mardi 5 novembre 2013

Neuilly-sur-Marne : Oui pour le rassemblement et...le renouvellement !

Nous y arriverons !

C'est en tout cas le vœu que je forme pour que le Parti Socialiste et la Gauche trouvent le chemin du rassemblement dans notre ville.

Oui, j'ai bien dit le Parti Socialiste et la Gauche, j'entends par la, nos amis du Parti Communiste, du Front de Gauche, du Parti Radical de Gauche, du Mouvement Républicain et Citoyen, sans oublier évidemment ceux d'Europe Écologie les Verts.

Mais avant ce grand rassemblement nécessaire à la Gauche, il nous faut préparer l'échéance du mois de Mars 2014, d'abord en revenant vers les habitantes et les habitants, nous, Socialistes.

En effet, 4 mois nous séparent de cette échéance, 4 mois qui doivent pourtant servir à faire le bilan de l'action de l'équipe sortante, celle du Maire, élu depuis 1977, 4 mois pour nous permettre, à nous, Socialistes, d'expliquer nos ambitions et de fixer des objectifs pour la mandature 2014-2020 et ils sont conséquents au regard des très nombreuses exigences et difficultés des Nocéeenes et des Nocéens.
 
Il ne s'agit pas de rédiger dans un coin de table ou dans le bureau du Maire, le programme et la répartition des responsabilités selon telle ou telle fidélité ou retour à un service rendu, mais bien de se mettre au travail avec sérieux, avec transparence, avec le respect que les détenteurs de mandat électif doivent avoir à l'égard des électrices et des électeurs.

Il ne s'agit pas non plus de sombrer une nouvelle fois dans une manipulation, spécialité locale, qui consiste à faire croire que la Direction Nationale du Parti Socialiste a suspendu le processus, juste pour "les beaux yeux" du Vice-président de la Région que je suis, ou pour "la couleur de ma cravate" !

La victimisation permanente a ses limites surtout dans notre cas, tout le monde connait la tactique, elle dure et elle est connue de toutes et tous au delà de NS'M, la aussi, spécialité locale.

Il s'agit d'une suspension étayée, construite et précise qui puise son sens dans les multiples dysfonctionnements de la section socialiste locale.
 
Quelques exemples :

Explosion du nombre d'adhérents en peu de temps, adhésions à la limite du clientélisme (témoignages à l'appui), employés communaux mis sous pression (témoignages à l'appui), mélange des genres (témoignages à l'appui), élus et fonctionnaires mis à contribution illégalement (témoignages à l'appui), inaction politique, pas d'occupation du terrain à l'exception du marché une fois tous les 15 jours quand il ne pleut pas etc etc etc...

Considérer qu'il s'agit d'une simple décision visant à me permettre d'accéder sans débat à la désignation pour Mars 2014 serait mal connaitre le PS, ses statuts, son organisation et serait un mensonge. Encore un ?

La pétition-manipulation qui circule (témoignages à l'appui), qui a été mise en avant par le Maire et ses amis et visant à exiger du PS qu'il permette la réouverture du processus de désignation aura une nouvelle fois, aucune issue car avant de rouvrir celui-ci, de nombreuses discussions doivent être organisées entre les 4 candidat-e-s et sous l'autorité du PS National.

Les campagnes de dénigrement orchestrées par les fossoyeurs de l'action répondant aux instructions du Maire n'ont aucun impact sur la détermination qui est la mienne et celle des Nocéennes et des Nocéens.
 
Et puisque les écrits restent, je le redis ici pour que les choses soient encore plus claires : je m'oppose profondément à la reconduction du Maire sortant tout comme à sa participation à une majorité conduite par un ou une socialiste qui sera, je vous rassure, investi-e par le PS et la Gauche.

Le Maire n'aura jamais le soutien du Parti Socialiste, car ses statuts et sa charte éthique l'interdisent puisque il a été reconnu coupable d'agression sexuelle et condamné définitivement.

Aucune manipulation ne sera tolérée dans la désignation de notre candidat-e.

Si le Maire est candidat pour briguer un 7ème mandat (36 ans déjà, élu depuis 1977.) alors, une liste conduite par un-e Socialiste et élargie à la Gauche sera face à lui au premier et deuxième tour des Municipales 2014.

Avoir des valeurs et les défendre, c'est aller au bout de ses convictions, j'ai toujours eu à cœur, enfant déjà, d'aller jusqu'au bout de celles-ci.
 
A très vite !