dimanche 18 juin 2017

Patrice ANATO, nouveau Député de la 3ème circonscription de Seine-Saint-Denis.

Ce soir, Patrice ANATO, a été élu Député de la 3ème circonscription de la Seine-Saint-Denis succédant ainsi à Michel PAJON auquel je souhaite une belle route pour l'avenir.

J'adresse à Patrice ANATO, mes vœux de réussite et je l'assure de mon aide permanente si besoin en est.

Pourquoi ce résultat ?

L'élection de Patrice ANATO est le fruit d'une campagne qu'il a su mener sur l'ensemble des 4 villes de la circonscription avec pour fil conducteur, la présentation des mesures portées par le Président de la République, Emmanuel MACRON.

Quel soutien ai-je apporté  ?

J'ai apporté à Neuilly-sur-Marne et plus largement sur l'ensemble de la circonscription mon soutien à Patrice, en tant qu'élu local, mais aussi en tant qu'Ancien Vice-Président de la Région Île-de-France, en mobilisant sur le terrain comme sur les réseaux sociaux ou encore via mon blog.

De la récupération ?

Il existe en politique, des soutiens totalement désintéressés qui n'ont que pour seule raison, la simple adhésion à un projet ou aux méthodes qu'un-e candidat-e peut impulser. Ce fut le cas pour Patrice et je l'en remercie.

Je n'attends en retour, ni reconnaissance, ni service, ni même investiture pour l'avenir. Comme en 2014, nous avons les moyens intellectuels, militants, financiers et matériels pour mener à bien nos projets.

Ni récupération donc, ni même de volonté de profiter sur le dos d'un nouvel élu dont la charge de travail l'occupera amplement. Je suis trop autonome pour tomber dans cette facilité malsaine.

C'est toujours mieux de l'écrire pour laisser une trace et inciter les mauvaises langues et autres aigris à aimer la vie plutôt qu'à dénigrer autrui. Grande spécialité chez Monsieur Mahéas, Maire de Neuilly-sur-Marne et ses cireurs de chaussures.

Pourquoi une telle envie de changement ?

L'élection de Patrice, au nez et à la barbe de celles et ceux qui prétendaient n'en faire qu'une bouchée, (n'est-ce pas Messieurs Maljean et Mahéas, excellentissimes pronostiqueurs avec leur candidate parachutée Mme Cosse éliminée dès le 1er tour ) est aussi la conséquence d'un ras le bol citoyen qui puise son sens dans le rejet des élu-e-s qui depuis "tant et trop d'années" n'ont pas su se renouveler et pire, se sont accrochés à leurs mandats.

L'exemple du Maire de Neuilly-sur-Marne qui depuis mars 1977 est en poste, montre à quel point il est urgent de préparer l'avenir en proposant un projet ambitieux au service des habitant-e-s, traduit lui-même par une équipe profondément renouvelée et rajeunie.

Je rappelle que l'âge du bureau municipal de notre ville, c'est à dire les Maires-adjoint-e-s, dépasse les 8 siècles !

Ce n'est pas une blague !

L'avenir !

J'ai cette ambition et je proposerai dans les prochains mois une série de rencontres pour affiner nos propositions.

Loin des conflits qui amèneront la majorité municipale de Neuilly-sur-Marne dans les jours à venir au conflit ouvert et donc à son implosion, je veux croire qu'une alternative crédible, consistante et solide sera choisie par les électrices et les électeurs en 2020.

J'y mets toute mon énergie, tous mes moyens pour y parvenir avec mon équipe, en restant distant du cirque que donne le Maire de Neuilly-sur-Marne au Conseil municipal toujours sur un ton professoral et qui finira bien par se terminer en foire d'empoignes.

Rien ne nous détournera de cette ambition.

Je serai candidat en 2020 et nous impulserons le changement pour donner à notre ville du dynamisme !

Vous pouvez compter sur nous !