vendredi 24 février 2017

Spécialiste du crash électoral, et pourtant...

À la veille des élections présidentielles, puis législatives, les pistes d'atterrissage sont toujours extrêmement sollicitées pour quelques pilotes dont la spécialité connue et reconnue est "le crash électoral".

Si régulier, et violent soit-il, le crash électoral n'amène guère à la réflexion qui permettrait pourtant de valoriser le local plutôt que ce type de méthode qui nuit gravement à la crédibilité des partis politiques.

Ainsi, et partout en France, quelques pilotes ont repris la route des pistes, pour tenter d'en identifier une qui permettrait un atterrissage en douceur... Sans vouloir citer dans le détail, les victimes de ces stratégies dangereuses imaginées dans le bureau d'apprentis sorciers de la politique, je leur rappelle ici, qu'une circonscription n'est pas la propriété d'un parti politique.

Chacune et chacun peut se présenter pour faire gagner ses idées et ainsi combattre cette manière d'agir.

Dans ma circonscription, dans laquelle le député sortant ne se représente pas, le PS, a décidé de l'offrir à une élue de l'UDE.

Dans ma circonscription, il y a tellement de militantes, de militants, de citoyennes et de citoyens engagé-e-s que l'on aurait pu trouver en notre sein, une candidate ou un candidat susceptible de gagner sur nos idées.

Dans ma circonscription, les chefs à plumes de Solférino n'ont pas jugé utile de consulter ces forces vives.

Dans ma circonscription, dans 3 mois, je serai certainement candidat face au parachuté ou à la parachutée du PS.

Nous avons les idées, nous rédigeons le projet, nous avons l'équipe et nous avons les moyens matériels et financiers.

Bref, nous sommes prêts.

Vous l'aurez compris, c'est notamment à cause de cela, que je ne supporte plus les appareils politiques et que j'ai quitté le PS.

Citoyenne, citoyen, soyez candidat-e !

dimanche 19 février 2017

Parti Socialiste de Neuilly-sur-Marne : Son responsable pète les plombs


Nous connaissions l'incompétence et l'inconsistance de l'inexistant secrétaire de la section du Parti Socialiste de Neuilly-sur-Marne, Christian ASSARAF.

Nous découvrons avec stupeur et avec un certain dégout, les propos écœurants de cet individu qui, au lieu de garder ses visions personnelles de "l'affaire Théo" pour lui, les déverse au travers d'un SMS à l'une des figures locales, Loïc ROME.

Celui-ci (Loïc ROME) demandait comment allait se dérouler la campagne du candidat socialiste au travers de ce SMS :

"Tu comptes mettre en route la campagne pour le candidat benoit hamon quand".

Jugez plutôt sa réponse (Christian ASSARAF) : 

"Quand tu sauras retirer les matraques que tu as dans le cul avec kachouri. au *fove on vous appelle theo et barberousse. Vous comptez vous pacser ou vous marier. Pensez à retirer vos matraques ce jour là".

Cette réponse n'est pas à la hauteur de celui qui rêve d'être un responsable politique respecté et respectable. Elle est le fruit d'un manque criant de respect, d'éducation et de bienséance.

Compte tenu de la fonction précédente de Loïc ROME, un contact avec le commissariat local sera pris dès demain matin pour envisager une plainte.

Sur un plan purement politique, il est grand temps que ces méthodes cessent et que d'autres responsables dignes et respectueux incarnent un espoir plutôt que la haine permanente.

* Fauvettes (Quartier de Neuilly-sur-Marne)


mercredi 8 février 2017

Affaire Théo : Une geste fort du Président de la République

Il y a des soutiens qui ont beaucoup de sens pour les victimes, pour leurs familles, pour les jeunes, pour les banlieues et pour les acteurs locaux.

La visite du Président de la République à Théo en est une belle illustration.

Vive la République !

Celle qui protège les citoyennes et les citoyens d'où qu'ils et elles viennent.

Ce drame est suivi de très près par les plus hautes autorités judiciaires.

À l'évidence, les sanctions seront d'une grande fermeté.

vendredi 3 février 2017

Neuilly-sur-Marne : Info organisation de campagne

Mesdames et Messieurs, Cher-e ami-e,

Les campagnes électorales s'apprêtent à être lancées partout en France dans le cadre de l'élection présidentielle.

A NS'M, aussi, vous pourrez vous engager pour faire triompher le candidat ou la candidate que vous soutenez ou que vous soutiendrez.

Chacune et chacun connaît la situation politique catastrophique dans notre ville.

Elle est la conséquence d'un exercice du pouvoir trop long du Maire, puisque celui-ci est installé depuis 40 ans dans le fauteuil.

C'est aussi parce que au PS, celui qui aurait pu être le représentant des socialistes, Monsieur Christian ASSARAF, est inexistant, pas formé pour la responsabilité et au *service exclusif du Maire de la ville.

Dans ces conditions particulières, il est évident que son rôle se limite aux instructions du menteur Jacques Mahéas.

Par conséquent, celles et ceux qui souhaitent avoir des informations sur la manière dont le PS va organiser la campagne électorale, peuvent prendre contact directement avec la fédération socialiste de Seine-Saint-Denis en appelant ce numéro puisque la section locale du PS et son représentant sont inexistants depuis presque 3 ans. Voici le numéro :  01 48 44 23 95 

Pour le reste, continuons à préparer l'avenir.

A très vite !

*J'expliquerai avec transparence, une fois l'ensemble des vérifications terminées, les raisons de cette proximité dans une seconde communication.