mardi 4 mars 2014

À Neuilly-sur-Marne, faisons avancer les droits des femmes

Le 8 mars 1910, la Confédération des femmes socialistes a créé la journée internationale des femmes pour obtenir le droit de vote. Les femmes ont obtenu le droit de vote après leur fort engagement dans la Résistance, cette conquête a maintenant 70 ans. Aujourd’hui la parité des candidatures aux élections est une obligation, néanmoins, il reste beaucoup à faire pour que progresse la parité dans les institutions et aux postes de responsabilité.

 - Nous nous engageons à porter cette exigence de parité à Neuilly-sur-Marne dans les responsabilités confiées aux élu-e-s, comme dans l’administration.

La situation des mamans qui élèvent seules leurs enfants avec beaucoup de courage doit être améliorée notamment en matière de logement. Nous nous engageons à favoriser leur accès au logement social. Permettre aux mamans qui le souhaitent de travailler nécessite également d’augmenter les moyens de garde des petits enfants.

- Nous nous engageons à construire une nouvelle crèche dans notre commune.

Pour toutes les mamans, pour toutes les familles, les allocations familiales sont nécessaires, nous demandons qu’elles soient revalorisées. Nous contestons vivement la mesure qui vise à exonérer certaines entreprises du paiement aux prestations familiales, c’est injuste et cela fragilise la branche famille de la sécurité sociale. Or, nous savons que ces prestations aident les familles des classes populaires et moyennes à élever le mieux possible leurs enfants.

Enfin, des avancées importantes dans la lutte contre les violences faites aux femmes sont actées dans la loi qui va être votée en avril prochain. Nous nous en félicitons.

- Nous nous engageons à adhérer au dispositif «un toit pour elle» du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis mis en place par l’Observatoire des violences faites aux femmes et donc, à mettre des appartements à disposition des femmes victimes de violence.

Dans un récent tract, Monsieur Mahéas traite « d’ordures » quiconque fait référence à son passé. Nous lui demandons solennellement de rester digne comme le veut la fonction d’élu et de ne pas tenter d’entrainer dans le caniveau la campagne des élections municipales qui doit rester sur la confrontation d’idées pour l’avenir de Neuilly-sur-Marne.

Journée internationale des droits des femmes :

Venez dire vos révoltes et vos espoirs !

Venez dialoguer, débattre, proposer lors de la rencontre avec la Gauche rassemblée !

Le 8 mars de 11h30 à 13h30 au 16 rue du Maréchal de Lattre de Tassigny. Bus 303.

Avec la participation de Ernestine Ronai, responsable de l’Observatoire des violences faites aux femmes de la Seine-Saint-Denis et coordinatrice nationale de la lutte contre les violences faites aux femmes.

En présence de Abdelhak Kachouri, tête de la liste la Gauche rassemblée et vice-président de la région Ile-de-France, Daniel Sarthou chef de file PCF - Michel Tavet, conseiller municipal, président de groupe PCF, Henriette Zoughebi, vice-présidente aux lycées et aux politiques éducatives de la région Ile-de-France et de l’ensemble des Chefs de file.

Partie festive avec la slameuse Diata

Pot de l’amitié. Vous pouvez apporter une spécialité de votre région, de votre pays pour le plaisir du partage convivial.