est connue car l'oiseau Mahéas n'est pas né hier. 

D'une redoutable capacité à manipuler et à mentir, il n'hésite pas à diviser pour mieux contrôler ses élu-e-s dont le ras-le-bol (légitime et compréhensible) pourrait les pousser à se passer du patriarche fatigué et fatiguant avec plus de 40 années passées à la tête de la ville. 

Prudence et méfiance donc. 

S'agissant de James Audebert, il jouit comme Joëlle Amozigh d'une bonne image et est considéré comme un élu travailleur et engagé. Il lui faudra néanmoins, se former davantage à la gestion locale, muscler ses propositions et s'entourer d'une équipe solide et compétente qui saura l'accompagner dans cette lourde responsabilité qui pourrait l'attendre car les enjeux seront d'une grande importance à NS'M.

Je reste tout de même déçu pour Joëlle AMOZIGH, car c'est une élue à l'écoute, compétente et proche de la population. Dommage qu'elle ne soit plus celle qui pilotera la ville lors du départ (le plus vite possible) du Maire. 

James AUDEBERT, s'il devait succéder en cours de mandat au Maire et s'il obtenait le soutien de "La République en Marche" dont je suis membre (ce qui pour le moment n'est pas d'actualité) aura ma voix et mon soutien, seulement si son projet pour notre ville et la composition de son *équipe me conviennent. 

La retraite, c'est maintenant ! 
Décider de s'engager en politique, c'est être capable d'assumer ses erreurs, ses choix et de s'inscrire dans une nouvelle dynamique utile et exclusivement tournée vers l'intérêt des habitantes et des habitants. J'ai fait des erreurs, je les assume et je souhaite à présent dépasser les querelles inutiles en me concentrant sur la réussite de ma ville. 


Je l'ai dit et écrit à plusieurs reprises, mon engagement sera différent dès lors que le Maire actuel ne le sera plus. Je ne serai donc pas "candidat tête de liste" si Jacques Mahéas ne l'est pas.
Ainsi, mes forces, mes compétences et mon engagement seront mis gracieusement (je ne suis pas demandeur d'indemnité, ni de logement, ni de service particulier) à la disposition du nouveau Maire. 

L'objectif étant de participer à la construction d'une nouvelle ère post Mahéas.

Cela est devenu vital tant la ville s'est endormie faute de vision ambitieuse. 

Si le Maire était amené à se représenter, alors, je serai particulièrement motivé pour l'affronter avec une approche bien plus incisive.

Je m'y prépare depuis 2014 avec mon équipe.

En avant !

* J'ai appris ces derniers jours le départ de Monsieur Gilles ROUYER du groupe majoritaire après la lecture d'une déclaration des plus fracassantes en réunion de groupe. Ce n'est pas mon ami et pourtant, j'ai toujours considéré que sa qualité de réflexion n'était pas compatible avec celle du Maire et d'une partie de son équipe âgée, aigrie, peu formée et particulièrement impréparée à la gestion des dossiers locaux . Sa décision est une bonne chose. J'espère que d'autres auront le courage de suivre son chemin.