vendredi 28 février 2014

NS'M : Un huissier me fait convoquer au tribunal à la demande du Maire, une occasion en Or !

C'est en citoyen heureux que je m'adresse à vous ! 

J'ai reçu une "citation directe" remise par un huissier cet après-midi à la demande de Jacques Mahéas.

La citation directe permet de faire juger une contravention par le tribunal de Police ou un délit par le tribunal correctionnel sans passer par les enquêtes du procureur de la République ou d'un juge d'instruction. 

C'est donc à la demande exclusive du Maire et des signataires de cette citation directe que je vais aller m'expliquer devant le Procureur de la République, le 20 mars 2014, à 13h00 sur les accusations de diffamation contre le Maire et son équipe.

Je suis doublement heureux car à cette occasion, nous rentrerons enfin, dans le vif du sujet, dans le bureau du Procureur de la République.

Les multiples documents en ma possession seront enfin remis et nous aborderons des sujets qui fâchent et qui nécessitent que la justice y regarde de plus près.

Que me reprochent-ils ?

On me reproche d'accuser le Maire et ses proches d'utiliser des moyens municipaux à des fins politiques ! Pourtant nos conseils vérifient systématiquement le contenu de nos billets blogs pour éviter la diffamation ! .

On me reproche également d'accuser l'équipe du Maire de pratiquer une forme de clientélisme à l'égard des associations Nocéeennes ou bien encore d'utiliser des  fonctionnaires pour la campagne ! La aussi, vérifications systématiques pour éviter la diffamation.

Ma position est d'une transparence absolue : à l'occasion de ce RDV, nous mettrons tout sur la table du Procureur de la République.

J'ai toujours eu à cœur de défendre avec détermination les intérêts des habitants, c'est la raison pour laquelle je vous propose d'envoyer sur l'adresse mavilleneuilly@gmail.com, vos expériences, vos témoignages, vos documents et l'ensemble des éléments à votre disposition qui pourraient étoffer davantage l'épais dossier que mes conseils remettront à la justice. 

Le Maire et son équipe, une nouvelle fois, s'illustrent par cette fébrilité politique qui leur colle à la peau et qui les amène à cumuler les erreurs, à sombrer dans l'insulte publique et à engager des procédures qui à terme, finiront par discréditer un Maire et une équipe dont l'absence de bilan politique est affligeante et les visions pour l'avenir de notre ville limitées à l'invective publique et à l’inconsistance idéologique.

Cela ne doit pas les amener à utiliser la justice pour une énième tentative d'intimidation.

Mais au fait qui règle les frais ? 

La Mairie ou le Maire et son équipe ? 

Dans le cadre des audits financiers que nous mènerons si nous étions aux responsabilités en mars, nous vérifirons tout cela avec une méticuleuse attention.
 
Le 23 mars, votez pour le changement, votez pour le contenu et l'ambition de la Gauche rassemblée que vous retrouvez quotidiennement sur mon blog !

En guise de cadeau, la aussi transparence oblige, voici la "citation directe" en photo !