jeudi 27 juin 2013

Neuilly-sur-Marne : Vidéo-protection, un bon début, mais...

A la lecture de l'article consacré à la vidéo-protection paru dans le dernier magazine municipal, on pourrait se dire : Quelle avancée pour notre ville !  

À y voir de près, disons plutôt, c'est un bon début...

Car, Neuilly-sur-Marne mérite bien une attention politique renforcée en matière de sécurité. 

D'abord, en s'assurant que les effectifs locaux de la Police Nationale soient en nombre afin d'assurer une présence suffisante sur l'ensemble de la ville. 

Il faut aussi, renforcer le rôle du CLSPD (conseil local de sécurité et de prévention de délinquance) afin de lui donner un objectif plus concret et pragmatique, ce qui à l'évidence, manque cruellement.

La place des acteurs éducatifs et sociaux devra être mieux identifiée afin de se donner toutes les chances de réussite pour les publics en situation de fragilité sociale, notamment les plus jeunes dont une grande partie de "décrocheurs scolaires". 

J'ai eu l'occasion d'entendre beaucoup de jeunes Nocéens, le désarroi est bien palpable.

La présentation des orientations politiques devra faire l'objet de rencontres publiques avec les Nocéens et les Nocéennes, pour entendre les attentes et construire avec eux l'avenir.

Certes, de la vidéo-protection existe bien à Neuilly, mais ou ?  

Quels sont-ils ces sites vidéo-protégés tant mis en avant avec une fierté surprenante ? 

Ceux-ci, indiqués dans l'article du dernier magazine : 

"53 caméras extérieures installées dans les rues nommées ci-après et 33 caméras à l’intérieur des bâtiments communaux cités entre parenthèses.
Rue du 19 mars 1962 (Cyberbase, Gymnase Marcel Cerdan et Piscine)
- Avenue du Dauphiné (Centre Culturel et
Foyer logement Pierre Bérégovoy)
Avenue du 8 mai 1945 (Ecole André Chénier)
- Avenue Léon Blum / rue d’Anjou (Gymnase Deglane)
- Parc des 33 hectares (Mini ferme)
- Rue P. et C. Thomoux (Service environ- nement)
- Rue du Général Schmitz (Ateliers municipaux) - Avenue Winston Churchill (Ecoles Jean de la Fontaine)
- Boulevard Ferdinand Buisson (Espace Léo Lagrange)
- Rue Joliot-Curie (Gymnase Pallud)
Rue du 11 novembre (Complexe de tennis et Gymnase Jules Ferry)
- Avenue du Général de Gaulle (Conservatoire de musique)
- Rue du Site Agréable (Centre équestre)

Les images des caméras sont enregistrées sur des moniteurs (aucun agent n’est affecté à leur surveillance) et ces données ne sont accessibles que pour les enquêtes judiciaires.

Bien évidemment, chaque propriété privée peut se protéger en installant cette vidéo-surveillance." 

C'est ainsi que cet article est rédigé...


Il est dans un premier temps important de saluer l'existence de cet outil technologique qui permet de sécuriser des lieux exclusivement publics... ! 

Il faut donc, élargir cet outil à l'ensemble de la ville, avec un intérêt particulier aux zones économiques et commerciales, sans oublier les axes routiers, dont les engorgements sont réguliers et peinent à être résorbés.

À cela, il nous faut traiter de façon instantanée les images reçues, par la création d'un centre de supervision urbaine (CSU) dans lequel, des personnels compétents auront été préalablement formés.

La transmission systématique des images au commissariat de police local devrait aussi être imaginée pour plus d'efficacité. 

Un CSU sans Police Municipale n'aura aucun sens, aucune utilité,  je souhaite donc la création d'une Police Municipale compétente, dynamique et au contact des Nocéens et des Nocéennes qui aura pour mission de gérer l'observation des écrans et le traitement des images. 

Avoir de l'ambition, être dans son temps, agir pour la sécurité, c'est être capable de comprendre les nouveaux enjeux de notre ville qui obligeront la nouvelle équipe municipale à travailler différemment en affrontant les difficultés sans les taire.  

À très vite !